DR

La tête dans les étoiles – Projections thématiques au Gyptis

Gyptis - Belle de Mai
Quand ?
Du 21 nov. 2018 au 1 janv. 2019

Combien ?
Tarifs - Entrée
  • A partir de 2,50 €
  • Prix Min : 2,50 € / Prix Max : 6,00 €

Plein tarif : 6 EUR Tarif réduit : 5 EUR (étudiants, chômeurs, RSA, + 65 ans) Moins de 20 ans : 2,5 EUR sur toutes les séances Tarif de groupe ( + de 10 personnes) : 4 EUR Séances jeune public : 2,5 EUR pour tous Abonnement dix séances (valable 1 an) : 40 EUR

Où ?
Gyptis - Belle de Mai

Diamantino, héros du film éponyme, est un candide. Figure d’abord hilarante avant de devenir touchante, sa grande naïveté l’empêche de se rendre compte de son gigantesque pouvoir et de s’en servir à des fins personnelles. Il devient pour le spectateur un moyen de voir le réel de façon extérieure, comme si sa naïveté nous lavait les yeux de nos préjugés. Autour de lui, Le Gyptis vous propose une programmation telle une constellation de films, à travers le cinéma de Damien Chazelle, celui de Pierre Salvadori, de Claire Denis ou encore d’Alice Rohrwacher. Chez le premier, les personnages ont des étoiles dans les yeux, chez le second ils sont dans les nuages, chez la troisième ils ne touchent plus terre et chez la dernière, ils ont la tête en l’air ! À vous de décider la formule qui vous convient le mieux, ce qui est sûr c’est que vous n’êtes pas certains de retomber sur vos pieds. Les personnages des films de ces quatre grands artistes sont des rêveurs : qu’ils parviennent ou non à modeler le réel selon leurs rêves, ils nous font changer de regard, adopter pour un moment leur façon de voir le monde.

Alain Cavalier nous rend à nouveau visite : il a ressorti de ses archives personnelles les portraits de six de ses amis. Il les a filmés sur le long cours, on les voit développer leurs obsessions dans le temps, celui qu’il faut pour qu’on rentre dans la complexité de leurs visions.

Une autre habituée – car Le Gyptis aime suivre le parcours de ses réalisateurs de prédilection – nous revient en cette fin d’année : Claire Simon nous rend visite pour Premières Solitudes, où elle donne cette fois la parole à un groupe de jeunes, qui rêvent leur futur.

Et sinon ?
Sinon nous poursuivons notre travail au long cours sur la mémoire de la lutte contre le Sida : après notre programmation, conçue avec Stéphane Gérard, autour de 120 Battements par Minute, nous invitons à présent Sarah Schulman, militante et penseuse de la mémoire des luttes contre le sida. Autour de la sortie de son dernier livre nous vous proposons le film qu’elle a co-produit, United in Anger de Jim Hubbard.

En partenariat avec Peuple et Culture Marseille, nous vous proposons une rétrospective Nurith Aviv, à découvrir entre La Baleine et Le Gyptis. Grande documentariste, elle réfléchit film après film aux questions de la transmission, la traduction et la communication.

Et enfin, car le cinéma, au-delà des réflexions qu’il provoque, est aussi un merveilleux manège, et l’occasion d’initier les plus jeunes à ses plaisirs : venez profiter du festival Laterna Magica, qui bat son plein au Gyptis et à La Baleine !

Retrouvez tout le détail des séances et de la programmation sur le site du Gyptis.

Publié par : Ville de Marseille