L’Orient sonore, entre tradition et création

Culture Conférences - Débats Concerts - Opéras - Soirées Arts et Beaux-arts Histoire et sciences humaines Musique du monde Concert Conférence

Les 10, 11 et 22 octobre

Mucem
Fadi Yeni Turk - Garder la tradition musicale djezrawi vivante - Lemgo, Allemagne, 2019 Co-production Fondation AMAR/Humboldt Forum, 2018 © Fadi Yeni Turk

L’Orient sonore, entre tradition et création

Mucem
Quand ?
Du 10 au 11 oct. 2020
  • Samedi - 19h00
  • Dimanche - 14h30 / 17h00

Le 22 oct. 2020
  • Jeudi - 17h00

Combien ?
Tarifs - Entrée
  • A partir de 7,50 €
  • Prix Min : 7,50 € / Prix Max : 11,00 €

Tarifs expositions permanentes et temporaires Billet MuCEM - tarif plein : 11 EUR / tarif réduit : 7,5 EUR Billet Mucem Famille 18 EUR (2 adultes et 5 enfants max.)L'accès sera plus limité, les visites repensées, le port de masque obligatoire et les mesures barrières impératives.Dans le contexte sanitaire actuel, il a été décidé d'opérer un contrôle des températures de toutes les personnes accédant au Mucem. Il est prévu que ce contrôle soit en place à partir de mercredi 9 septembre. Les visiteurs qui refuseraient ce contrôle ne seront pas autorisés à entrer dans le musée. Si une température supérieure à 38°C était relevée, le visiteur sera alors invité à consulter un médecin et son accès au musée refusé.

Où ?
Mucem

En écho à l’exposition  » L’Orient sonore « , le Mucem propose une journée de conférences et de concerts dédiés aux musiques du monde arabe, dans un dialogue entre pratiques traditionnelles et nouvelles esthétiques.

► Samedi 10 octobre 2020 à 19h00
Mustafa Saïd
Concert et dialogue musical

Oudiste virtuose, Mustafa Saïd propose un dialogue avec des enregistrements de musique classique issues de 78 tours, avant d’inviter Negar Buban (oud) et Bilal Bitar (santour) à l’accompagner sur scène pour des duos de pièces classiques de musique modale.

► Dimanche 11 octobre 2020 à 14h30
Nouvelles esthétiques musicales, paroles de praticiens
Conférence musicale

Avec Layale Chaker (violoniste), Tarek Abdallah (udiste) et Ahmad al Khatib (udiste)
Modérateur : Fadi El Abdallah (directeur de l’ouvrage L’Orient sonore)

Quelles sont les nouvelles esthétiques musicales à l’oeuvre dans le monde arabe d’aujourd’hui ? Trois musiciens évoquent chacun leur lien aux musiques arabes et leur manière de les rendre vivantes… avant de nous présenter leur travail en musique.

► Dimanche 11 octobre 2020 à 17h00
Ibrahim Keivo : Chants de la Djezireh
Concert

Avec Modar Salama (percussions)

Le chant d’Ibrahim Keivo symbolise l’étonnant mélange ethnique qui caractérise la Djezireh, cette région de la Mésopotamie syrienne où Arabes, Arméniens, Assyriens, Chaldéens, Kurdes, Syriaques et Yezidi cohabitent et partagent chants et musiques.

Descendant d’une famille arménienne rescapée du génocide, il s’initie très jeune aux luths de la région : buzuq, saz, baghlama, ‘ûd et jumbush. Grâce à ses étonnantes connaissances linguistiques – il maîtrise avec une égale aisance le kurde botani et kurmandji, l’arménien, l’assyrien, le turc et les différents dialectes arabes de la région – Ibrahim Keivo arpente les villages de la Djezireh pour recueillir auprès des anciens un vaste répertoire de chants : berceuses, danses, chants d’amour, chants épiques, chants religieux qu’il restitue avec un souci remarquable du style propre à chacune de ces cultures.

► Jeudi 22 octobre 2020 à 17h00
Maghreb session
Conférence musicale

Des années 1950 aux années 1990 : plusieurs générations de l’immigration maghrébine installées à Lyon, Marseille, Paris… trouvent réconfort et réjouissance dans l’abondante production musicale de K7 audio et disques vinyles qui leur est destinée. Péroline Barbet et Damien Taillard nous content l’aventure émouvante de ce patrimoine exceptionnel, ravivé par l’écoute de nombreux extraits de ces chansons de l’exil et le partage de témoignages.

Publié par : Ville de Marseille