En attendant Godot

Culture Théâtre - Café-théâtre Théâtre Pièce de théâtre

Les 24, 25, 30, 31 janvier et 1er févier à 20h30

Théâtre des Calanques (Anciennement Théâtre Nono)
En attendant Godot - Théâtre Nono

En attendant Godot

Théâtre des Calanques (Anciennement Théâtre Nono)
Quand ?
Du 24 au 25 janv. 2020
  • Vendredi - 20h30
  • Samedi - 20h30

Du 30 janv. 2020 au 1 févr. 2020
  • Jeudi - 20h30
  • Vendredi - 20h30
  • Samedi - 20h30

Combien ?
Tarifs - Entrée
  • A partir de 10,00 €
  • Prix Min : 10,00 € / Prix Max : 18,00 €

PLEIN TARIF : 18EURAMIS NONO : 15EUR- DE 25 ANS : 10EUR

Où ?
Théâtre des Calanques (Anciennement Théâtre Nono)

Mise en scène : Marion Coutris
Texte : Samuel Beckett
Avec : Christian Mazzuchini, Lucas Bonetti, Serge Noyelle, Noël Vergès, Jeanne Noyelle
Un arbre, une route, des êtres en errance qui s’attardent en paroles ni gagnées ni perdues.

Une route, un arbre, des êtres qui s’arrêtent un moment, et le monde semble avoir tourné sans eux. Sans doute le réel n’est qu’une chimère de papier et eux, au bord des mondes, le songe vrai qui questionne inlassablement le sens de la vie comme elle va. Et où il va, l’autre. Et est-ce que ça va ? Pas trop mais pas trop mal. Et aussi soudain trop et trop mal. Car c’est extrême aussi, le théâtre de Beckett. Ça ne se joue pas sur le « bord », c’est un engagement terrible. Organique. Versatile. Réversible.

Et puis deux autres qui arrivent. Couple antinomique. Victime et bourreau. Les attentes se croisent. Ne dialoguent jamais vraiment. C’est par dérapages successifs qu’ils échangent et toutes les variations s’échafaudent puis joutent, puis s’annulent.

Un enfant entre, nous rappelle que Godot viendra demain, peut-être.

Il n’y aura pas de vainqueur, à peine des survivants et pourtant, dans l’intervalle, on sera passé du rire aux larmes, et la vision aura embrassé le monde tout entier. C’est la magie Beckett, de l’infime au cosmos.

Et c’est le théâtre qui est convoqué au chevet de l’humanité pour une partie de poker où personne ne remporte jamais la mise, où les mots se détournent, où le temps, recyclé, règne en maître.

À ce moment de la vie étrange du théâtre et de la société, nous attendons, chacun, plus que jamais, l’arrivée de Godot.

Publié par : Ville de Marseille