Des courts l’après-midi – Mars

Culture Projections Cinéma - documentaire Projection

Le 7 mars à 16h

Cinéma Le Miroir
Des courts l’après-midi

Des courts l’après-midi – Mars

Cinéma Le Miroir
Quand ?
Le 7 mars 2020
  • Samedi - 16h00

Combien ?
Gratuit
Où ?
Cinéma Le Miroir

Le projet « des courts l’après-midi » se dédie à la diffusion de films de courts métrages européens contemporains en région Provence-Alpes-Côte d’Azur pour faire découvrir au plus grand nombre la variété et la créativité de ce jeune cinéma hors des festivals internationaux qui lui sont consacrés.

Notre dispositif de diffusion itinérant se présente comme un « service de proximité », permettant de rendre ces films visibles et accessibles par tous en organisant des projections-rencontres dans des salles de cinéma, des établissements scolaires, des centres sociaux, des maisons pour tous, sur l’ensemble du territoire de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur.

En favorisant la circulation de films courts européens à l’échelle régionale, nous souhaitons apporter du plaisir en donnant à partager une offre cinématographique diversifiée de qualité tout en questionnant les enjeux de société européens à partir du cinéma.

AU PROGRAMME

Séance spéciale Palmarès du Festival Tous Courts d’Aix-en-Provence
Invitée : Laurence Vivarelli déléguée générale du festival
En partenariat avec Les Rencontres Cinématographiques d’Aix-en-Provence

•• Prix du meilleur scénario ex-æquo

• « Mémorable » de Bruno Collet
(12′, 2019, Vivement lundi !, France, animation)
Depuis peu, Louis, artiste peintre, et sa femme Michelle vivent d’étranges événements. L’univers qui les entoure semble en mutation. Lentement, les meubles, les objets, des personnes perdent de leur réalisme. Ils se déstructurent, parfois se délitent.

• « L’heure de l’Ours » de Agnès Patron
(13’52, 2019, Sacrebleu Productions, France, animation)
Ce soir-là, les maisons prendront feu. Les hommes et les femmes se mettront à trembler. Les enfants se rassembleront en hordes hurlantes, dansant seuls parmi les cendres, rappelant à eux les ours sauvages. Car le cri d’un seul suffira à tous les réveiller !

•• Prix du jury – ex-æquo

• « Sagrada Família » de Margarida Lucas
(20′, 2019,Terratreme Filmes, Portugal, fiction)
Une comédie à l’humour noir qui raconte l’histoire d’une famille de cinq frères, une mère célibataire et une grand-mère qui vivent serrés dans un petit appartement à Benfica.

• « Homesick » de Koya Kamura
(27’26, 2019, Offshore, Japon, fiction)
Deux ans après la catastrophe nucléaire de Fukushima, Murai brave le danger et arpente la no-go zone afin de passer du temps avec Jun, son fils de huit ans.

•• Le Grand Prix

« Excess Will Save Us » de Morgane Dziurla-Petit
(14’25, 2018, Suède & France, documentaire)
Dans un village du nord de la France, une alerte terroriste est déclenchée, due à la combinaison de deux évènements : le début de la saison de chasse et une dispute entre deux travailleurs polonais ivres.

Publié par : Ville de Marseille