Lucien Jacques, le sourcier de Giono

Culture Expositions - Rétrospectives Arts et Beaux-arts Littérature et poésie Exposition temporaire

Du 29 octobre au 16 février, du mardi au dimanche de 10h à 18h

Musée Regards de Provence
Lucien Jacques, Le Pont transbordeur du Vieux-Port et Fort Saint-Jean, 1927, aquarelle, © photo François-Xavier Émery, collection Association Amis Lucien Jacques.

Lucien Jacques, le sourcier de Giono

Musée Regards de Provence
Quand ?
Du 29 oct. 2019 au 16 févr. 2020
  • Mardi - 10h00-18h00
  • Mercredi - 10h00-18h00
  • Jeudi - 10h00-18h00
  • Vendredi - 10h00-18h00
  • Samedi - 10h00-18h00
  • Dimanche - 10h00-18h00


Le Musée Regards de Provence est ouvert du mardi au dimanche, de 10h à 18h.
Fermeture des guichets à 17h30.
Fermetures annuelles : 25 décembre - 1 janvier - 1 mai

Combien ?
Tarifs - Entrée
  • A partir de 2,00 €
  • Prix Min : 2,00 € / Prix Max : 6,50 €

Billet expositions temporaires : Plein Tarif : 6,50 EURTarifs réduits: 5,50 EUR - 4,70 EUR - 2 EUR

Tarifs - Entrée
  • A partir de 11,00 €
  • Prix Min : 11,00 € / Prix Max : 15,00 €

BILLET COUPLÉ REGARDS DE PROVENCE + MUCEMLucien Jacques. Le sourcier de Giono & GionoTarif unique : 11 EURGratuit : Enfants jusqu'à 12 ans, Pass Musées, City PassBILLET 3 EXPOSITIONS (Lucien Jacques. Le sourcier de Giono & La Provence de Giono & Henri Person. Naviguer en couleurs) + MEMOIRE DE LA STATION SANITAIRE + MUCEM / GionoTarif unique : 15 EURGratuit : Enfants jusqu'à 12 ans, Pass Musées, City Pass

Où ?
Musée Regards de Provence

Le Musée Regards de Provence coproduit avec le Mucem l’exposition monographique consacrée à « Lucien Jacques, le sourcier de Giono », concomitante de l’exposition « Giono » au Mucem, dévoilant les multiples facettes d’un artiste pluridisciplinaire, souvent évoqué en tant que découvreur de Jean Giono.

On a souvent lu et vu Lucien Jacques (1891-1961) à travers l’amitié singulière de Jean Giono. Cette exposition ne peut échapper totalement à ce regard, elle entend pourtant montrer une autonomie de l’oeuvre de Lucien Jacques. Il ne s’agit pas d’une rétrospective, mais de proposer des thèmes permettant de rendre justice à la force et au talent de Lucien Jacques et à son oeuvre foisonnante.

Graveur, peintre, poète, tisseur à ses heures perdues et prolifique éditeur, sont autant d’étiquettes employées pour décrire l’activité de Lucien Jacques. Si ce fervent pacifiste est souvent associé à travers les textes de Giono dont il a publié à partir des années 1920, cette exposition permet de rendre compte de la densité de production de cet amoureux des lettres. De son activité d’aquarelliste encensée par Jacques Prévert, à sa position de directeur de revues, en passant par ses écrits poétiques et gravures sur bois, Lucien Jacques est en effet l’auteur d’une oeuvre protéiforme, enrichie de l’emploi continu de diverses techniques. Lettres inédites de sa correspondance avec Giono, dessins, photographies et documents d’archives constituent la trame de cette exposition, à l’image de cette personnalité volatile et persévérante tout à la fois.

Publié par : Ville de Marseille