DR

Collections permanentes du Musée d’Archéologie Méditerranéenne

Musée d'Archéologie Méditerranéenne
Quand ?
Du 2 janv. 2019 au 31 déc. 2019
  • Mardi - 09h30-18h00
  • Mercredi - 09h30-18h00
  • Jeudi - 09h30-18h00
  • Vendredi - 09h30-18h00
  • Samedi - 09h30-18h00
  • Dimanche - 09h30-18h00


Horaires : 9h30 à 18h du mardi au dimanche
Fermeture hebdomadaire le lundi, sauf les lundis de Pâques et de Pentecôte
Fermeture les jours suivants : 1er janvier, 1er mai, 1er et 11 novembre, 2­5 et 26 décembre ­

Combien ?
Tarifs - Entrée
  • A partir de 3,00 €
  • Prix Min : 3,00 € / Prix Max : 6,00 €

Collections permanentes : 6 EUR / 3 EUR tarif réduitBillet combiné avec l'entrée au MAAOAGratuit pour les moins de 18 ansL'entrée aux collections permanentes des musées est gratuite le premier dimanche du mois pour tousDétail des autres gratuités et visites commentées sur www.musees.marseille.fr

Où ?
Musée d'Archéologie Méditerranéenne

Le Musée d’Archéologie Méditerranéenne de Marseille offre un large panorama de l’art des civilisations antiques du pourtour méditerranéen. De véritables trésors à découvrir absolument.
­
­­Situé au premier étage de la Vieille Charité, le Musée d’Archéologie Méditerranéenne invite le visiteur à un grand périple­ méditerranéen, un parcours chronologique et thématique autour des civilisations. Les oeuvres présentées sont des objets d’art uniques datant d’il y a plus de deux siècles. Ces objets prestigieux révèlent les savoir- faire des civilisations méditerranéennes. Au total, le musée compte deux départements d’archéologie antique : les antiquités classiques et les antiquités égyptiennes.

Des collections riches et uniques

L’ensemble des collections du département des antiquités classiques est regroupé dans une seule et longue salle, où sont présentées successivement les différentes civilisations du Proche-Orient, Chypre, Grèce, Grande Grèce ainsi que l’Etrurie et Rome. Le parcours débute au Proche-Orient en Mésopotamie, avec notamment un panneau en brique émaillé du palais de Darius ou encore une tête de lion. Puis, le visiteur a accès aux différentes étapes de la civilisation chypriote, une collection très riche par ses terres cuites et ses figurines archaïques. Une autre vitrine présente les civilisations de la Grèce avec, notamment une série de vases représentatifs de leurs évolutions. Des vases oenochoés, skyphos, des vases de rituels mais aussi d’autres objets comme le remarquable oscillum en marbre représentant deux masques scéniques de ménades. La région d’Eturie (Italie) y est aussi présentée avec différents objets de bronze, allant du bracelet aux statuettes. La visite du département se termine à Rome avec une collection de relief en marbre, des urnes, des bronzes et de la verrerie.

Le musée possède également un département entièrement consacré à l’Égypte antique. Il s’agit de la deuxième plus grande collection de France, après le Louvre. Il présente des pièces uniques, des objets de la vie quotidienne égyptienne. Un banc, des sandales en paille tressée ou en lanière de feuille de palmier, des sacs mais aussi des bagues, des colliers, une tablette d’écriture, des statues en pierre, des stèles… et même des sarcophages.

Certaines pièces uniques ont acquis une notoriété internationale : « l’oenochoé minoenne », les stèles orientées du général Kasa, la table d’offrande dite de « Marseille »… Ces objets d’art uniques sont le témoignage, à Marseille, de la richesse des différents savoir-faire des civilisations méditerranéennes.

Le département égyptologie reste ouvert durant ces travaux.

UN NOUVEAU REGARD SUR LA MEDITERRANEE DES DEBUTS DE NOTRE HISTOIRE.
A PARTIR DU 8 MARS

EXPOSITION
Réouverture du parcours permanent Proche-Orient & Bassin Méditerranéen à partir du 8 mars 2019.

La nouvelle présentation des collections, dans un nouvel écrin valorisant plus de 450 objets du musée d’Archéologie méditerranéenne propose une nouvelle approche archéo-sociologique : le visiteur est convié à un fascinant voyage de près de six mille ans, une histoire qui traverse tout le pourtour méditerranéen.

Cet itinéraire sensible part des rives du Tigre et de l’Euphrate et des rivages grecs jusqu’à l’Italie romaine, en passant par les îles les plus emblématiques de la Mer Méditerranée. Ainsi, des civilisations antiques, méconnues ou caricaturées, se révèlent par autant d’objets d’exception. Des inventions majeures pour l’homme ont vu le jour dans cette aire géographique du monde.

Des progrès techniques et des savoir-faire encore utilisés par l’homme aujourd’hui y ont été mis au point, toujours dans ce même périmètre. Comment faire le lien entre tous ces objets ? Comment dérouler leur histoire, pour mieux les comprendre et les admirer ? C’est un parcours à double lecture auquel le visiteur est convié. Grâce à des espaces expliquant les diverses techniques (invention de l’écriture, du verre, des alliages cuivreux…) et ponctuant la visite, il est possible d’envisager non seulement l’histoire artistique de l’objet, de le contextualiser, de le socialiser et de mieux comprendre les besoins et les contraintes des artisans et des techniciens qui l’ont réalisé.

Les croyances et la ferveur, qui animaient ces femmes et hommes, se sont au fil des siècles, mêlées, séparées parfois, avec toujours l’espoir de progresser et d’avancer pour vivre mieux au sein d’un groupe, dans une société.

Publié par : Ville de Marseille