Illuminations et parcours artistique de Noël

Culture Spectacles - Cirques Noel Arts et Beaux-arts Son et lumière Spectacle

Du 29 novembre au 5 janvier

Nombreux lieux et places dans la ville - Marseille
Ville de Marseille - DGAPM

Illuminations et parcours artistique de Noël

Nombreux lieux et places dans la ville - Marseille
Quand ?
Du 29 nov. 2019 au 5 janv. 2020
  • Du lundi au dimanche

Combien ?
Gratuit
Où ?
Nombreux lieux et places dans la ville - Marseille

Parce que Noël sera toujours un moment particulier dans la mémoire et l’imaginaire collectif, la Ville de Marseille propose un programme festif, culturel et populaire, sous forme de parcours artistique, pour faire de la cité phocéenne une destination incontournable pour les fêtes de fin d’année.

Face aux nécessaires mutations des grandes métropoles d’aujourd’hui, la Ville de Marseille oeuvre pour offrir un programme festif aux touristes comme aux Marseillais, et ainsi contribuer à la qualité de vie de ses habitants.

Chaque année de nombreux services municipaux mais aussi des associations de commerçants, des partenaires privés et des opérateurs culturels travaillent au succès de ces fêtes de fin d’année. Toutes ces forces se fédèrent et travaillent ensemble sur une programmation inédite et de qualité, intégrant les aspects traditionnels des fêtes de fin d’années (Marché de Noël, Foire aux Santons, illumination de sites) avec
des propositions plus contemporaines s’adressant au public le plus large.

Le programme de cette 2e édition se renforce et se compose autour de promenades et de parcours au coeur de la ville, qui se mettra ainsi au rythme de Noël et de son ambiance festive. Les animations s’adresseront à tous les publics, avec des projets d’installations numériques et de sculptures lumineuses, des illuminations de sites, des spectacles, des marchés, des expositions, des parcours shopping, des parcours touristiques et différents temps forts.

LES ILLUMINATIONS TRADITIONNELLES

Dès le vendredi 29 novembre à 18 h, tous les quartiers de Marseille scintillent de mille et une lumières à led avec des décorations festives sur les sites emblématiques. Entre féerie et magie, les décors sobres et raffinés sur le thème de la lumière accompagneront la métamorphose des sites emblématiques.

► Autour du Vieux-Port, tous les mâts seront habillés de lanternes décoratives, dévoilant une atmosphère chaleureuse et lumineuse. L’Ombrière emblématique du quai de la Fraternité étonnera les passants, en douceur, par la magie visuelle de son installation éphémère avec ses parures de lumières, pampilles translucides teintées de blanc chaud.

► La Canebière, artère emblématique baignée de lumière, sera ornée d’un plafond lumineux composé de guirlandes LED aux lignes serpentines et d’éléments étoilés suspendus.

►Le site de la place Bargemon sera magnifié par ses arbres décorés de corolles scintillantes. Le plafond lumineux devant le pavillon Daviel viendra parfaire cette ambiance chatoyante.

► La place du Général- de Gaulle et la place aux Huiles offriront aux passants une déambulation lumineuse sous le patrimoine arboré brillant de mille feux.

► Le cours d’Estienne d’Orves, revêtira ses habits de lumières avec son plafond lumineux structurant artistiquement avec ses lanternes d’antan cet espace de convivialité.

En complément de ce dispositif exceptionnel, en partenariat avec les Mairies de Secteur, la magie de Noël sera présente sur près de 334 sites répartis dans toute la ville. C’est ainsi que 220 décors festifs animés de créations lumineuses et près de 5 000 mètres linéaires de guirlandes installés sur plus d’une centaine de sapins et d’arbres illumineront Marseille pour parfaire l’ambiance de Noël pendant les fêtes.

Tous ces sapins, issus de pépinières, seront prélevés spécifiquement pour les fêtes de fin d’année.

LE PARCOURS ARTISTIQUE : DES OEUVRES INÉDITES À OBSERVER DANS TOUTE LA VILLE

Du 29 novembre 2019 au 5 janvier 2020

 » STELLA 360  » LAURENT BOLOGNINI
► La cour du Musée Cantini

L’oeuvre Stella s’inscrit dans le droit fil des travaux de l’artiste : une structure cinétique lumineuse dont l’effet visuel repose sur le phénomène de la persistance rétinienne. Reposant sur un mât, animée par trois moteurs, la tête de l’oeuvre effectue des rotations sur un axe vertical et horizontal. La structure dessine deux sphères complètes (l’une à l’intérieur de l’autre respectivement de de 1,5m et de 3m. Sa taille est de 5,60 m à son extrémité (pâle à la verticale). Stella est une oeuvre mobile à 360° générant 8 points de lumières. Sa programmation permet de jouer sur la
vitesse des 3 moteurs de manières indépendantes et sur l’intensité lumineuse.

 » RYTHMUS  » STUDIO CHEVALVERT
► La Vieille Charité

 » Rythmus  » Studio Chevalvert
Creation: studio Chevalvert (contributors : S. Buellet, A. Juracek, P. Paleta, J. Puyo) Technical development: Hémisphère, Chevalvert – Production : Mirage Festival – Dolus & Dolus

Original creation for Lyon – La Fête des Lumières 2018 Dans  » Rythmus « , la main, et par extension le corps, deviennent les moyens pour se connecter à la fois à notre rythme biologique et à la sculpture interactive circulaire.  » Rythmus  » est une installation qui matérialise les battements cardiaques de deux personnes, qui face à face, sont connectées à un réseau circulaire de totems de lumière interactifs. Ces strates de lumière vont  » vivre  » en raccord avec le rythme de la fréquence cardiaque des utilisateurs. Une collection de tableaux intéractifs, basés sur la notion de représentation du rythme cardiaque, vont se déployer et évoluer selon les concordances et différences des rythmes cardiaques des utilisateurs. Une installation municipale réalisée en collaboration avec le Festival  » Chroniques « . Chevalvert est un studio de design visuel co-fondé par Patrick Paleta et Stéphane Buellet en 2007. Basé sur une approche du design ouverte, multidisciplinaire et transversale, le studio Chevalvert borde et conçoit les projets sans a priori, où la forme est au service de l’idée.

 » LA FLEUR  » CÉDRIC LE BORGNE
► Place Sadi-Carnot

Il s’agit là de l’installation d’une fleur géante dans un écrin urbain, sur la place Sadi Carnot. Par cette création originale l’idée de l’artiste est de confronter le monde urbain à la nature, dans un rapport de domination modifié. Le gigantisme de la fleur et sa mise en scène rééquilibre ce rapport. La force et la fragilité de la nature se rappelle à nous. Ce serait un miroir de nous-même, un mutant, une alerte, une vengeance, une utopie, un idéal, une pulsion de vie… Les oeuvres de Cédric Le Borgne apparaissent et disparaissent dans le ciel, entre rêve et réalité. Elles contemplent la ville, l’explorent, la caressent, l’imagine, comme le fait peut être l’imaginaire des habitants, ou des passants. Leur voyage a commencé à la fin des années 90, Cédric Le Borgne installe ses premières sculptures à Toulouse, dans les rues de son quartier, de manière  » sauvage « . Depuis elles parcourent le monde, Genève, Séoul, Londres, Singapour, Shanghaï, Moscou… En mettant en scène l’espace public, l’artiste veut avant tout célébrer la poésie du quotidien. La ville est pour lui un terrain de jeu, de rencontre et de partage.

 » LES MÉDUSES  » PARADE DESIGN, GHISLAINE COUDERT
► La façade de l’Opéra

Cinq Méduses géantes, prennent place entre les imposantes colonnes de l’Opéra à Marseille, conjuguant ainsi une certaine fluidité et un esprit poétique au rythme architectural de cet édifice. Ces suspensions féeriques s’habillent de lumière pour changer subtilement d’intensité colorées au gré d’une programmation interne. Une ambiance mystérieuse et poétique se crée ainsi tel un ballet de lumière à la tombée de la nuit. Crées en 2015 pour le Festival lumière à Lausanne, ces méduses ont beaucoup voyagé depuis, notamment à Jérusalem en 2015 et en Lituanie 2018 dans le cadre de LightFestival.

Parade Design, représentée par l’artiste Ghislaine Coudert, propriétaire des oeuvres etdonc des droits de représentation et de reproduction, garantie à la Ville le droit de reproduction de l’oeuvre dans les supports de communication (affichage, programme, site, RS, presse…) et pour la promotion par la Ville des Fêtes de fin d’année, même après la fin de l’événement prévu au 15 janvier 2020, dans la mesure où il n’y a pas d’exploitation commerciale.

Publié par : Ville de Marseille