Pode Ser – Cie Leïla Ka + Divin@media.com – Cie Phorm

Culture Spectacles - Cirques Danse Spectacle de danse

Le 19 mai à 20h30

Le Zef - Scène Nationale de Marseille - À cour - Site du Merlan
Pode Ser - Martin Launay

Pode Ser – Cie Leïla Ka + Divin@media.com – Cie Phorm

Le Zef - Scène Nationale de Marseille - À cour - Site du Merlan
Quand ?
Le 19 mai 2020
  • Mardi - 20h30

Combien ?
Tarifs - Entrée
  • A partir de 5,00 €
  • Prix Min : 5,00 € / Prix Max : 15,00 €

Plein tarif : 15 EURTarif réduit : 10 EUREmbarquement Plein : 10 EUREmbarquement Réduit : 7 EURTarif - de 18 ans : 5 EUR

Où ?
Le Zef - Scène Nationale de Marseille - À cour - Site du Merlan

Deux quêtes d’identité, deux solos qui sont autant de manières de questionner les tensions qui traversent chacun de nous et de les incarner avec une intensité rare.

• PODE SER
Chorégragraphie & interprètation : Leïla Ka
Création lumière : Laurent Fallot

Leïla Ka, jeune chorégraphe venue du hip-hop, explore dans Pode Ser la question des contradictions qui habitent chaque être. Elle est sur scène comme dans une arène où elle combat, poings serrés, avec et contre son corps. Une lutte indécise, faite de ruptures, de tiraillements, de bouffées puis de spasmes lorsqu’elle se replie, tournée vers elle-même, avant de jaillir, coude en avant, à fendre l’ombre autour d’elle. Tantôt princesse, tantôt guerrière, les deux à la fois et ni l’une ni l’autre, elle tourne autour de ses identités multiples et incertaines, puis laisse éclater ses potentialités avec une ardeur stupéfiante de maîtrise.

• DIVIN@MEDIA.COM
Chorégraphie et Interprétation : Santiago Codon Gras
Lumière : Laurent Paticier / Musique : Fabrice Mahicka
Regard Extérieur : Julia Le Faou

Comme son nom, qui évoque la Divine Comédie de Dante et l’adresse d’un site internet, l’indique, DIVIN@MEDIA.COM est un solo à l’écriture hybride et méticuleuse. Entre fidélité au vocabulaire du hip-hop et volonté de pousser cette danse vers de nouveaux horizons, Santiago Codon Gras invente une nouvelle langue, inventive et moderne, tragique et légère, faite de corps en torsion et de gestes inversés. L’enfer qu’il s’agit de traverser ici est un enfer médiatique, composé d’informations et d’images qui nous matraquent via des écrans omniprésents dans la scénographie, qui mêle effets virtuels et accessoires réels. De cercle en cercle, la descente est vécue comme un voyage initiatique jusqu’à la bête qui sommeille en nous. Loin d’un simple travail d’illustration de ce thème classique, ce spectacle est la mise en mouvement d’un questionnement intime : quel est le poids d’internet et des médias sur nos manières d’habiter le monde ?

Dans le cadre du Printemps de la danse.
En partenariat avec l’Association Promotion de l’Espace Culturel Busserine.

[A partir de 10 ans / durée 1h15 (entracte compris)]

Publié par : Ville de Marseille

Dans le cadre de
Dates à confirmer

Printemps de la Danse

Le Zef - Scène Nationale de Marseille - À cour - Site du Merlan