La rage des auteurs médicaux antiques

Hôpital de la Timone
Quand ?
Le 14 Mar 2019
  • 14/03/2019 - 17h30

Combien ?
Gratuit
Où ?
Hôpital de la Timone

Organisées par l’Association des Amis du Patrimoine Médical et le Conservatoire du Patrimoine Médical de Marseille, les conférences ont lieu, le deuxième jeudi de chaque mois, d’octobre à juin, dans l’amphithéâtre HA1 de l’hôpital Timone Adultes rez-de-chaussée, entré libre.

Conférence de Valérie Bonet, AMU, CNRS-TDMAM.

La rage humaine est bien présente dans l’Antiquité gréco-romaine : elle est décrite par les médecins et des traitements sont proposés dans leurs ouvrages. La date à laquelle les Anciens ont connu cette maladie, en revanche, est assez difficile à établir mais, quoi qu’il en soit, tous les auteurs en font une effroyable maladie mortelle. Ils s’efforcent cependant de la traiter, ayant bien conscience qu’il faut agir avant que les symptômes ne se déclarent.

A ce propos, l’Histoire Naturelle de Pline l’Ancien nous offre la vision d’un encyclopédiste sur les médicaments antirabiques. Cette vision est celle d’un compilateur intelligent qui veut faire preuve d’exhaustivité, et qui, tout en restant fidèle à ses opinions et à son projet, tente de réunir toutes les connaissances de son temps. De ce fait, on trouve chez lui, une kyrielle de remèdes végétaux et animaux.

Ces médicaments témoignent de ce que les contemporains de Pline connaissent et imaginent sur la maladie (la rage est un poison résultant d’un envenimement) mais aussi des idées qui influencent la médecine antique et surtout la médecine traditionnelle. Ainsi, sans forcément donner son adhésion, Pline nous livre également quantité de remèdes issus des superstitions et de la magie populaire.

Publié par : OT Marseille