La Guinguette – Spectacles gratuits en plein air

Grand rendez-vous du mois de juillet, la Guinguette est une manifestation nomade : elle se déplace de quartier en quartier, investissant places, squares, parkings, stades et terrains de boule, pour y proposer -gratuitement- des spectacles professionnels en danse, musique et théâtre de rue, projection.

# Mercredi 4 juillet à 20h – Cité SNCF, 14e
« Le Magic sporting club » – Cie Kerozen et Gazoline
Spectacle tout public, échasses, jonglerie et exploits sportifs ! (40 mn)

# Vendredi 6 juillet à 21h45 – Centre Social de Val Plan, 13e
« Moi moche et méchant 3 » de Pierre Coffin, Kyle Balda (Etats-Unis, 2017, 1h30)
En partenariat avec l’Association Tilt.

# Mardi 10 juillet à 20h – Centre Social les Flamants, 14e
Concert « Music hall Algérie » – Barrio Chino (1h20)
Barrio Chino revisite en quartet les grands standards du music-hall d’Algerie.

# Mercredi 11 juillet à 21h45 – Centre Social La Maurelette, 15e
« Flammes and Kitch » – Cie Kerozen et Gazoline (clowns, 50 mn)

# Vendredi 13 juillet à 16h – CA Marine bleue, 14e
« L’ami des enfants » – Spectacle Guignol avec Patrick Marionnettiste
Jeune public

# Lundi 16 juillet à 20h – Centre Social la Solitude St Just Corot, 13e
Scène ouverte avec les vainqueurs 2018 du True school event, concours de danse Hip Hop
Cie Phorm collectif (35 mn)
Le spectacle est une rencontre entre une dizaine de danseurs de compagnies différentes qui s’expriment par le Hip Hop, accompagnés en direct par un batteur.
DJ et rappeurs de St Just de Corot.

# Jeudi 19 juillet à 21h – Busserine, 14e
Plateau urbain avec DJ et des talents rap, RNB, repérés et accompagnés par l’association Alafou, puis DJ Nelson, plusieurs fois champion de France, champion du monde DMC (Disco Mix Club) en 2011.
En partenariat avec l’association Alafou.

Ce festival est organisé par l’Association de Promotion de l’Espace Culturel Busserine en partenariat avec l’Espace Culturel Busserine.

Préavis de désordre urbain – Festival international de performance

Festival international de performance

Concepteur et producteur du Festival Préavis de Désordre Urbain, RedPlexus est un réseau international et principalement européen, d’échanges et de diffusion des nouvelles écritures de la performance, basé à la Friche La Belle de Mai, à Marseille. Il a été créé par le collectif de performers Ornic’art en 2007.

Objectifs :

> Favoriser l’émergence de nouvelles écritures artistiques centrées sur la performance.
> Développer un réseau artistique transdisciplinaire.
> Concevoir et produire des événements liés à la performance à l’échelle locale, nationale, internationale.

Le Festival Préavis de Désordre (Urbain) revient en septembre à la Friche La Belle de Mai, autour du thème « LOVE PROTEST ».

Au programme :

13 septembre de 18h30 à 20h00
Rencontre au comptoir
À l’heure de l’apéro, public et artistes sont conviés à un débat  » Love Protest  » animé par Samuel Wahl, autour des propositions artistiques du festival, dans le cadre des « Faits divers ».
Entre utopie, libération sexuelle et revendication de l’individualité, que nous reste-t-il de mai 68, 50 ans après ?

14 septembre de 19h30 à 22h30
Turn Me On | Soirée Performance

Soirée déconseillée au moins de 18 ans

Embarquez pour un bivouac festif autour d’un phare en plein coeur de la Friche… Installez vous au milieu des coussins et des performeurs dans l’une des zones de la Carte du Tendre du XXIème siècle ( Désir, Jalousie, Passion, Trans- genre, Pansexualité, Sextos, Jeux SM, Sex Parties, Sextoy Connectés, Pokes). Les performances se déroulent en continu toute la soirée dans les différentes installations libres à vous de vous déplacer, de rencontrer des partenaires et d’enrichir votre Carte du Tendre …

15 septembre de 19h00 à 23h59
Éros Connecté | Soirée Performance

Soirée déconseillée au moins de 18 ans

Performances suivies d’un Dance Floor avec DJ set de Nadia Bekkers.
Vous êtes convié(e) à une soirée sous le signe du rituel amoureux.
Lorsque le Rituel porno contemporain s’unit aux rituels pri- mitifs paiens… Savourez votre statut de voyeur(euse), osez pénétrer l’espace privé et accéder aux fantasmes indicibles. Laissez circuler le désir. Des rituels déclinés par trois femmes, chorégraphes et dan- seuses : Chantal Yzermans, Lisie Philip et Nadia Bekkers.

Tendance Clown

Cet événement propose de découvrir les différentes facettes d’un art en pleine mutation, le clown d’aujourd’hui. Sa programmation sort des voûtes du Daki Ling pour investir la rue et d’autres lieux de la ville.

Avec de nombreuses représentations dont certaines sont gratuites et en extérieur, le festival réaffirme son soutien aux arts de la rue et à l’idée d’une culture gratuite dans l’espace public.

Du 11 au 27 mai 2018, pour sa 13e édition, le festival Tendance Clown enfile son nez rouge, sa salopette du dimanche et s’active pour donner le meilleur !

Grâce à Tendance Clown, le public peut apprendre à aimer les clowns autrement et voir qu’ils sont plus que des amuseurs ridicules.

Pour bien se préparer, il va falloir échauffer ses zygomatiques et renforcer ses abdominaux. Le mieux est de commencer l’entraînement dès maintenant en regardant le programme des festivités…

Une proposition du Daki Ling, le Jardin des Muses

Travellings

Travellings est désormais le rendez-vous annuel entre le public marseillais et la communauté artistique européenne du réseau IN SITU que Lieux publics pilote depuis 2003.

Pour la cinquième édition de Travellings, Lieux publics investit le territoire marseillais comme on aborde un puzzle, d’un coin à l’autre de la ville, en explorant différents types d’espaces publics, du centre aux quartiers Nord : rues, places, quartiers, parc, cité, rivage…

Au-delà de la stricte définition de l’espace public, qu’est-ce qui fait espace public ? Comment une oeuvre, une installation plastique, un spectacle, une occupation temporaire de l’espace par des artistes peut en faire bouger les lignes, peut interpeller la communauté ?

Travellings 2018 entend susciter des instants poétiques, des récits partagés, mais aussi une réappropriation citoyenne de ces espaces, de nos espaces de vie. Huit créations artistiques pluridisciplinaires pour activer l’espace public.

Travellings s’articule en deux temps

Cette cinquième édition de Travellings s’articule autour d’un parcours d’installations artistiques et de performances dans le centre ville, autour du bas de la Canebière et du Vieux-Port puis le samedi, d’une soirée de spectacles entre la Cité des arts de la rue et le quartier des Aygalades. Quatre des artistes qui composent ce parcours – Kaleider, Richard Wiesner, Alexandra Tobelaim / compagnie Tandaim, Marco Barotti – sont accompagnés par la plateforme européenne IN SITU que pilote Lieux publics depuis 2003.

Artistes invités

Kaleider / Seth Honnor (Grande-Bretagne) – PIG
Richard Wiesner (République tchèque) – Twenty-eight
Nick Steur (Pays-Bas) – A Piece of 2 – Balancing Human Sized Rocks
Compagnie Tandaim – Alexandra Tobelaim (France) – In-Two
Marco Barotti (Italie) – The Woodpecker
Collectif Protocole (France) – Monument
Vladimir Delva, Astrid Durocher, Alice Leclerc (Haïti / France) – Sainte-Dérivée des Trottoirs
Collectif Micro Focus (France) – EkivokE

6 installations et performances du mercredi 26 au dimanche 30 septembre :

Pig – Kaleider / Seth Honnor
Installation pour consensus collectif
du 26 au 30 septembre – de 10h à 19h (en continu)
Parvis de l’Opéra

Twenty-eight – Richard Wiesner
Installation – collection patriote
du 26 au 30 septembre – de 10h à 19h (en continu)
Place Charles de Gaulle

A Piece of 2 – Balancing Human Sized Rocks
Nick Steur
Performance – sculpture en mouvement
du 26 au 30 septembre – de 13h à 19h (en continu)
lieu à préciser

The Woodpeckers – Marco Barotti
Installation sonore électromagnétique
du 26 au 30 septembre – de 15h à 19h (en continu)
Bas Canebière / Métro Vieux-port (lieux différents à découvrir chaque jour)

In-Two – compagnie Tandaim / Alexandra Tobelaim
Théâtre en boîte pour passants
du 26 au 30 septembre – de 14h30 à 16h et de 17h à 19h (session de 8 minutes)
Rue de la Tour / quartier de l’Opéra

Sainte-Dérivée des trottoirs – Création 2018
Spectacle ultra-marin pour rivages poétiques
Une création de Vladimir Delva, Alice Leclerc et Astrid Durocher d’après un texte de
Faubert Bolivar
mercredi 26, jeudi 27 et vendredi 28 septembre à 19h45 (50 minutes)
lieu à préciser

Soirée à la Cité des arts de la rue et Cité des Aygalades, 2 spectacles le samedi 29 septembre :

Le Collectif Micro Focus nous entraîne dans un parcours parsemé d’illusions et d’entresorts à travers la Cité des
arts de la rue avec le spectacle EkivokE, jouant avec notre perception des lieux et des faits…
Quant aux jongleurs intrépides du Collectif Protocole, ils iront à la rencontre des habitants de la Cité des Aygalades,
utilisant le langage des massues (de jonglage !). Cette infiltration sensible du quartier se conclura par une déambulation poétique et ludique à la tombée du jour, Monument vivant en hommage au quartier.

17h – EkivokE
20h Monument, chapitre 2 Cité des Aygalades, Marseille 15ème arrdt.
(précédé du chapitre 1, infiltrations jonglées dans le quartier des Aygalades du 25 au 28 septembre)

Programme complet sur : www.lieuxpublics.com