Semaine de la Pop Philosophie

Culture Festivals - Fêtes Conférences - Débats Histoire et sciences humaines Philosophie Festival Table ronde - rencontres - débat

Du 26 octobre au 2 novembre

La Criée - Théâtre National de Marseille
Les Rencontres Place Publique

Semaine de la Pop Philosophie

La Criée - Théâtre National de Marseille
Quand ?
Du 26 oct. 2019 au 2 nov. 2019
  • Du lundi au dimanche

Combien ?
Tarifs - Entrée
  • A partir de 6,00 €
  • Prix Min : 6,00 € / Prix Max : 13,00 €

Réservations conseillées pour les conférences au Mucem et au Frac: resa.popphilo@gmail.com/04 91 90 08 55pour les conférences à la Criée :(tarifs:6/13 euros)réservation par téléphone au 04 91 54 70 54 ou sur le site du Théâtre

Où ?
La Criée - Théâtre National de Marseille
Musée des Civilisations d'Europe et Méditerranée Mucem
FRAC (Fonds régional d'art contemporain)
Musée d'Histoire de Marseille / Voie historique
Cinéma Les Variétés

En 2007, 2008, Jacques Serrano pressent qu’un nouveau moment de la philosophie peut émerger de la scène intellectuelle française et ce à partir de quelques indices comme l’intérêt que portent certains philosophes (peu nombreux) aux objets de la pop culture et de la culture médiatique sans pour autant oser franchir le pas de l’essai ou de la conférence.

Intimement convaincu depuis plusieurs années qu’une réflexion philosophique doit être menée sur des objets du contemporain comme les séries télé par exemple, Jacques Serrano propose en 2009 la première édition de la Semaine de la Pop Philosophie en l’articulant au concept de « pop’ philosophie » proposé par Gilles Deleuze dans les années 70.

Dans les années qui suivront des centaines d’auteurs s’engageront dans ce champ de réflexion et de nombreuses maisons d’édition créeront des collections pop philo ou dans cet esprit.

PHILOSOPHIE, SOCIOLOGIE ET ESTHÉTIQUE DU CRIME

Cette année, la Semaine de la Pop Philosophie Saison XI se déroulera du 28 octobre au 2 novembre à Marseille. Cette manifestation internationale, qui a pour ambition le partage du savoir et le plaisir de penser ensemble, aura pour thème cette année « Philosophie, sociologie et esthétique du crime », et se tiendra au Mucem, au Théâtre National de la Criée, au FRAC Paca, au Musée d’Histoire de Marseille, au Cinéma les Variétés.

En préfiguration, le 26 octobre au Mucem, Jacques Dallest, procureur général à Grenoble et ancien procureur de la République à Marseille et en Corse, interviendra sur « La figure du criminel : est-il si différent de nous ? ».
Le 28 octobre, le Théâtre National de La Criée accueille la soirée inaugurale où Cesare Mattina, sociologue, interviendra sur « Il n’y a pas de mafia à Marseille ». Cette conférence d’ouverture, dont le titre peut paraître surprenant pour certains au premier abord, et qui prend le contrepied des idées reçues, sera suivie d’une intervention sur « L’Aventure de la Criminologie » de Loïck Villerbu, fondateur de l’Institut de Criminologie de Rennes.

Au programme de la semaine, de nombreuses rencontres qui replaceront la notion de crime dans une perspective historique, philosophique, sociologique et esthétique, avec notamment la philosophe Sophie Djigo et le journaliste écrivain Franz Olivier Giesbert, sur « La Figure du Gangster au Cinéma ». Céline Regnard et Laurence Montel, toutes deux historiennes, interviendront quant à elles sur l’incendie des Nouvelles Galeries à Marseille en 1938, « Retour sur un scandale ».

Nous recevrons également au FRAC Paca, l’historienne des idées, Françoise Gaillard pour « Faire d’un crime une oeuvre d’art », Christos Markogiannakis, criminologue et historien de l’art, interviendra sur « Le Crime dans la peinture », et le 30 octobre au Mucem, l’un des grands rendez-vous de cette semaine, « Crime et mise à mort : ce que Giono nous dit », avec notamment le philosophe Dorian Astor, et l’écrivaine Emmanuelle Lambert.

Publié par : Ville de Marseille