Crime et mise à mort : ce que Giono nous dit

Musée des Civilisations d'Europe et Méditerranée Mucem
Quand ?
Le 30 Oct 2019
  • 30/10/2019 - 19h30

Combien ?
Tarifs - Entrée
  • A partir de 6,00 €
  • Prix Min : 6,00 € / Prix Max : 13,00 €

Où ?
Musée des Civilisations d'Europe et Méditerranée Mucem

La Semaine de la Pop Philosophie est un festival qui bénéficie depuis sa création en 2009 d’une reconnaissance exceptionnelle de la part du monde de la philosophie, et de nombreux acteurs et médiateurs de la pensée contemporaine en France et à l’étranger.
Ce festival est le seul dans le champ de la création artistique et intellectuelle qui partage et défend avec de plus en plus d’économistes l’idée selon laquelle ce sont désormais les capacités à produire des concepts qui constituent les fondamentaux de l’économie de demain.

Crime et mise à mort : ce que Giono nous dit

Avec Emmanuelle Lambert, écrivaine, et Dorian Astor, philosophe. Suivi d’une lecture par Jacques Bonnaffé, comédien.

De Giono, on a l’image de l’immense écrivain du patrimoine, du chantre de la Provence et de la nature, et du disciple émerveillé de Stendhal, faisant voler son hussard amoureux au-dessus des toits de Manosque. Pourtant il est aussi l’auteur d’une oeuvre sombre et emportée, violente, traversée par les guerres, les épidémies, et les catastrophes, dans laquelle les êtres vivants sont mis à mort. Ce dialogue entre Emmanuelle Lambert, auteure de Giono, furioso (Stock, septembre 2019) et commissaire de l’exposition Giono du Mucem, et Dorian Astor, philosophe, éditeur de Nietzsche dans la bibliothèque de la Pléiade, explore la part noire de cette oeuvre éclairée par le sourire et le regard de la philosophie, et tente de savoir ce que Giono nous fait.

Publié par : OT Marseille

Dans le cadre de

Semaine de la Pop Philosophie

La Criée - Théâtre National de Marseille