La Forêt (Marseille) – Pedro Cabrita Reis

Culture Expositions - Rétrospectives Sculpture Exposition temporaire

Du 31 octobre au 30 avril, tous les jours sauf le mardi

Musée des Civilisations d'Europe et Méditerranée Mucem
Pedro Cabrita Reis, La Forêt (Marseille), 2018, acrylique sur béton, acier, bois, Photo - PCR Studio

La Forêt (Marseille) – Pedro Cabrita Reis

Musée des Civilisations d'Europe et Méditerranée Mucem
Quand ?
Du 31 oct. 2018 au 29 avr. 2019
  • Lundi - 11h00-18h00 / 11h00-19h00
  • Mercredi - 11h00-18h00 / 11h00-19h00
  • Jeudi - 11h00-18h00 / 11h00-19h00
  • Vendredi - 11h00-18h00 / 11h00-19h00
  • Samedi - 11h00-18h00 / 11h00-19h00
  • Dimanche - 11h00-18h00 / 11h00-19h00


Le Mucem est ouvert tous les jours sauf le mardi
Fermeture exceptionnelle les 1er mai et 25 décembre

Du 5 novembre au 30 avril de 11h à 18h
Du 2 mai au 6 juillet de 11h à 19h
Du 7 juillet au 2 septembre de 10h à 20h
Du 3 septembre au 4 novembre de 11h à 19h

Combien ?
Tarifs - Entrée
  • A partir de 5,00 €
  • Prix Min : 5,00 € / Prix Max : 9,50 €

Tarifs expositions permanentes et temporaires Billet MuCEM tarif plein 9,5 EUR / tarif réduit 5 EUR Billet famille 14 EUR (valable pour 5 enfants maximum accompagnés de 2 adultes) : les adultes non accompagnés d'enfants mineurs ne pourront pas accéder aux salles avec ce billet.

Où ?
Musée des Civilisations d'Europe et Méditerranée Mucem

Sur la place d’Armes du fort Saint-Jean se dressent 253 structures de béton, fer et bois, recouvertes de peinture blanche : La Forêt (Marseille) est une sculpture de l’artiste portugais Pedro Cabrita Reis. Une oeuvre inédite, spécialement imaginée pour le Mucem.

Réalisée à partir de matériaux industriels, cette Forêt de béton s’inscrit dans le paysage du Mucem entre architectures et jardin, mer et collines, nouant un dialogue intime avec l’espace et l’horizon.

De hauteur variables (entre 1m40 et 1m90) les 253 structures composant La Forêt (Marseille) évoquent des résonances anthropomorphiques, perceptibles derrière une possible (et nécessairement ambiguë) référence à la silhouette de troncs d’arbres. Est-ce un groupe d’arbres morts ? incendiés ? pétrifiés ? À moins que cela ne soit un groupe d’hommes ? Les forêts ont toujours inspiré une forme de crainte… Comme les rassemblements de personnes, d’ailleurs.

Publié par : Ville de Marseille