Le Cabaret des absents

Culture Spectacles - Cirques Théâtre - Café-théâtre Spectacle Théâtre

Du 15/01 au 04/02/2022.
Fermé le lundi.
Du mardi au samedi : 20h
Le dimanche : 15h.

Friche la Belle de Mai
C. Raynaud de Lage - Le Cabaret des absents - Cie L'Entreprise - François Cervantes - Friche Belle de Mai

Le Cabaret des absents

Friche la Belle de Mai
Quand ?
Du 15 Jan 2022 au 4 Fév 2022

Du 15/01 au 04/02/2022.

Fermé le lundi.

Du mardi au samedi : 20h

Le dimanche : 15h.

Combien ?
Tarifs
  • Plein tarif : 10 €.
  • Le prix inclus un plat chaud servi par Les Grandes Tables avant le spectacle à partir de 19h ou après le spectacle jusqu’à 23h.
  • Des tickets suspendus pour une chaîne de solidarit.
Où ?
Friche la Belle de Mai

Compagnie L’Entreprise – François Cervantes

Nous connaissons tous des gens qui n’ont jamais passé la porte d’un théâtre, mais pour qui, pourtant, nous continuons à faire du théâtre.

Le Cabaret des absents, c’est l’histoire d’un théâtre à la fois maison et salle de spectacle. Il est ouvert tous les jours, les soirées sont des mosaïques de moments inattendus. C’est aussi le portrait d’une grande ville, des milliers de relations qui se nouent, d’un métissage jamais connu dans l’histoire de l’humanité, d’une nouvelle vie qui s’invente. Ce théâtre est ouvert à tous, aux présents comme aux absents. Ces derniers entrent sur scène, viennent nous dire pourquoi ils ne sont pas là, pourquoi ils ont envie de nous parler.

Dans cette création gigogne, le théâtre existe tel qu’on aimerait qu’il soit : comme un lieu ouvert à toutes les singularités, à tous les possibles. Comme un refuge contre les brutalités du monde.
Politis, Anaïs Héluin

Que du bonheur ! (…) Que demande le peuple devant tant d’amicales merveilles portées par les acteurs vifs et avides ?
Médiapart, Jean-Pierre Thibaudat

Des tickets suspendus pour une chaîne de solidarité
« Avec cette série de 18 représentations nous souhaitons entrer en contact avec un public le plus diversifié possible. Jouer longtemps laisse la place au bouche à oreille : quelqu’un nous parle avec passion, et il nous donne envie d’aller voir.
Pour beaucoup de gens, l’argent est un obstacle pour aller au théâtre.
D’ailleurs pour beaucoup, l’argent est aussi un obstacle pour manger, mais ce n’est pas une raison pour remettre à plus tard l’envie de découvrir des spectacles.

Nous allons confier à des personnes-relais – associations d’habitants, maisons de quartiers, structures sociales avec qui nous travaillons – le soin d’inviter des personnes qu’elles connaissent.
Pour ces invitations, nous allons proposer des « tickets suspendus ».
La place est au tarif unique de 10 €, si vous donnez 20 euros, vous achetez votre place et vous en offrez une à un inconnu. Si vous donnez 100 euros, vous invitez 9 personnes.
Et si vous donnez 1000 euros, vous invitez 99 personnes.

Pour celleux qui souhaiteraient participer à cette chaine de solidarité sans acheter de « ticket sus-pendu », nous ouvrirons également une tirelire où chacun·e pourra mettre les quelques euros qu’iel veut.
Au delà de ces échanges d’argent, il y a l’envie de prendre plus finement conscience de qui habite avec nous un quartier, une ville, un pays, de refaire tissu, de réinventer une communauté contemporaine qui habite la planète, avec des besoins matériels et des désirs poétiques. »

François Cervantes

Publié par : Ville de Marseille

Dans le cadre de

Entre-deux biennales des arts du cirque

Différents lieux dans Marseille et aux alentours