Valérie Snobeck

Culture Expositions - Rétrospectives Arts et Beaux-arts Exposition temporaire

Du 2 septembre au 28 décembre

Fonds M-ARCO - Le Box
Valérie Snobeck.

Valérie Snobeck

Fonds M-ARCO - Le Box
Quand ?
Du 2 sept. 2019 au 27 déc. 2019
  • Lundi - 09h00-16h00
  • Mardi - 09h00-16h00
  • Mercredi - 09h00-16h00
  • Jeudi - 09h00-16h00
  • Vendredi - 09h00-16h00


Du lundi au vendredi de 9h à 16h non-stop sur RDV.

Combien ?
Gratuit
Où ?
Fonds M-ARCO - Le Box

Pour son exposition au Box à Marseille, Valérie Snobeck présente une série d’oeuvres conçues lors de sa résidence à l’Atelier Calder, Sache (2018) et exposée au musée du Consortium à Dijon (2018), un film produit lors de la résidence à Lafayette Anticipations – Fondation d ‘entreprise Galeries Lafayette (2014), ainsi que de nouvelles productions (2019.)

L’exposition de Valérie Snobeck reflète ses préoccupations environnementales et se concentre sur l’héritage particulièrement chargé de l’EPA (Environmental Protection Agency) des États-Unis à Washington, D.C.
Pour ce projet, elle souhaitait élargir et rapprocher le temps et la distance, séparer les frontières entre les corps et l’architecture et compliquant les frontières établies par l’État, entre lui-même et les personnes qu’il prétend servir.

Valérie Snobeck s’inspire de l’architecture du bâtiment de l’EPA pour créer des composants retirés de sa façade néoclassique et isolés en éléments de taille corporelle, ce qui perturbe la relation des spectateurs avec des détails architecturaux autrement expérimentés à une échelle monumentale. Elle fusionne à distance des éléments visuels appropriés dans quelques choses de nouveau, en les montrant désincarné et dépouillé d’un aspect monumental.

La dernière oeuvre de l’exposition apparaît sous le nom de  » Visual Closure « , qui fait référence à un exercice visuel d’inférence. L’oeuvre s’effondre devant et derrière sur la surface. Les ombres et les reflets accrochés au verre sont reproduits sur les vitres des fenêtres en émaillage au pinceau. Valérie Snobeck offre une vision qui consolide l’espace négatif et positif, visible et invisible, dans un ensemble plus vaste.

Publié par : Ville de Marseille