Collections permanentes du Musée Cantini

Culture Expositions - Rétrospectives Arts et Beaux-arts Exposition

Du mardi au dimanche de 9h30 à 18h

Musée Cantini
Monument aux oiseaux
Peinture : Max Ernst Dim en cm 162x130 Inv C 85.5 HST 1927 Cliché : Jean Bernard

Collections permanentes du Musée Cantini

Musée Cantini
Quand ?
Du 2 janv. 2019 au 31 déc. 2019
  • Mardi - 09h30-18h00
  • Mercredi - 09h30-18h00
  • Jeudi - 09h30-18h00
  • Vendredi - 09h30-18h00
  • Samedi - 09h30-18h00
  • Dimanche - 09h30-18h00


Le musée Cantini sera fermé du 29 avril au 16 mai pour le montage de l'exposition Erwin Wurm.


Du mardi au dimanche : ­de 9h30 à 18h
Fermeture hebdomadaire le lundi exceptés les lundis de Pâques et Pentecôte
Fermeture les jours férié­s suivants : 1er janvier, 1er mai, 1er et 11 novembre, 2­5 et 26 décembre ­

Combien ?
Tarifs - Entrée
  • A partir de 6,00 €
  • Prix Min : 6,00 € / Prix Max : 3,00 €

Collections permanentes : 6 EUR / 3 EUR tarif réduitGratuit pour les moins de 18 ansL'entrée aux collections permanentes des musées est gratuite le premier dimanche du mois pour tousDétail des autres gratuités et visites commentées sur www.musees.marseille.fr

Où ?
Musée Cantini

# Collections permanentes
Le musée Cantini abrite une des plus importantes collections publiques françaises couvrant la période 1900-1960.

La collection du musée Cantini propose quelques belles séquences autour du fauvisme (André Derain, Charles Camoin, Emile Othon Friesz, Alfred Lombard), des premières expérimentations cubistes (Raoul Dufy, Albert Gleizes) et des différents courants post-cubistes ou puristes des années 1920-1940 (Amédée Ozenfant, Fernand Léger, Le Corbusier, Laure Garcin, Jacques Villon).­

Certaines de ces oeuvres révèlent la fascination de nombreux artistes au début du XXe siècle pour la lumière et les paysages méridionaux (Cassis par Derain en 1907, le somptueux Paysage méditerranéen réalisé par Othon Friesz la même année, et l’Estaque peinte, sur les traces de Cézanne, par Dufy en 1908).

La révolution surréaliste – dont la plupart des représentants, rassemblés autour d’André Breton et de sa femme Jacqueline Lamba, passent par Marseille sur la route de l’exil vers les Etats-Unis en 1940-1941 – constitue un autre axe majeur de la collection, articulé à l’histoire de Marseille, comme en témoignent les oeuvres de Victor Brauner, Roberto Matta, André Masson, Jacques Hérold, Max Ernst et Joan Miró.
Signalons enfin le don par Aube et Oona Elléouët-Breton du fameux « !Jeu de Marseille! » réalisé par les membres du groupe surréaliste à la Villa Air-Bel en 1940- 1941.
L’abstraction lyrique ou gestuelle est représentée par des oeuvres de Nicolas de Staël, Camille Bryen, Simon Hantaï, Philippe Hosiasson, Arpad Szenès, Maria Elena Vieira da Silva.

Information au public
En fonction des normes de conservation ou des demandes de prêts toutes les oeuvres de la collection ne sont pas présentées en permanence.
Merci pour votre compréhension.

Publié par : Ville de Marseille