Luxuria (Barcelona Flamenco Ballet)

Culture Spectacles - Cirques Flamenco Spectacle Danse

Du vendredi 11 au dimanche 13 mars 2022 à 20h.

Théâtre de l'Oeuvre
Théâtre de l'Oeuvre

Luxuria (Barcelona Flamenco Ballet)

Théâtre de l'Oeuvre
Quand ?
Du 11 Mar 2022 au 13 Mar 2022

Du vendredi 11 au dimanche 13 mars 2022 à 20h.

Combien ?
Tarifs
  • Plein tarif : 20 €.
Où ?
Théâtre de l'Oeuvre
  • Adresse : 1 Rue Mission de France - 13001 Marseille
  • Voir la carte

David Gutiérrez, après son succès mondial en tant que protagoniste et créateur de ses précédents spectacles « New Time » et « Trapped in Time », se consolide avec cette troisième proposition grâce à sa dimension avant-gardiste qui ne laissera pas indifférent le public. Dans le cadre du flamenco moderne, il présente un spectacle polyvalent, un vrai pari qui justifie le flamenco traditionnel et innovant.

La compagnie présentera au Théâtre de L’Œuvre, dans une forme intimiste, son nouveau spectacle : LUXURIA. Ce spectacle raconte l’histoire d’un artiste à succès qui capture les yeux de toutes les femmes. Mais la luxure finit par être son pire ennemi, le séparant de l’amour et le faisant plonger dans un monde sombre de folie, d’ambition et de solitude.

Note du metteur en scène sur la création Luxuria : “La société dans laquelle nous vivons aujourd’hui relie le mot désir au désir sexuel, c’est pourquoi il est répudié par nos principes moraux. Peut-être la luxure ne devrait-elle pas être liée seulement aux rapports sexuels immoraux, mais aussi au luxe excessif, à l’exubérance dans la stimulation de nos sens et à l’ambition qui corrompt notre comportement sans le contrôle de notre esprit. Par conséquent, la luxure est l’indication d’un comportement abusif qui implique des situations mettant la santé des gens et des vies en danger. Sur ce chemin, des religions comme le catholicisme en sont venues à condamner la luxure comme l’un des sept péchés capitaux, pour être puissant, séduisant, égoïste et opposé à l’amour. Il entre par nos sens et s’entremêle dans le mental jusqu’à corrompre le cœur, enchaînant l’esprit. La luxure apporte avec elle la solitude, l’insécurité et le vide.”

Publié par : Ville de Marseille