Des courts l’après-midi au Cinéma le Miroir

Culture Projections Cinéma Séance / Projection cinéma

Samedi 3 septembre 2022 à 16h.

Samedi 1er octobre 2022 à 16h.

Samedi 29 octobre 2022 à 15h.

Samedi 5 novembre 2022 à 16h.

Samedi 26 novembre 2022 à 15h.

Samedi 3 décembre 2022 à 16h.

Cinéma Le Miroir
Des courts l'après-midi au Cinéma le Miroir

Des courts l’après-midi au Cinéma le Miroir

Cinéma Le Miroir
Quand ?
Du 3 Sep 2022 au 3 Déc 2022

Samedi 1er octobre 2022 à 16h.

Samedi 29 octobre 2022 à 15h.

Samedi 5 novembre 2022 à 16h.

Samedi 26 novembre 2022 à 15h.

Samedi 3 décembre 2022 à 16h.

Combien ?
Gratuit
Où ?
Cinéma Le Miroir
  • Adresse : Centre de la Vieille Charité - 2 rue de la Charité - 13002 Marseille
  • Y aller

Tous les premiers samedis de chaque mois retrouvez-nous au cinéma le Miroir du Centre de la Vieille Charité à Marseille.

Au programme

•• Samedi 3 septembre à 16h
Invité.e.s : Demis Herenger & Laure Marleix, auteur-réalisateur et autrice du film PPMS.

Né en 1973, Demis Herenger vit et travaille à Grenoble. Après avoir étudié le cinéma à la Haute École d’Art et de Design de Genève (HEAD), il réalise plusieurs films à la croisée des arts plastiques et du cinéma fondés sur des méthodes de création participatives avec des amateurs. Son premier court-métrage Guy Moquet a été nommé au César 2016 après de nombreuses sélections en festivals. PPMS est le premier film qu’il co-écrit avec sa compagne Laure Marleix, autrice pour le théâtre.

– « Planète triste » de Sébastien Betbeder (fiction, 30’, 2021, Envie de Tempête Production)
– « L’inspection » de Caroline Brami & Frédéric Bras (fiction, 15’, 2021, GoGoGo Films & de films en aiguille)
– « PPMS » de Demis Herenger, co-écrit avec Laure Marleix (fiction, 22’, 2021, Baldanders Films)

•• Samedi 1er octobre 2022 à 16h
Camille Degeye, l’expérience sensible
Séance spéciale en présence de la réalisatrice
Dans le cadre d’une carte blanche à Benoît Hické, programmateur et enseignant.

Diplômée en réalisation à l’Université Paris 8, Camille Degeye intègre les laboratoires associatifs L’Etna et l’Abominable, où elle se forme en autodidacte au travail du cinéma argentique. Ses trois premiers films ont été montrés dans des festivals internationaux. Son court métrage Journey through a Body, première pièce d’une trilogie en cours de réalisation, est sélectionné à la 58e Semaine de la Critique du festival de Cannes et obtient le prix spécial du jury à Côté court en 2020. Almost a Kiss est le deuxième volet. Elle développe actuellement la troisième partie, le court métrage Discipline, ainsi que son premier long métrage, Sphinx, prix Next Step 2020 décerné par la Semaine de la Critique.

Après avoir collaboré au festival international du court métrage de Clermont-Ferrand (compétition Labo), Benoît Hické a co-créé en 2014 FAME, le festival international de films sur la musique de Paris. Il développe des projets culturels et artistiques pour et avec de nombreuses institutions (Muséum national d’Histoire naturelle, Le Bal, Musée de la Chasse et de la nature, Gaîté Lyrique). Il fait partie du comité éditorial de Tënk.fr. Il est chargé de cours à Paris 8 et à Paris 3.

– « Journey Through a Body » de Camille Degeye (fiction, 32’, 2019, Société Acéphale)
– « Almost a Kiss » de Camille Degeye (fiction, 28’, 2022, Société Acéphale )
+ Un film surprise !

•• Samedi 5 novembre 2022 à 16h
Séance spéciale 23e édition Le Mois du film documentaire
Invités : Nicolas Gourault, réalisateur du film VO

Nicolas Gourault, né en 1991 et travaillant à Paris, est un artiste et réalisateur formé à l’École nationale supérieure d’arts de Paris-Cergy (ENSAPC), au Fresnoy, Studio national des arts contemporains, ainsi qu’à l’École des hautes études en sciences sociales (EHESS).
Son travail est empreint de cette double formation, pratique et théorique, et crée des ponts entre les champs artistique et politique, en apportant une critique documentaire des nouveaux médias. Ses œuvres ont été montrées dans des institutions artistiques telles que le Centre Pompidou (FR), et d’autres grands musées et festivals européens.

– « Churchill, Polar Bear Town » d’Annabelle Amoros (documentaire, 37’, 2021, Paraiso Production)
– « Hidden » de Jafar Panahi (documentaire, 18’, 2020, Les Films Pelléas)
– « VO » de Nicolas Gourault (documentaire, 19’, 2020, Le Fresnoy)

•• Samedi 3 décembre 2022 à 16h
Invité : Anton Bialas, réalisateur du film Raie Manta

Anton Bialas est né en 1990 à Paris d’une mère suédoise et d’un père allemand. Ses trois premiers films, Derrière Nos Yeux (2018), À l’entrée de la nuit (2020) et Groupe Merle Noir (2021) sont projetés dans de prestigieux festivals (Berlinale, Visions du Réel, FID, Brive, …). Son dernier film, Raie Manta, sélectionné à la Semaine de la critique du Festival de Cannes 2022, s’inscrit dans la continuité de ces films, portraits d’êtres marginaux qui cherchent l’instant où le réel et le désenchantement qui les entourent se voient renversés.

– « Ville éternelle » de Garance Kim (fiction, 19’, 2021, autoproduit)
– « Conte cruel » de Bordeaux de Claire Maugendre (fiction, 30’, 2021, Sister Productions)
– « Raie Manta » d’Anton Bialas (fiction, 30’, 2022, Apaches Films)

▶ Séances spéciales / Ciné-conférences
Marseille & Odessa
Samedis 29 octobre et 26 novembre à 15h

Dans le cadre du jumelage entre Marseille et Odessa, et du Mois du film documentaire, nous vous proposons de découvrir deux films – des portraits filmés – qui mettent en lumière des artistes ukrainien.ne.s modernes.

Les projections seront suivies d’une discussion avec un.e historien.ne de l’art spécialiste des artistes auxquels les films sont consacrés.

Pour pouvoir prendre le temps de la discussion, la séance est à 15h. Et non 16h comme vous en avez l’habitude !

En partenariat et à l’initiative de l’association ukrainienne « Seul le cinéma », créée et animée à Odessa par Sofiia Yukhymova, Valeriia Pliekhotko, Yuliia Berdiyarova, toutes les trois chercheuses en cinéma et histoire de l’art, et qui développent des projets culturels en tant que curatrices. « Seul le cinéma » travaille à promouvoir et rendre accessible le cinéma d’auteur auprès des jeunes générations à Odessa et Kiev en créant des laboratoires originaux d’éducation à l’image.

•• Samedi 29 octobre à 15h
« Philippe Hosiasson : regards à l’œuvre » de David Grinberg (documentaire, 2013, 58 minutes, Kinepix Productions)
Séance consacrée au peintre franco-ukrainien Philippe Hosiasson
La projection du film sera suivie d’une discussion avec Yuliia Berdiyarova, historienne de l’art spécialiste du peintre Philippe Hosiasson.

•• Samedi 26 novembre à 15h
« Ada » de Alina Matochkina (documentaire, 2021, 92’, Alina Matochkina)
Séance consacrée aux artistes ukrainien.n.es Ada Rybachuk et Volodymyr Melnychenko
La séance sera suivie d’une discussion avec un.e. historien.ne de l’art spécialiste de l’art ukrainien des années 60’.

Publié par : Ville de Marseille