Mick Wigfall & the Toxics + Karim Tobbi

Culture Concerts - Opéras - Soirées Jazz et blues Rock Country Concert

Samedi 17 août 2024 à 20h30.

Le Molotov
Mick Wigfall & the Toxics + Karim Tobbi - Le Molotov

Mick Wigfall & the Toxics + Karim Tobbi

Le Molotov
Quand ?
Le 17 Aoû 2024

Samedi 17 août 2024 à 20h30.

Combien ?
Tarifs
  • Plein tarif : de 10 à 13 €.
Où ?
Le Molotov
  • Adresse : 3 Place Paul Cézanne - 13006 Marseille
  • Y aller

Au programme de la soirée :

• Mick Wigfall & The Toxics
[Rockabilly / Rock’n Roll Power Trio – UK]

Mick Wigfall a vu le jour à Londres en 1964. Sa carrière musicale l’a conduit à collaborer avec plusieurs groupes de rock, dont les Guana Bats, Rabbit Action et The Cobras, pour n’en citer que quelques-uns. Il a également été l’un des membres fondateurs des Enforcers, aux côtés de Darrell Higham, et a partagé la scène avec des artistes tels que Paul Ansell’s Number 9, Sonny West & The Rhythm Kings, et Clive’s Jive Five, des groupes emblématiques de la scène rock & roll de l’époque.

Les légendes musicales auxquelles il a été associé sont un véritable Who’s Who du Rockabilly / Rock & Roll, comprenant des noms comme Scotty Moore, DJ Fontana & The Jordanaires (le groupe d’Elvis), Ray Sharp, Mac Curtis, Sleepy La Beef, James Burton, Alvis Wayne, Alvin Stardust & Shakin’ Stevens.

En tant que membre des Enforcers, Mick a eu l’honneur d’être invité à jouer lors du mariage de Stella McCartney en 2003, où il a également accompagné Paul McCartney lui-même. En collaboration avec Ryan Sim-Savage, il a également fondé les studios d’enregistrement Sweet Georgia Brown à Hornsey, dans le nord de Londres.

Il a collaboré avec Jeff Beck et Robert Plant dans le studio où ils ont enregistré la bande originale du film “I’ll Be There” de Charlotte Church. Cette expérience l’a également amené à explorer le monde de l’acting à la télévision, décrochant un petit rôle dans la série policière “Prime Suspect 1973”.

À la tête de son groupe actuel, Mick Wigfall & The Toxics, il délivre un rockabilly solide et incisif. Leurs performances ont enflammé les scènes de Londres, d’Irlande et des Pays-Bas, et ils ont même eu l’honneur de jouer à La Cigale, à Paris.

Cette année, il dévoile plusieurs projets en solo, notamment un CD intitulé “The Mick Wigfall Sessions”, comprenant 17 titres dont 10 inédits. Cette collection met en lumière certains de ses meilleurs travaux en collaboration avec des figures emblématiques du rock telles que Carlo Edwards, Imelda May, Paul Ansell, Darrell Higham, Jim Carlisle, Nick Lunt, et bien d’autres encore d’excellents musiciens.

• Karim Tobbi
[Country Blues – FR]

Trouble so Hard prend la forme d’un concert commenté pour me permettre de partager avec le public ma passion pour le Country-Blues des années 20′ au Folk-Blues des années 60’.

Les chansons, Love in Vain (Robert Johnson), Deep River Blues (Doc Watson), My Creole Belle (Mississippi John Hurt), Louise Louise Blues (Big Bill Broonzy), Hang Me Oh Hang Me (Dave Van Ronk)… sont toutes accompagnées d’anecdotes, de faits historiques, de petites histoires qui font la grande histoire du Blues, pour emmener le public sur les rives du Delta du Mississippi, puis dans un juke joint de Chicago ou dans un club du Greenwich Village à New-York…

Ce projet a pour but de faire découvrir au public toute la diversité de cette musique : blues du Delta, du Piedmont, du Texas etc… puisque chaque état avait ses propres caractéristiques. Un blues différent de par la technique guitaristique, la thématique abordée au travers des paroles (l’alcool, l’adultère, l’errance, la solitude…).

Une mise en scène sobre dotée d’un léger décor : un fauteuil, un tabouret, trois guitares acoustiques, un seul et unique micro de studio afin de préserver la pureté du son. Des albums vinyles, éparpillés de ci de là afin de donner un visage à tous ces personnages. Des jeux d’ombres et de lumière. Une valise pour inciter au voyage…Tout est prêt pour emporter le public, le néophyte comme le fin connaisseur.

Publié par : Ville de Marseille