Thomas Lebrun & Coline + The Passion of Andrea 2

Culture Spectacles - Cirques Danse Spectacle de danse

Le 10 octobre à 20h

KLAP Maison pour la Danse Kelemenis & Cie
The Passion of Andrea 2 © Nadya Gorodetskaya

Thomas Lebrun & Coline + The Passion of Andrea 2

KLAP Maison pour la Danse Kelemenis & Cie
Quand ?
Le 10 oct. 2019
  • Jeudi - 20h00

Combien ?
Tarifs - Entrée
  • A partir de 5,00 €
  • Prix Min : 5,00 € / Prix Max : 5,00 €

Tarif unique : 5 EUR la soiréeRéservation par téléphone 04 96 11 11 20 ou mail publics@kelemenis.fr

Où ?
KLAP Maison pour la Danse Kelemenis & Cie

• Thomas Lebrun & Coline
CRÉATION
Danseur émérite, aux révélations aussi facétieusement tragiques que densément légères, l’artiste Thomas Lebrun dirige le Centre chorégraphique national de Tours depuis 2012. Son sens de l’écriture et du détail, associé à un goût prononcé pour les musiques, du monde, savantes, classiques ou populaires, en font un intervenant d’exception auprès des jeunes en formation de Coline. Les habitués de KLAP se souviennent d’un intense Magnificat en 2013 comme de l’envoûtant Danser avec Nusrat en 2017. Cette nouvelle invitation lui fait transposer, sous la forme d’une CRÉATION, sa rencontre avec les apprentis de la session 2018-20.
Pour les danseur·euse·s interprètes de la formation professionnelle COLINE
(durée 30 min)

• The Passion of Andrea 2 – Simone Mousset
CRÉATION
Avec Simone Mousset, tout débute par l’humour d’une diversion : THE PASSION OF ANDREA 2 se fait passer comme la suite d’une précédente version, fictive, de la même pièce : The Passion of Andrea 1. Autour du souvenir de cette « oeuvre originale » imaginaire, trois personnages, tous Andrea, tentent, entre paroles et gestes, de construire un nouveau spectacle. À la recherche d’un équilibre précaire et d’un semblant d’entente, les danseurs plongent dans un étrange tourbillon de scènes burlesques les entraînant dans une mise en abyme de plus en plus déroutante. « Non sans ironie, la pièce aux allures de farce, de ring de boxe, de débat, de comédie musicale ou de mini-ballet, inhibe progressivement le réalisme pour faire la part belle à l’absurde ».
Pour 3 danseurs
(durée 1h)

Publié par : Ville de Marseille

Dans le cadre de

Question de danse

KLAP Maison pour la Danse Kelemenis & Cie