J’ai pris mon père sur mes épaules

Culture Théâtre - Café-théâtre Théâtre Pièce de théâtre

Les 16, 17 et 18 mai à 20h

Théâtre du Gymnase
Jeanne Roualet.

J’ai pris mon père sur mes épaules

Théâtre du Gymnase
Quand ?
Du 16 au 18 mai 2019
  • Jeudi - 20h00
  • Vendredi - 20h00
  • Samedi - 20h00

Combien ?
Tarifs - Entrée
  • A partir de 9,00 €
  • Prix Min : 9,00 € / Prix Max : 36,00 €

Voir le détail des tarifs sur www.lestheatres.net

Où ?
Théâtre du Gymnase

Cette création 2019 marque le retour de Fabrice Melquiot à l’écriture d’une pièce de troupe avec des acteurs de toutes les générations, et en têtes d’affiche Philippe Torreton et Rachida Brakni.

Odysée intime. Le metteur en scène Arnaud Meunier a passé commande à l’auteur Fabrice Melquiot, l’un des plus joués et les plus traduits à l’étranger, d’une pièce chorale et épique qui parlerait de la France d’aujourd’hui, de ses replis, de ses peurs et de sa tentation du chacun pour soi. Librement inspiré de plusieurs chants de L’Énéide de Virgile, J’ai pris mon père sur mes épaules est l’épopée comique et désespérée d’un homme condamné par la maladie, accompagné de son fils sur les routes d’un exil en quête d’une paix intérieure et retrouvée.

Melquiot envisage son texte comme une oeuvre à la fois épique, dramatique et lyrique, une fresque pop, intime et politique. Cette odyssée va nous (em)mener dans un voyage aux confins de la France des attentats de 2015 et de l’Europe toute entière, sur la terre des poètes et des navigateurs d’antan. Philippe Torreton, Rachida Brakni, Vincent Garanger ou Bénédicte Mbemba, autant d’acteurs et de parcours singuliers, de générations différentes, au service d’un dialogue entre des mythes fondateurs des contes homériques avec la réalité la plus crue et contemporaine faite de faux débats sur notre identité ou ce fort sentiment d’abandon pour des pans entiers de nos concitoyens.

Publié par : Ville de Marseille