Plan B au Mucem

Plan B au Mucem - Culture Projections Spectacles - Cirques Concerts - Opéras - Soirées Arts et Beaux-arts Musique Littérature et poésie Danse Cinéma - documentaire Soirée - clubbing - DJ set Spectacle Concert Projection en plein air - Musée des Civilisations d'Europe et Méditerranée Mucem - Spectacle-Marseille - Sortir-a-Marseille

Plan B, c’est le musée à l’heure d’été : concerts, spectacles, cinéma… En août, le Mucem devient le lieu de tous les plaisirs artistiques !
11 soirées festives en plein air au fort Sain-Jean : lives, DJ (sun)sets, concerts, bal, ciné plein-air, cirque, nuit au musée.

Plan B, ce sont trois semaines de soirées en plein air dans le site exceptionnel du fort Saint-Jean. Gratuites ou payantes, musicales ou cinématographiques, gourmandes ou dansantes, elles font la part belle à la découverte, au décalage et à la convivialité.

Semaine 1 (du 1er au 4 août ) : concerts
Pour fêter l’ouverture de Plan B, pas moins de trois concerts à l’affiche lors de chaque soirée : pop, électro, funk, jazz… Ou quand les esthétiques musicales se mêlent et s’entremêlent pour créer le son de notre époque. Avec Mayra Andrade, Muthoni Drummer Queen, Nu Guinea, Pongo, La Chica, Rami Khalife, Johan Papacostantino, Voilaa sound system, Dj Guts…

Semaine 2 (du 7 au 10 août) : spectacles
Laissez-vous guider par votre curiosité, au fil de cette semaine où s’enchaînent des propositions tour à tour spectaculaires, poétiques, festives, voire inédites. Au programme, des performances de cirque contemporain, une curieuse cérémonie culinaire et musicale, un grand bal interactif et théâtralisé… et même la possibilité de passer toute une nuit au musée !

Semaine 3 (du 14 au 17 août) : ciné plein air
En écho à l’exposition « Le temps de l’île », quatre séances de cinéma à la belle étoile avec le film d’animation L’Île aux chiens de Wes Anderson, le mythique King Kong de Schoedsack et Cooper, l’épopée futuriste Jusqu’au bout du monde de Wim Wenders et une sélection de courts-métrages voyageurs.

White dog – Latifa Laâbissi

White dog – Latifa Laâbissi - Culture Spectacles - Cirques Performance - Installation Spectacle - Théâtre Joliette - Spectacle-Marseille - Sortir-a-Marseille

Rennes

Habituée à nous interpeller sur des sujets sensibles, Latifa Laâbissi fait du corps le lieu du politique, pour interroger les rapports de pouvoir et de domination dans une pièce hybride créée pour quatre danseurs.

L’idée de se construire, non pas contre mais avec l’autre, ou tout contre lui, traverse de part en part les créations de Latifa Laâbissi, irriguées par les valeurs de partage et d’hybridation. L’artiste, associée au CCN2 de Grenoble et au Triangle à Rennes, porte la danse vers de nouvelles zones chorégraphiques et performatives, redéfinit les formats, crée une circulation vivifiante de signes et de corps tandis que la scénographie de Nadia Lauro intervient comme une traduction plastique et tactile du lien, de la liane. White Dog telle une partition dansée :  » Un pas de côté, un mouvement de recul, une esquive ou encore une torsion pour entrer le temps d’une ronde à quatre corps, dans une polyphonie de figures composites et entrelacées, afin de passer les frontières et d’éviter les ornières de nos assignations. « 

Coproduction Festival de Marseille

RENCONTRE avec l’équipe artistique vendredi 5 juillet après la représentation

Le moindre geste – Selma et Sofiane Ouissi

Le moindre geste – Selma et Sofiane Ouissi - Culture Spectacles - Cirques Performance - Installation Spectacle - KLAP Maison pour la Danse Kelemenis & Cie - Spectacle-Marseille - Sortir-a-Marseille

Tunis

Par une combinaison subtile de voix et d’images, le duo tunisien Selma et Sofiane Ouissi redonne à l’écoute un rôle majeur. Chaque représentation invite à découvrir de nouveaux  » portraits dansés « .

À Marseille comme ailleurs, Selma et Sofiane Ouissi s’attachent à capter la parole et les gestes des habitants dans un spectacle unique à la fois par sa méthode de travail, son dispositif de représentation et sa réception. Le Moindre Geste s’appuie sur des interviews filmées, des récits de vie de Marseillais ordinaires qui, par la mise en écoute, deviennent extra-ordinaires. Grâce à un dispositif audiovisuel plus sophistiqué qu’il n’y paraît, l’écoute est démultipliée et portée par d’autres corps. Aller à la rencontre de l’autre et changer son regard sur lui.

Production Festival de Marseille

Sous influence

Sous influence - Culture Spectacles - Cirques Concerts - Opéras - Soirées Electro Performance - Installation Soirée - clubbing - DJ set Spectacle de danse - Musée d'Art Contemporain (MAC) - Spectacle-Marseille - Sortir-a-Marseille

ERIC MINH CUONG CASTAING
Marseille

La nuit est à la danse, à la fête, à l’électro sensorielle avec le duo de DJ Yes Soeur! aux platines ! Sous influence, du chorégraphe et danseur marseillais Éric Minh Cuong Castaing, s’offre à tous et fait tomber les barrières entre les corps.

Éric Minh Cuong Castaing surprend encore avec cette proposition décalée et festive, qui meut les corps en osmose et en communion. Ce dancing chorégraphié, cette « épidémie dansante » orchestrée par Yes Soeur! (Berlin/Paris) rassemble des danseurs professionnels, amateurs et toutes personnes prêtes à danser jusqu’à l’aube… Le chorégraphe abat à nouveau les frontières entre les êtres pour composer un paysage chorégraphique inédit, bariolé, où l’on s’envole vers l’autre dans une transe collective et transgénérationnelle… pour faire jaillir une énergie commune et vivre une expérience unique, magique ! Ni spectacle, ni performance, Sous influence agit comme un révélateur de soi-même dans sa relation au corps, au mouvement et à l’autre.

Travellings

Travellings - Culture Festivals - Fêtes Spectacles - Cirques Art de la rue Performance - Installation Festival Spectacle - Cité des Arts de la Rue - Spectacle-Marseille - Sortir-a-Marseille

Travellings est désormais le rendez-vous annuel entre le public marseillais et la communauté artistique européenne du réseau IN SITU que Lieux publics pilote depuis 2003.

Pour la cinquième édition de Travellings, Lieux publics investit le territoire marseillais comme on aborde un puzzle, d’un coin à l’autre de la ville, en explorant différents types d’espaces publics, du centre aux quartiers Nord : rues, places, quartiers, parc, cité, rivage…

Au-delà de la stricte définition de l’espace public, qu’est-ce qui fait espace public ? Comment une oeuvre, une installation plastique, un spectacle, une occupation temporaire de l’espace par des artistes peut en faire bouger les lignes, peut interpeller la communauté ?

Travellings 2018 entend susciter des instants poétiques, des récits partagés, mais aussi une réappropriation citoyenne de ces espaces, de nos espaces de vie. Huit créations artistiques pluridisciplinaires pour activer l’espace public.

Travellings s’articule en deux temps

Cette cinquième édition de Travellings s’articule autour d’un parcours d’installations artistiques et de performances dans le centre ville, autour du bas de la Canebière et du Vieux-Port puis le samedi, d’une soirée de spectacles entre la Cité des arts de la rue et le quartier des Aygalades. Quatre des artistes qui composent ce parcours – Kaleider, Richard Wiesner, Alexandra Tobelaim / compagnie Tandaim, Marco Barotti – sont accompagnés par la plateforme européenne IN SITU que pilote Lieux publics depuis 2003.

Artistes invités

Kaleider / Seth Honnor (Grande-Bretagne) – PIG
Richard Wiesner (République tchèque) – Twenty-eight
Nick Steur (Pays-Bas) – A Piece of 2 – Balancing Human Sized Rocks
Compagnie Tandaim – Alexandra Tobelaim (France) – In-Two
Marco Barotti (Italie) – The Woodpecker
Collectif Protocole (France) – Monument
Vladimir Delva, Astrid Durocher, Alice Leclerc (Haïti / France) – Sainte-Dérivée des Trottoirs
Collectif Micro Focus (France) – EkivokE

6 installations et performances du mercredi 26 au dimanche 30 septembre :

Pig – Kaleider / Seth Honnor
Installation pour consensus collectif
du 26 au 30 septembre – de 10h à 19h (en continu)
Parvis de l’Opéra

Twenty-eight – Richard Wiesner
Installation – collection patriote
du 26 au 30 septembre – de 10h à 19h (en continu)
Place Charles de Gaulle

A Piece of 2 – Balancing Human Sized Rocks
Nick Steur
Performance – sculpture en mouvement
du 26 au 30 septembre – de 13h à 19h (en continu)
lieu à préciser

The Woodpeckers – Marco Barotti
Installation sonore électromagnétique
du 26 au 30 septembre – de 15h à 19h (en continu)
Bas Canebière / Métro Vieux-port (lieux différents à découvrir chaque jour)

In-Two – compagnie Tandaim / Alexandra Tobelaim
Théâtre en boîte pour passants
du 26 au 30 septembre – de 14h30 à 16h et de 17h à 19h (session de 8 minutes)
Rue de la Tour / quartier de l’Opéra

Sainte-Dérivée des trottoirs – Création 2018
Spectacle ultra-marin pour rivages poétiques
Une création de Vladimir Delva, Alice Leclerc et Astrid Durocher d’après un texte de
Faubert Bolivar
mercredi 26, jeudi 27 et vendredi 28 septembre à 19h45 (50 minutes)
lieu à préciser

Soirée à la Cité des arts de la rue et Cité des Aygalades, 2 spectacles le samedi 29 septembre :

Le Collectif Micro Focus nous entraîne dans un parcours parsemé d’illusions et d’entresorts à travers la Cité des
arts de la rue avec le spectacle EkivokE, jouant avec notre perception des lieux et des faits…
Quant aux jongleurs intrépides du Collectif Protocole, ils iront à la rencontre des habitants de la Cité des Aygalades,
utilisant le langage des massues (de jonglage !). Cette infiltration sensible du quartier se conclura par une déambulation poétique et ludique à la tombée du jour, Monument vivant en hommage au quartier.

17h – EkivokE
20h Monument, chapitre 2 Cité des Aygalades, Marseille 15ème arrdt.
(précédé du chapitre 1, infiltrations jonglées dans le quartier des Aygalades du 25 au 28 septembre)

Programme complet sur : www.lieuxpublics.com

Les Belsunciades

Les Belsunciades - Culture Spectacles - Cirques Festivals - Fêtes Musique Arts et Beaux-arts Théâtre Art et culture divers Fête de rue Spectacle - Quartier Porte d'Aix et Belsunce - Marseille - Spectacle-Marseille - Sortir-a-Marseille

La fête du quartier Belsunce Les Belsunciades réunit un grand nombre de partenaires associatifs et les écoles du quartier qui réaliseront tout au long de l’année au cours des ateliers, des travaux (arts plastiques, théâtre…) et qui seront présentés à l’occasion de la fête.

Une proposition de l’association  »Le pied nu » créée par Mohamed Adi en 1983, avec pour objectif de faire découvrir les arts et pratiques du théâtre, de la musique, du chant, du conte ainsi que du cinéma et cela à travers les cultures venues d’ailleurs. Depuis cette date, Le Pied Nu a été à l’initiative de nombreux événements et actions en direction de publics aussi variés que nombreux.

Le temps fort du festival sera le vendredi 14 juin, avec une soirée théâtre et musiques du monde à déguster sans aucune modération.

Attachez vos ceintures, nous allons décoller pour un grand voyage à travers les cultures.

La fête se déroulera du 11 au 17 juin à la Cité de la Musique