Des courts l’après-midi – Décembre

Culture Projections Cinéma - documentaire Projection

Le 5 décembre à 16h

Cinéma Le Miroir
Des courts l'après-midi

Des courts l’après-midi – Décembre

Cinéma Le Miroir
Quand ?
Le 5 déc. 2020
  • Samedi - 16h00

Combien ?
Gratuit
Où ?
Cinéma Le Miroir

Le projet « des courts l’après-midi » se dédie à la diffusion de films de courts métrages européens contemporains en région Provence-Alpes-Côte d’Azur pour faire découvrir au plus grand nombre la variété et la créativité de ce jeune cinéma hors des festivals internationaux qui lui sont consacrés.

Notre dispositif de diffusion itinérant se présente comme un « service de proximité », permettant de rendre ces films visibles et accessibles par tous en organisant des projections-rencontres dans des salles de cinéma, des établissements scolaires, des centres sociaux, des maisons pour tous, sur l’ensemble du territoire de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur.

En favorisant la circulation de films courts européens à l’échelle régionale, nous souhaitons apporter du plaisir en donnant à partager une offre cinématographique diversifiée de qualité tout en questionnant les enjeux de société européens à partir du cinéma.

AU PROGRAMME

Invités : Qutaiba Barhamji réalisteur de Wardé et monteur de Douma Underground
Jean-Laurent Csinidis et Jérôme Nunes, producteurs au sein de la société Films de Force Majeure.

• « Wardé » de Qutaiba Barhamji
(17’19, 2016, Les films de la croisade)
Fiction : Amine, 10 ans, vit avec sa mère et sa soeur dans une maison de fortune. Entre deux rafales de mitraillettes, il survit. Un jour, Amine trouve un minuscule message en papier accroché à la patte d’un pigeon voyageur.

• « Have Seen Nothing, I Have Seen All » de Yaser Kassab
(19′, 2019, Mohamad Ali Atassi – Bidayyat for Audiovisual Arts – Syrie / Liban)
Documentaire : Après avoir abordé le sujet de la fin de la guerre en Syrie et du début de la phase de reconstruction, Yaser et sa famille se voient contraints de s’occuper du transfert des tombes de parcs publics à Alep.

• « Douma Underground » de Tim Alsiofi
(11’16, 2019, Mohamad Ali Atassi, Bidayyat for Audiovisual Arts – Lyban / Syrie)
Documentaire : Alors que les bombes artisanales pleuvaient sur la Ghouta, les civils trouvaient refuge dans le sous-sol de leurs maisons. J’étais parmi eux. Armé de ma caméra, j’ai tenté de filmer ce que je ne pouvais exprimer par les mots.

Publié par : Ville de Marseille