Manger à l’oeil—Jacques Rouchon, Lucky, mannequin français, prenant son petit déjeuner avec ses deux caniches, Paris, années 1950. Fonds Roger-Viollet

Manger à l’oeil

Musée des Civilisations d'Europe et Méditerranée Mucem
Quand ?
Du 19 juil. 2018 au 3 sept. 2018
  • Lundi - 10h00-20h00
  • Mercredi - 10h00-20h00
  • Jeudi - 10h00-20h00
  • Vendredi - 10h00-20h00 / 10h00-22h00
  • Samedi - 10h00-20h00
  • Dimanche - 10h00-20h00

Tous les jours sauf le mardi de 10h à 20h Nocturne du 2 mai au 28 août le vendredi jusqu'à 22h

Du 3 au 30 sept. 2018
  • Lundi - 11h00-19h00
  • Mercredi - 11h00-19h00
  • Jeudi - 11h00-19h00
  • Vendredi - 11h00-19h00
  • Samedi - 11h00-19h00
  • Dimanche - 11h00-19h00

Tous les jours sauf le mardi de 11h à 19h

Combien ?
Tarifs - Entrée
  • A partir de 5,00 €
  • Prix Min : 5,00 € / Prix Max : 9,50 €

Tarifs expositions permanentes et temporaires Billet MuCEM tarif plein 9,5 EUR / tarif réduit 5 EUR Billet famille 14 EUR (valable pour 5 enfants maximum accompagnés de 2 adultes) : les adultes non accompagnés d'enfants mineurs ne pourront pas accéder aux salles avec ce billet.

Tarifs - Forfait
  • A partir de 14,00 €

Billet famille 14 EUR (valable pour 2 adultes et 5 enfants maximum)

Où ?
Musée des Civilisations d'Europe et Méditerranée Mucem

Les Français à table en deux siècles de photos

En 2010, l’Unesco classait le  » repas gastronomique des Français  » au patrimoine culturel immatériel de l’humanité.
Par  » gastronomique « , l’Unesco ne signifiait pas  » bonne  » ou  » haute cuisine « , mais la mise en discours de règles du
manger et du boire qui structurent encore aujourd’hui le repas des Français.

L’exposition  » Manger à l’oeil  » montre l’évolution de ce patrimoine à travers l’évolution de la photographie, de 1900 à nos jours : entre autochromes de la Première Guerre mondiale et images de #foodporn, entre photographiesd’amateurs et oeuvres originales de grands noms, entre extraits d’émissions télévisées et fiches cuisines du magazine Elle  » Manger à l’oeil  » retrace l’histoire singulière
du rapport des Français avec leur repas.

Cette exposition fait partie de la programmation associée aux Rencontres d’Arles dans le cadre du Grand Arles Express.
Avec le soutien de AUTOGRILL

Commissariat : Floriane Doury ( Mucem) – Pierre Hivernat et Nicolas Havette (Alimentation Générale).
Bâtiment Georges Henri Rivière (GHR) – Fort Saint-Jean (320 m²).

Mercredi 15 août, rendez-vous au grand banquet nocturne organisé en clin d’oeil à l’exposition, dans le cadre de Plan B : avec les chefs Emmanuel Perrodin et Gérald Passedat, un banquet de l’été gastronomique pour célébrer l’art de bien vivre, de bien manger et de bien danser !

Publié par : Ville de Marseille