Savoir-faire textiles en Méditerranée

Savoir-faire textiles en Méditerranée - Culture Expositions - Rétrospectives Artisanat Divers arts Sciences humaines et sociales Exposition - Centre de Conservation et de Ressources du Mucem - Spectacle-Marseille - Sortir-a-Marseille

La révolution industrielle, dont l’avènement a profondément bouleversé nos modes de vie, a commencé par le textile. La production artisanale, ses gestes et ses savoir-faire ont progressivement cédé la place à la mécanisation et à la standardisation. À cet éloignement technique s’est ajouté l’éloignement géographique causé par la mondialisation ; les vêtements que nous portons étant de plus en plus souvent confectionnés à l’autre bout du monde.

Comme d’autres phénomènes émanant des sociétés préindustrielles, les savoir-faire textiles traditionnels et leurs témoignages matériels ont été minutieusement étudiés, documentés, photographiés et collectés par des ethnologues dont le travail est aujourd’hui conservé au sein de musées comme le Mucem. Ces savoir-faire sont également au cœur de la démarche de l’association Itinérance Méditerranée qui a pour objectif de préserver ce patrimoine immatériel en participant à sa transmission dans une logique locale et environnementale.

L’exposition « Savoir-faire textiles en Méditerranée », conçue par le Mucem et Itinérance, met en évidence ce que le patrimoine, matériel comme immatériel, peut apporter à la création contemporaine.

Pour ce projet, des jeunes créateurs de l’École nationale supérieure des arts décoratifs se sont confrontés aux collections d’ex-voto méditerranéens du Mucem afin de réaliser une collection textile dans le cadre de leur formation ; tandis que des élèves de l’école Casa Moda de Casablanca (Maroc) se sont inspirés d’objets et de rituels liés aux cérémonies de mariage traditionnelles.

L’exposition poursuit son voyage en Méditerranée par la Tunisie et la Grèce, sur les traces des ethnologues ayant étudié ces savoir-faire textiles et à la rencontre des artisanes qui les pratiquent encore aujourd’hui, s’efforçant de les faire vivre et de les transmettre.

Commissaires :

Raphaël Bories, conservateur du patrimoine, responsable du pôle croyances et religions au Mucem
Caroline Perdrix, directrice artistique d’Itinérance

L’objet d’une rencontre

L’objet d’une rencontre - Culture Expositions - Rétrospectives Artisanat Arts plastiques / graphiques Design Historique Exposition - Musée d'Histoire de Marseille / Voie historique - Spectacle-Marseille - Sortir-a-Marseille

Les Musées de Marseille poursuivent leur engagement d’une action culturelle en faveur des designers et des artisans d’art et s’associent à la Chambre de métiers et de l’artisanat de région PACA et à Marseille Design Méditerranée pour organiser un projet commun d’exposition alliant design et artisanat.

Savoir-faire, entre tradition et création contemporaine, le design et l’artisanat ont une partie de leur histoire commune, aujourd’hui réactivée par de nombreux créateurs qui mettent l’accent sur la qualité des matériaux et leur mise en œuvre, ainsi que sur l’ancrage territorial de certaines techniques ou caractéristiques. De l’idée au geste, design et artisanat interrogent la transmission des savoir-faire, de la créativité et des formes.

Cette exposition mettra en lumière le fruit d’une alliance des pratiques nées d’une fertilisation croisée entre designers et artisans. En résonance à « Objets migrateurs », exposition présentée au Centre de la Vieille Charité, « L’Objet d’une rencontre » présentera les œuvres nées de la collaboration de vingt binômes designer-artisan sur le thème de la transmission culturelle par la migration des objets, sous l’angle de l’influence esthétique et des usages, de la diversité et des
échanges entre les cultures.

Inscrite dans le parcours permanent du Musée d’Histoire de Marseille, « L’Objet d’une rencontre » fera écho aux collections de cet établissement, constitutives pour une large part d’un patrimoine de l’ailleurs. Un ailleurs lointain dans le temps et l’espace, aujourd’hui fondement de notre culture commune.
Designers et artisans vont à la rencontre des collections du MHM pour une exposition inédite d’œuvres à 4 mains qui reflèteront diversité de métiers, de matières et domaines d’expression.

Exposition co-produite par les Musées de Marseille, la Chambre de métiers et de l’artisanat de région PACA et Marseille Design Méditerranée.

► Afin d’être certain(e) de pouvoir bénéficier de la visite complète de toutes nos salles d’exposition, nous vous invitons à contacter le Musée avant votre visite.

► Toutes les visites et activités autour de l’exposition sont disponibles sur le site musees.marseille.fr

Terres de A à Z

Terres de A à Z - Culture Expositions - Rétrospectives Artisanat Sciences humaines et sociales Exposition - Musée des Civilisations d'Europe et Méditerranée - Mucem - Spectacle-Marseille - Sortir-a-Marseille

« A » comme « argile », « B » comme « barbotine », « C » comme « carreaux », « D » comme « Delft »… L’exposition « Terre de A à Z » déploie son abécédaire en 26 lettres, composé à partir des collections du Mucem.

La terre est à la fois l’un des premiers et l’un des plus anciens matériaux mis à la disposition de l’homme : la céramique, dont le nom vient du grec ancien kéramos (signifiant « terre à potier » ou « argile »), fut le premier art du feu, bien avant le travail du verre ou du métal.

C’est avant tout la terre qui est au fondement du travail de la céramique ! Ensuite, à l’aide de l’eau, les mains de l’artisan la travaillent afin de la rendre plus malléable, de la modeler et de la mettre en forme. Puis l’air intervient et enveloppe les pièces lors du séchage. Enfin, le feu vient révéler les couleurs et les transparences, et apporte la touche finale aux céramiques, un résultat parfois surprenant…
Parce qu’elle associe les quatre éléments, l’eau et la terre, le feu et l’air, la céramique s’est très tôt chargée d’une dimension symbolique.

Sur le principe de la vitrine « De la terre au pot » (autrefois présentée dans la galerie culturelle de l’ancien musée national des Arts et Traditions populaires), cette exposition explore les formes et leur permanence, les gestes et techniques, ainsi que la virtuosité des artisans qui provoquent ces métamorphoses et élaborent ces créations.

—Commissaire :
Françoise Dallemagne, chargée de collections et de recherches, Mucem
Avec le soutien des amis du Mucem