Raphaël Imbert & la Cie Nine Spirit / The Good, The Bad and The Queen

Culture Concerts - Opéras - Soirées Jazz - swing - blues Concert

Le 24 juillet à 20h30

Parc du Palais Longchamp
The Good, The Bad and The Queen - Pennie Smith

Raphaël Imbert & la Cie Nine Spirit / The Good, The Bad and The Queen

Parc du Palais Longchamp
Quand ?
Le 24 juil. 2019
  • Mercredi - 20h30

Combien ?
Tarifs - Entrée
  • A partir de 33,00 €
  • Prix Min : 33,00 € / Prix Max : 38,00 €

Tarifs : 38 EUR / réduit : 33 EUR Gratuit pour les moins de 12 ans, billet enfant doit être retiré au guichet de la billetterie sur place, le soir même, sur présentation de la pièce d'identité de l'enfant. HANDIJAZZ /Un espace est réservé aux personnes handicapées (tous types de handicap) pour une meilleure visibilité des concerts : contact@marseillejazz.com 04 95 09 32 57

Où ?
Parc du Palais Longchamp

Un sacré moment de partage tout d’abord avec Raphaël Imbert, avec qui on fêtera les 20 ans de Nine Spirit, 20 ans de collaboration, de créativité et qui invitera pour la première fois sur la scène du festival le prestigieux bluesman Eric Bibb. Et bien évidemment, le dialogue se poursuivra avec The Good, The Bad & The Queen.

Raphaël Imbert & la Cie Nine Spirit
Special guest : Eric Bibb
Ne ratez pas ce concert de Raphaël Imbert ! Même si vous le connaissez bien, même si l’avez déjà écouté plusieurs fois sur la grande scène depuis 19 ans, ce concert est unique. Raphaël qui ne cesse de culminer a choisi lui aussi, de rassembler sa grande/petite famille du Nine Spirit pour une célébration particulière. Ce sont leurs 20 ans ! 20 ans de collaboration, de créativité, d’inventivité et de musique. Music is their home ! Et comme Raphaël ne s’arrête jamais d’expérimenter, il va en profiter pour poser les bases de son projet avenir en invitant à ses côtés un bluesman moderne, héritier des grands anciens. Eric Bibb sera sur la scène des cinq continents pour la première fois. Le guitariste et vocaliste américain porte avec lui une vision du blues qui traverse les frontières, les océans et se nourrit d’influences du continent africain. La rencontre entre ces deux conteurs de l’âme humaine et de ses transhumances, sera une des belles dates de la 20e édition.

The Good, The Bad and The Queen
Le quatuor a commencé sa carrière en 2007 avec un premier album éponyme acclamé. Hommage sincère à Londres, il avait obtenu 5 étoiles par The Observer qui l’a décrit comme suit : « l’un des disques les plus surprenants et magiques jamais produit par Damon Albarn. » Le groupe est de retour avec un nouvel album studio intitulé Merrie Land. produit par Tony Visconti (David Bowie, T. Rex…). Alors que le Royaume-Uni s’apprête à quitter l’Union Européenne, Merrie Land est une lettre d’adieu pleine de questionnement, une série d’observations et de réflexions sur ce qu’est être anglais en 2019. Le groupe a eu recours à toute une palette musicale pour mettre en avant une atmosphère meurtrie tout en restant optimiste et en véhiculant ce message sous-jacent : nous allons survivre. En période de traumatisme métaphysique, les gens doivent aller de l’avant et porter une armure. La voici, posée sur la musique de fond d’une nation sur le point d’être brisée mais restant invaincue.

Damon Albarn, chant / Paul Simonon, basse / Tony Allen, batterie / Simon Tong, guitare

Publié par : Ville de Marseille

Dans le cadre de

Marseille Jazz des cinq continents

Parc du Palais Longchamp