DR.

Fantasma – Peggy Ann Mourot

La typo du Panier
Quand ?
Du 19 janv. 2019 au 28 févr. 2019
  • Lundi - 13h00-17h00
  • Mardi - 12h00-17h00
  • Mercredi - 10h00-17h00
  • Jeudi - 10h30-17h00
  • Samedi - 11h00-16h00

Combien ?
Gratuit
Où ?
La typo du Panier

Exposition des dessins de Peggy Ann Mourot réalisés pour FANTASMA.
FANTASMA est un ouvrage édité par les Éditions JOIE PANIQUE et il est disponible à la galerie ainsi que les autres ouvrages du catalogue.

A propos de moi :
Je m’appelle Peggy Ann Mourot.
Je suis née quelque part en France, en 1973.
J’aimerais faire un résumé de mon parcours ainsi.

J’ai eu plusieurs vies mais je n’aime pas tellement en parler…je préfère passer mon temps à vivre et à penser à ce que j’ai envie de faire juste après, là tout à l’heure, ou demain. Je retiens que j’ai eu une vie suffisamment nomade pour ne pas savoir d’où je viens et que c’est très bien ainsi, que j’ai longtemps été libraire et que c’est un temps révolu, qu’aujourd’hui je peins et que j’ai l’étrange sentiment d’avoir toujours fait ça.

Je manie principalement le noir. J’aime y faire poindre la lumière. Je voue une affection particulière aux textures tant visuelles que musicales et n’ai de cesse de faire apparaître ce que je vois dans l’obscurité. Je peins debout, souvent à plat. En écoutant de la musique. Tout le temps.
Si j’utilise parfois de la couleur, ma manière de travailler reste toujours la même qu’avec le noir : je vais toujours vers la lumière. Enfin j’essaie du moins. Mon obsession est là.

J’aime les outils, les papiers fait-main, les livres aussi, l’édition indépendante, tant pour les livres que pour les disques, pour tout, l’art qui se mêle à la vie. Pour moi l’art n’est pas une discipline mais une manière de vivre. J’ai parfois le sentiment que tout ce que j’ai pu faire auparavant n’était qu’un apprentissage pour aboutir à qui je suis et à ce que je fais aujourd’hui, que je suis encore en train d’apprendre, que je serai sans doute quelqu’un d’autre encore demain.

Aujourd’hui, je vis et peins pas très loin de Marseille.

Publié par : Ville de Marseille