Femmes d’Iran, devant et derrière la caméra

Culture Conférences - Débats Projections Cinéma Séance / Projection cinéma Conférence / Débat / Rencontre

Dimanche 31 octobre 2021 à 15h.

Vidéodrome 2
Vidéodrome 2

Femmes d’Iran, devant et derrière la caméra

Vidéodrome 2
Quand ?
Le 31 Oct 2021

Dimanche 31 octobre 2021 à 15h.

Combien ?
Gratuit
Où ?
Vidéodrome 2

Au programme

• Dimanche 31 octobre à 15h
Table ronde : Le cinéma documentaire iranien par le prisme du féminisme
Une table ronde consacrée à la situation des femmes réalisatrices, notamment des autrices de films documentaires, aujourd’hui en Iran. Avec une question centrale : un cinéma féministe est-il possible en Iran ?

Cette table ronde se déroulera en présence de :
– Mathieu Lericq est docteur en études cinématographiques (Sorbonne Université, CNRS), spécialiste du cinéma documentaire, programmateur.
– Sahar Salahshoor réalise son premier documentaire Silhouette en 2002, puis La roue de la vie en 2009, Profession documentariste en 2014, Falaknaz en 2016. Elle vit désormais en France.
– Shirin Barghnavard, cinéaste et productrice iranienne, elle a réalisé plusieurs films documentaires dont Profession documentariste (2014) et Entre les flots (2016)
– Nicole Fernandez Ferrer est archiviste, traductrice, programmatrice, déléguée générale du Centre audiovisuel Simone de Beauvoir depuis 2004.

Dans le cadre du Mois du film documentaire 2021, coordonné par Images en bibliothèques.
Séance organisée par Documentaire sur grand écran.
Avec le soutien de la Cinémathèque du Documentaire et en partenariat avec le Centre audiovisuel Simone de Beauvoir et Films Femmes Méditerranée
Une proposition de Mathieu Lericq et de Sahar Salahshoor.

Projection du film
« La roue de la vie » de Sahar Salahshoor [Iran, 2009, 26 min]

• Dimanche 31 octobre à 19h
« Profession Documentariste » de Sahar Salahshoor, Shirin Barghnavard, Firouzeh Khosrovani, Farahnaz Sharifi, Mina Keshavarz, Sepideh Abtahi et Nahid Rezaei [2014, Iran, 1h20, vostfr]
À la lumière des récentes crises politiques, sociales et économiques en Iran, sept réalisatrices de documentaires indépendantes témoignent de leurs vies personnelles et professionnelles, de leurs préoccupations et de leurs défis.

Une proposition de Mathieu Lericq (universitaire, programmateur) et de la réalisatrice iranienne Sahar Salahshoor, organisée par Documentaire sur grand écran. Discussion animée par Films Femmes Méditerranée.

Publié par : Ville de Marseille