L’Atlas en mouvement

Culture Expositions - Rétrospectives Historique Photographie Exposition

Du 08/07 au 09/10/2022.
Fermé le mardi.
Le Mucem est ouvert le lundi et du mercredi au dimanche.

Horaires
Du 8 novembre 2021 au 8 avril 2022 de 10h à 18h
En attente des nouveaux horaires.

Musée des Civilisations d'Europe et Méditerranée - Mucem
Mathieu Pernot, Lesbos, 2020 © Mathieu Pernot - L’Atlas en mouvement - Musée des Civilisations d'Europe et Méditerranée Mucem

L’Atlas en mouvement

Musée des Civilisations d'Europe et Méditerranée - Mucem
Quand ?
Du 8 Juil 2022 au 9 Oct 2022

Du 08/07 au 09/10/2022.

Fermé le mardi.

Le Mucem est ouvert le lundi et du mercredi au dimanche.

Horaires

Du 8 novembre 2021 au 8 avril 2022 de 10h à 18h

En attente des nouveaux horaires.

Combien ?
Tarifs
  • Plein tarif : 11 €, Tarif réduit : 7,50 €, Forfait famille : 18 €.
Où ?
Musée des Civilisations d'Europe et Méditerranée - Mucem
  • Adresse : 7 Promenade Robert Laffont - 13002 Marseille
  • Voir la carte

« L’Atlas en mouvement » revisite les travaux réalisés par Mathieu Pernot depuis plus d’une dizaine d’années avec les migrants et propose une nouvelle perspective dans la représentation des personnes déplacées.
Sous la forme d’un atlas, plusieurs thématiques sont abordées grâce aux multiples contributions d’individus, migrants et réfugiés, rencontrés par Mathieu Pernot. L’astronomie, la cartographie, l’histoire de l’écriture, la botanique, l’anatomie et l’habitat sont convoqués comme un savoir commun à l’ensemble de l’humanité tout comme l’expérience singulière de personnes ayant dû fuir leur pays d’origine.

Qu’est-ce que le ciel peut nous dire de l’histoire de celui qui le regarde ? Une forêt peut-elle garder la mémoire de ceux qu’elle a vu passer ? Que faut-il imaginer des embarcations englouties dans la mer méditerranée ? Comment habiter son corps quand il faut quitter le lieu où il s’est construit ?

En réponse à ces questions, Mathieu Pernot met en œuvre de nouvelles formes de récits partagés où l’Histoire se raconte à plusieurs voix. Mêlant photographies, vidéos, supports manuscrits, cartes et objets trouvés, l’exposition inverse le point de vue sur la question des migrants. De sujets anonymes et anxiogènes du temps médiatique, ils deviennent des individus nommés s’inscrivant dans le temps long de l’histoire des savoirs dont ils sont les dépositaires.

Les planètes sont en mouvement perpétuel, les espèces animales migrent librement, les végétaux essaiment et envahissent les paysages alors qu’une partie de l’humanité se trouve contrainte et empêchée dans sa volonté de se déplacer. Par la mise en mouvement des images, Le montage proposé par l’auteur met en tension la question du déplacement et propose des récits aux formes multiples.

De Mossoul à Homs, de Lesbos à Calais en passant par Paris, « L’Atlas en mouvement » traverse les territoires de l’exil et part à la rencontre de ceux qui se tiennent encore debout et regardent devant eux. Il propose de créer un espace pour inscrire et représenter l’histoire fragile de ceux qui migrent. Il nous dit que l’histoire des réfugiés est une histoire commune qui se doit d’être racontée ensemble.

Commissariat et scénographie : Mathieu Pernot, photographe

Publié par : Ville de Marseille