Spoiled Waters Spilled

Culture Expositions - Rétrospectives Arts et Beaux-arts Exposition temporaire

Du 10 septembre au 25 octobre

Ballet National de Marseille
Marjolijn Dijkman & Toril Johannessen, Reclaiming Vision, 2018

Spoiled Waters Spilled

Ballet National de Marseille
Quand ?
Du 10 sept. 2020 au 23 oct. 2020
  • Lundi - 14h00-19h00
  • Mardi - 14h00-19h00
  • Mercredi - 10h00-14h00
  • Jeudi - 14h00-19h00
  • Vendredi - 14h00-19h00


Lundi, mardi, jeudi, vendredi de 14h à 19h
Mercredi de 10h à 14h
Fermé les samedi et dimanche.

Ouvertures spéciales
Samedi 12 septembre de 14h à 18h
Vendredi 18 septembre et samedi 19 septembre en soirée
Samedi 19 septembre de 8h30 à 14h dans le cadre des journées du patrimoine

Combien ?
Gratuit
Où ?
Ballet National de Marseille

Spoiled Waters Spilled est un programme d’exposition, de performance et de discussions sur les questions de la toxicité, de la circulation et de l’eau (notamment des rivières) à Marseille et au-delà. Le point de départ de Spoiled Waters Spilled est la circulation organique à l’intérieur de la Méditerranée, se tournant vers des substances fluides comme l’eau et l’air qui débordent les frontières étatiques tout en étant affectées localement par l’activité humaine.

À travers la poésie, la vidéo, l’installation et la performance, l’exposition et ses événements associés examinent comment les polluants industriels, agricoles et domestiques perturbent l’image de « carte postale » des villes méditerranéennes déformant les rivières, les sols, les eaux superficielles et profondes et les sédiments impactant de multiples corps. Le projet vise également à explorer la tension croissante entre la nécessité de réponses transnationales au changement climatique et la façon dont les États-nations ferment leurs frontières encore plus étroitement, excluant souvent toutes sortes d' »autres » et externalisant les problématiques environnementales.

Marseille, avec sa géographie particulière, ses infrastructures portuaires et ses plages bondées, a des problèmes de pollution d’eau depuis longtemps. Ses côtes ont récemment été classées parmi les plus polluées par les plastiques de la Méditerranée. Cette contamination provient du port, de l’excès de navires de croisière transitant par les eaux de la ville, de la faible qualité de l’air, de l’industrialisation lourde du littoral régional avec notamment la présence de raffineries de pétrole et d’industries pétrochimiques – notamment à l’étang de Berre -, ainsi que le rejet des boues rouges toxiques de l’usine de production d’alumine de Gardanne dans la mer, notamment dans le Parc National des Calanques. Même le fleuve de Marseille, l’Huveaune, a été gravement pollué au cours des dernières décennies.

Tout en étant ancré dans le contexte local de la ville, Spoiled Waters Spilled aborde un sujet universel qui nous touche tous: comment continuer à vivre sur une planète en danger dont les écosystèmes fragiles sont constamment perturbés?

Avec Atlas de la France Toxique, Minia Biabiany, René Char, Marjolijn Dijkman & Toril Johannessen, Marianne Fahmy, Valentina Karga, Jessika Khazrik pour The Society of False Witnesses, Anouk Kruithof, Daisy Lafarge, Rikke Luther, Lisa Robertson et Elvia Teotski.

Commissaires : Clelia Coussonnet & Inga Lāce

Vernissage jeudi 10 septembre à partir de 19h, avec une visite guidée des curatrices, une présentation d’Elvia Teotski et une performance de Jessika Khazrik.

Dans le cadre de Manifesta 13 Marseille, Les Parallèles du Sud.

• Ouvertures spéciales
Samedi 12 septembre de 14h à 18h
Vendredi 18 septembre et samedi 19 septembre en soirée
Samedi 19 septembre de 8h30 à 14h dans le cadre des journées du patrimoine

Publié par : Ville de Marseille

Dans le cadre de

Manifesta 13 Marseille - 13e édition de Manifesta, la Biennale européenne de création contemporaine

Nombreux lieux culturels - Marseille