DR

Le Portrait – Projections thématiques au Gyptis

Gyptis - Belle de Mai
Quand ?
Du 13 févr. 2019 au 26 mars 2019
  • Du lundi au dimanche

Combien ?
Tarifs - Entrée
  • A partir de 2,50 €
  • Prix Min : 2,50 € / Prix Max : 6,00 €

Plein tarif : 6 EURTarif réduit : 5 EUR (étudiants, chômeurs, RSA, + 65 ans)Moins de 20 ans : 2,5 EUR sur toutes les séancesTarif de groupe ( + de 10 personnes) : 4 EURSéances jeune public : 2,5 EUR pour tousAbonnement dix séances (valable 1 an) : 40 EUR

Où ?
Gyptis - Belle de Mai

« Jeune Bergère » de Delphine Détrie est le portrait d’une femme qui décide de plaquer sa vie de graphiste à Paris pour créer une bergerie en Normandie. Quand on la rencontre, cela fait déjà quelques années qu’elle s’est installée, mais la galère n’est pas finie. C’est une héroïne du quotidien, mère célibataire bricoleuse et débrouillarde, que l’on suit dans toutes les aventures de sa vie d’agricultrice. À travers elle, c’est le portrait d’une génération qui se dessine, décidée à revenir à la terre malgré les difficultés. Venez rencontrer la réalisatrice le 8 mars. Autour de ce film, Le Gyptis se penche pendant 6 semaines sur ces films qui tirent le portrait de leurs contemporains, allant à la rencontre d’un ami, d’un ennemi, d’un membre de sa famille ou d’un collectif pour nous offrir de vraies rencontres, au plus proche des contradictions, des affects et des doutes de leurs personnages.

Nous accueillons à nouveau le célèbre psychiatre Georges Federmann, avec qui le réalisateur Swen de Pauw mène
un entretien fleuve dans « Comme elle vient ». Celui qui était, dans « Le Divan du monde », dans une position d’écoute, se lance cette fois dans un flot de paroles, dans l’idée de transmettre sa vision de son métier et plus largement sa vision du monde.

Nous avons le plaisir de vous proposer une reprise du festival international de films sur la musique F.A.M.E., avec deux films dont l’un est un portrait de la chanteuse M.I.A.. À travers une collection impressionnante d’archives, le documentaire nous fait voir tout le parcours de cette enfant tamoule vers la reconnaissance mondiale.

Une autre rencontre phare de ce programme : Edwy Plenel qui vient présenter le documentaire dont il est, avec l’équipe de son journal, le héros : Depuis Mediapart. À ne pas manquer !

S’il est évident d’avoir envie de dresser le portrait des figures que l’on aime, il est moins facile de faire celui de ses ennemis… C’est ce que tentent de faire Alassane Diago dans le très troublant « Rencontrer mon père », ainsi que Mehran Tamadon dans « Bassidji ». Ce dernier, invité de l’ouverture du festival La Première fois, fait le portrait des défenseurs de la République Islamique d’Iran…

Et pour finir, nous vous proposons des rencontres avec les réalisatrices de deux pépites du genre documentaire : Hélène Milano pour « Les Charbons ardents » et Daniela Lanzuisi pour « Juste un jeu », qui chacune dresse le portrait d’une jeunesse en quête de repères et de liberté.

Et sinon ?
Sinon, nous proposons avec l’historien Pierre Gras une rencontre sur le sujet du réalisme poétique avec la projection du chef-d’oeuvre « Le Jour se lève ». Nous accueillons une soirée avec deux courts métrages en lien avec l’exposition Regards Migrants de Matthieu Parent.
L’ouverture de l’illustre festival RISC se passe entre nos murs, et nous accueillons aussi deux séances de la fête du court métrage, l’une dédiée à la plateforme de VOD cinéphile LaCinetek et l’autre à la plateforme jeune public Benshi.
Et enfin, ne loupez sous aucun prétexte la suite de la rétrospective Miyazaki avec 4 films et un atelier pour les enfants !

Retrouvez tout le détail des séances et de la programmation sur le site du Gyptis.

Publié par : Ville de Marseille