Eloge de la gourmandise

Eloge de la gourmandise - Culture Expositions - Rétrospectives Arts et Beaux-arts Exposition temporaire - Maison de l'artisanat et des métiers d'art - Spectacle-Marseille - Sortir-a-Marseille

Cette exposition organisée avec la Chambre de métiers et de l’artisanat entrera dans la programmation de MPG 2019, Marseille Provence Gastronomie 2019, en proposant aux artisans de travailler sur la gourmandise : interprétation de la gourmandise, trompe l’oeil et détournement..

Par Hasard

Par Hasard - Culture Expositions - Rétrospectives Arts et Beaux-arts Exposition temporaire - La Vieille Charité - Spectacle-Marseille - Sortir-a-Marseille

L’intervention du hasard dans le processus créatif de l’oeuvre permet à l’artiste de se libérer des règles de la représentation.

Organisé de manière chronologique, le parcours du Centre de La Vielle Charité s’attachera à faire émerger différentes techniques ainsi expérimentées par les artistes de 1850 à 1980 : monotypes de Degas, taches de Victor Hugo, stoppages étalon de Marcel Duchamp, papiers déchirés de Hans Arp, tableaux Merz de Kurt Schwitters, élevage de poussière et rayogrammes de Man Ray, cadavres exquis et dessins communiqués surréalistes, sculptures involontaires de Brassaï et Salvador Dalí, tableaux de sable d’André Masson, frottages de Max Ernst, décalcomanies d’Oscar Dominguez, dripping de Jackson Pollock, phénomènes de Jean Dubuffet, affiches lacérées de Jacques de la Villeglé et François Dufrêne, compressions de César, poubelles d’Arman, tableaux pièges de Daniel Spoerri, cosmogonies et anthropométries d’Yves Klein, tirs de Niki de Saint Phalle, jeux Fluxus, nuanciers de Gerhard Richter, spectres colorés d’Elsworth Kelly, lignes réparties au hasard de François Morellet, et nombres et hasard d’Aurélie Nemours.

Cette première partie de l’exposition s’achèvera dans la Chapelle de Pierre Puget avec la présentation de l’installation de Robert Filliou « Eins, Un. One… » composée de 16000 dés de couleur posés sur la même face, en écho au poème de Stéphane Mallarmé, « Un coup de dés jamais n’abolira le hasard ».

Par Hasard, vol. 2 – Friche la Belle de Mai
Le parcours se poursuit à la Friche la Belle de Mai à travers des oeuvres contemporaines de 1980 à nos jours provenant du mac, FRAC-PACA, Fonds communal d’art contemporain de Marseille, CIRVA, de collections particulières, de galeries et de productions d’oeuvres inédites d’artistes travaillant à Marseille ou en résidence à la Friche la Belle de Mai.

Le parcours se déploie en 10 sections : Ordre / Désordre / Feu / Eau / Air / Terre / Rencontre / Trouvaille / Jeu / Poussière.

Artistes pressentis :
Dove Allouche, Arman, John Baldessarri, Davide Balula, Gilles Barbier, Isa Barbier, Michel Blazy, Jérémie Bennequin, Lieven de Boeck, Eric Bourret, Marie Bovo, Gillian Brett, Sophie Calle, Claude Closky, Philip Corner, Robin Decourcy, Jérémy Demester, Jennifer Douzenel, Mimosas Echard, Esther Ferrer, Alain Fleischer, Anne-Valérie Gasc, Gottfried Honegger, Christian Jaccard, Tom Johnson, Jérôme Joy, Paul Kneale, Jiři Kovanda, Tetsumui Kudo, Perrine Lacroix, Sol LeWitt, Mourad Messoubeur, Duane Michals, Gabriel Orozco, Bernard Plossu, Etienne Rey, Evariste Richer, Dieter Roth, Vivien Roubaud, Jean-Claude Ruggirello, Linda Sanchez, Virginie Sanna, Mathieu Schmitt, Franck Scurti, Yann Sérandour, Roman Signer, Timothée Talard, Cédric Teisseire, Adrien Vescovi, Claude Viallat, Delphine Wibaux.

Commissariat : Xavier Rey, directeur des musées de Marseille
Guillaume Theulière, conservateur au musée Cantini

Exposition organisée par la Ville de Marseille et la Réunion des musées nationaux – Grand Palais en partenariat avec la Friche la Belle de Mai.

Patricia Boucharlat

Patricia Boucharlat - Culture Expositions - Rétrospectives Audiovisuel - photographie - numérique Exposition temporaire - Galerie Territoires Partagés - Spectacle-Marseille - Sortir-a-Marseille

Cette exposition s’inscrit dans la programmation du festival Photo Marseille.
Du 10 octobre au 15 décembre 2019, plus d’une trentaine d’événements photo vous attendent, un véritable parcours dans la ville à la rencontre des photographes d’aujourd’hui.

Vernissage jeudi 10 octobre à 18h30.

Geneviève Fargetton

Geneviève Fargetton - Culture Expositions - Rétrospectives Peinture Performance - Installation Exposition temporaire - L'Autoportrait - Spectacle-Marseille - Sortir-a-Marseille

Par-dessus le bord du monde – peintures et installations – Geneviève Fargetton.

Vernissage mercredi 17 juillet à partir de 18h.

Everything looks better with love

Everything looks better with love - Culture Expositions - Rétrospectives Arts et Beaux-arts Exposition temporaire - Salon du salon - Spectacle-Marseille - Sortir-a-Marseille

Artiste : Michaël Sellam

Michaël Sellam visite de nombreux musées. À travers son travail, il recompose les attitudes, les gestes, les comportements et produit des formes, des volumes et des images de ces dérives. Des captures des salles, des oeuvres, des personnels et des publics des musées les plus célèbres de Paris et de Marseille sont ainsi réunies dans le double salon de Salon du Salon. Tout semble mieux avec de l’amour.

De dernière minute

De dernière minute - Culture Expositions - Rétrospectives Arts et Beaux-arts Exposition temporaire - Galerie Anna Tschopp - Spectacle-Marseille - Sortir-a-Marseille

Galerie Anna-Tschopp ne recevra ses visiteurs que sur rendez-vous.

Les artistes présentés : Hatem Akrout – Ara Alekyan – André-Pierre Arnal – BEPPO – Raymond Berbiguier – Sergio Birga – Mahé Boissel – Denis Chetboune – Nicolas Cluzel – Alain Danghin – Corinne De Battista – Mate Djordjevic – Gérard Eppelé – Gérard Fromanger – GIBERGUES – Jean-Yves Gosti – Gérard Guyomard – Yacine Hachani – Jean-Jacques Horvat – Garik. Karapetyan – KILAT – Lao Sheng – Perrine LeBars – Eve Malherbe – Patrick Moquet – Bernard Morteyrol – Ling Nimmervoll – NISOU COSTA – OBJECTAL – Marc Petit – Emilie Picard – Jean-Jacques Surian – Michel Tyszblat – Vladimir Velickovic – Fabrice Violante

Le mauvais oeil 49 : La « S » Grand Atelier

Le mauvais oeil 49 : La « S » Grand Atelier - Culture Expositions - Rétrospectives Arts plastiques - graphiques Exposition temporaire - Friche Belle de Mai - Spectacle-Marseille - Sortir-a-Marseille

Pour son expo d’été, le Dernier Cri présente les travaux de deux artistes de La « S » Grand Atelier, réalisés durant la résidence sérigraphique et notamment la production de 2 tarots de Marseille version grand « S ».

LES ARTISTES
Iréne Gerard (1958)
Les corps sont en morceaux, en morceaux recollés, comme un vitrail défenestré, couché sur le parvis d’une église. Le puzzle est complexe mais presque toutes les brisures sont là, reste à les assembler pour reconstituer une histoire plausible, celle d’Irène Gérard.

Pascal Leyder (1988)
Pascal LEYDER cultive cette science du détail, nourrie d’une observation fouillée, qui le fait dessiner sans s’arrêter, pendant des journées entières de travail en atelier, des atlas qui rivalisent de loin avec les mondes qu’ils représentent, et dans lesquels il injecte une vie graphique [propre].

LA « S » GRAND ATELIER
Située au coeur des Ardennes Belges, l’association La « S » Grand Atelier propose une série d’ateliers de création (arts plastiques et arts de la scène) pour des artistes mentalement déficients.
Loin de toute considération compassionnelle, ces ateliers sont encadrés par une équipe de professionnels de l’art et diffusent largement les oeuvres produites, dans tous les milieux culturels.

La « S » fonctionne également comme un laboratoire grâce à des résidences artistiques d’interactions et d’expérimentations diverses entre ces artistes communément appelés « outsiders » et des artistes contemporains.

La « S » questionne un nouveau rapport à l’art dans ce domaine de l’art outsider, mais aussi du côté des pratiques courantes des artistes contemporains.

Au lieu de renfermer ses pratiques de création dans l’enceinte rassurante des catégories qui les isolent sous prétexte de les protéger du contact avec l’art contemporain, La « S » souhaite au contraire provoquer des rencontres dont les enjeux reposent avant tout sur les compétences artistiques de son public et non pas seulement sur ses déficiences (même si ces déficiences sont la source des singularités formelles).
Une attention particulière est portée au caractère éthique de chaque projet, La « S » se portant garant du respect de chaque artiste accueilli en son sein.

Polyptyque

Polyptyque - Culture Foires, salons, marchés Et sinon… Foires et salons Expositions - Rétrospectives Audiovisuel - photographie - numérique Exposition temporaire Foire et salon - Centre photographique Marseille - Spectacle-Marseille - Sortir-a-Marseille

Pour sa deuxième édition le Salon de Photographie Contemporaine Polyptyque aura lieu du 30 août au 1er septembre.

Polyptyque est la première foire de photographie contemporaine hors Paris.
Le salon Polyptyque est soutenu par la Ville de Marseille et la DRAC PACA, et organisé en partenariat avec les salons Art-O-rama, Paréidolie.

Polyptyque est un salon original qui a pour ambition de faire découvrir la création la plus contemporaine, en présentant autant des galeries à la renommée internationale que des artistes de la région, au travail exigeant, qui ne bénéficient pas de soutien de galeries. Il permet aux collectionneurs comme au grand public de découvrir tous les aspects de la photographie contemporaine, qu’elle soit déjà installée dans le marché ou bien qu’elle foisonne dans ses marges. Polyptyque défend aussi les artistes photographes de la région Sud, en leur offrant la possibilité d’exposer, de rencontrer le milieu professionnel, des collectionneurs, des directeurs d’institutions pour trouver de nouveaux débouchés et peut-être une galerie.

► Samedi
Ouverture du Salon : 14h-20h.
Temps fort : 15h et 17h.
A partir de 21h00 : Soirée « Polyptyque » (Lieu tenu secret, sur invitation)

► Dimanche
Ouverture du Salon : 14h-20h.
Temps fort : 15h / Gratuité à partir de 17h.

► Galeries Polyptyque :

• Galerie Binome, Paris • Galleri Vasli Souza, Malmö • Galerie Sit Down, Paris • Drawing Room, Hambourg • Galerie Double V, Marseille • Galerie 127, Marrakech • Fisheye Gallery, Paris et Arles •
Les galeristes ont constitué le comité artistique de cette deuxième édition.
Artistes présenté.e.s par les galeries : liste incomplète
Galerie Sit Down, Paris : Ulrich Lebeuf, Silvi Simon, Anton, Marie-Pierre Morel.
Galleri Vasli Souza, Malmö : Yushi Li.
Galerie Binome, Paris : Marc Lathuillière, Michel Le Belhomme, Anaïs Boudot.
Drawing Room, Hambourg : Jean-Louis Garnell, Johanna Jaeger.
Galerie Double V, Marseille : Guillaume Delleuse, Gethan & Myles, Benjamin Ottoz, Michèle Sylvander, Alice Guittard.
Galerie 127, Marrakech : Carolle Benitah, Flore, Sara Imloul, Safaa Mazirh.
Fisheye Gallery , Paris et Arles : Stéphane Lavoué, Cyrus Cornut.
Salon de photographie contemporaine / Art faiR

Polyptyque 2019

► PRIX Polyptyque :

Le prix Polyptyque se découpe en 2 phases :

• La première est celle de la pré-sélection qui a permis à 16 artistes de participer à une exposition collective au Centre Photographique Marseille du 19 au 27 avril 2019.
• La seconde phase se déroule pendant le Salon, à cette occasion, cinq artistes de la région recevront un Prix remis par le comité artistique du Salon.
Le prix permettra aux cinq artistes sélectionné.e.s de participer au salon Polyptyque 2019 et de voir leur travail présenté à Paris ou à l’étranger dans l’année qui suit le salon à Marseille, lors d’une foire professionnelle ou d’une exposition en galerie.

► Artistes sélectionné.e.s en 2019 :

Michaël Duperrin, Léna Fillet, Rose Lemeunier,
Karine Maussière, Michaël Serfaty.

► Sélection éditeurs de livre d’artistes en photographie :
Sous le commissariat de Magali Avezou (Archipelago project), une sélection de huit à dix éditeurs européens présenteront leurs dernières publications.

Louis TONCINI, le maître de Rive-Neuve

Louis TONCINI, le maître de Rive-Neuve - Culture Expositions - Rétrospectives Peinture Exposition temporaire - Mairie des 1er et 7e arrondissements - Spectacle-Marseille - Sortir-a-Marseille

Cette exposition vient dans le prolongement du livre paru début mai « Louis TONCINI, le maître de Rive-Neuve écrit par Claude Darras aux Editions Hervé Chopin.

Présentation de 45 tableaux principalement en lien avec Marseille (plusieurs n’ont jamais été montrés).

Précurseur de la Jeune Peinture marseillaise (1928-1931) avec Simon Auguste et Antoine Serra, Louis Toncini (1907-2002) fonde à Marseille avec ses deux camarades le groupe des Peintres prolétariens (1933-1934) requalifiés Peintres du peuple (1934-1936). Stimulés par l’effervescence intellectuelle et artistique du moment, les peintres prolétariens s’identifient aux aspirations des Écrivains et artistes révolutionnaires de l’association parisienne dont le siège marseillais, au n° 68 de la rue Sainte, est transformé en Maison de la culture, la première de province après celle de Paris (9e arrondissement). Louis Aragon et André Malraux l’inaugurent le 25 mars 1936 en présence de son président d’honneur Jean Giono, et de ses deux directeurs, Léon Cadenel (1903-1985), ingénieur et peintre, et Louis Toncini lui-même.

L’itinéraire de peintre (et de sculpteur) de Louis Toncini parcourt huit décennies dont cinquante-cinq ans passés dans un atelier de l’îlot Thiars, sur le quai de Rive-Neuve. Un itinéraire qui oscille entre deux pôles : l’un se rattache à la tradition méditerranéenne de l’expressionnisme, l’autre est la recherche patiente et réaliste d’une peinture régie par la construction et fondé sur les rapports mathématiques des formes et des couleurs. Chez lui d’ailleurs l’éclat de la couleur s’inscrit dans une orientation unique et singulière qui doit plus aux masses qu’à la ligne : même quand il en exagère les tons, sa palette demeure l’une des plus chatoyantes, une des plus équilibrées qui soient.

Claude Darras

Gethan&myles et Les Excursionnistes Marseillais, Lines / The distance between us

Gethan&myles et Les Excursionnistes Marseillais, Lines / The distance between us - Culture Expositions - Rétrospectives Arts et Beaux-arts Exposition temporaire - Studio Fotokino - Spectacle-Marseille - Sortir-a-Marseille

Se promener dans les Calanques, c’est se trouver dans un endroit suspendu : entre pierre et ciel, air et eau, mer et montagne, ville et nature, monde civilisé et monde sauvage, violence et tendresse, chez soi et ailleurs… Le site lui-même – contradictoire, mythique, liminaire – semble formé d’interactions impossibles. Depuis 120 ans les Excursionnistes Marseillais ne cessent d’explorer, de cartographier, baliser, photographier, démocratiser et d’aimer cet espace, et de s’acharner à partager cette isolation sauvage avec un maximum de personnes… Encore des volontés paradoxales, encore des contradictions.

Lines / The distance between us sera une résidence de recherche croisée : chez Fotokino, avec les Excursionnistes et dans les Calanques. Dès le début de l’année 2019, et à travers plusieurs lignes d’enquête, gethan&myles explorent les interfaces entre les quatre acteurs principaux sur ce terrain : la pierre, la mer, le ciel et les humains. Pendant le mois d’août 2019, gethan&myles occuperont le Studio Fotokino (situé dans l’ancien siège social des Excursionnistes Marseillais) et s’en serviront comme base d’exploration et de création. Au mois de septembre ils exposeront les résultats de leurs enquêtes.

Vernissage samedi 31 août à 11h.