Best of Doc

Best of Doc - Culture Festivals - Fêtes Cinéma - documentaire Festival - Cinéma Les Variétés - Spectacle-Marseille - Sortir-a-Marseille

Dans le cadre du Mois du film documentaire, le festival Best of Doc piloté par la Cinémathèque du documentaire et Documentaire sur grand écran propose une sélection parmi les meilleurs films sortis en salle en 2018.

Une semaine pour fêter le cinéma documentaire en salle !

Le Variétés propose des séances de trois films coups de coeur, chaque film sera précédé d’une présentation.
3 projections : L’île au trésor, Célébration et L’Empire de la perfection.

Best of Doc ! Le nouveau festival de reprise des meilleurs documentaires de l’année passée, coordonné par Documentaire sur grand écran et La Cinémathèque du documentaire à la Bpi, dans le cadre de Le Mois du Film Documentaire.

Nous avons sélectionné trois grands films documentaires de l’année 2018. Ils seront tous accompagnés d’une présentation en début de séance.

Jeudi 21 novembre à 20h45 :
L’ÎLE AU TRÉSOR de Guillaume Brac

Un été sur une île de loisirs en région parisienne. Terrain d’aventures, de drague et de transgression pour les uns, lieu de refuge et d’évasion pour les autres. De sa plage payante à ses recoins cachés, l’exploration d’un royaume de l’enfance, en résonance avec les tumultes du monde

Dimanche 24 novembre à 17h30 :
CÉLÉBRATION d’Olivier Meyrou

A l’abri des regards, Yves Saint Laurent dessine ses derniers croquis entourés par ceux qui l’ont toujours soutenu, couturières, assistants, modèles. Il s’apprête à quitter un monde dont il est maintenant détaché. Dans les coulisses Pierre Bergé orchestre une succession de célébrations vouées à transformer l’icône en mythe. Le film d’Olivier Meyrou capte ces derniers instants et tresse le portrait inédit d’un monde finissant.

Mardi 26 novembre à 19h45 :
L’EMPIRE DE LA PERFECTION de Julien Faraut

Le cinéma ment, pas le sport… Au début des années 80, le tennisman John McEnroe est copié dans toutes les écoles, étudié sous toutes les coutures, filmé sous tous les angles. Roland Garros 84 : il a tutoyé la perfection, et pourtant…

Image de ville

Image de ville - Culture Festivals - Fêtes Cinéma - documentaire Architecture Sciences sociales Festival - CINÉMA LA BALEINE - CINÉMA LE CÉSAR - EDITIONS PARENTHÈSES - CINÉMA LE GYPTISMAISON DE L'ARCHITECTURE ET DE LA VILLE PACA - MUSÉE D'HISTOIRE DE MARSEILLE - CINÉMA LES VARIÉTÉS - VIDÉODROME - ZOÈME - Marseille - Spectacle-Marseille - Sortir-a-Marseille

17e édition du 7 au 17 novembre 2019

Aix-en-Provence / Marseille / Martigues / Port-de-Bouc

Depuis ses origines, le cinéma regarde la ville se construire, se développer, se chercher, s’effondrer, se reconstruire. Rendant visible l’invisible, il offre une multitude de regards : architectural, urbain, social, économique, écologique…

Il y a à peine dix ans, en 2008, un cap de civilisation a été franchi. La population mondiale, auparavant rurale, devient majoritairement urbaine. La ville s’impose à l’échelle planétaire. Notre condition humaine est maintenant urbaine. L’heure est à partager une culture urbaine.

10 jours de projections, rencontres et tables rondes

Depuis 2003, le festival Image de ville valorise toute la richesse du cinéma (historique, géographique et esthétique) pour regarder et réfléchir ensemble à la ville d’aujourd’hui et de demain. Durant 10 jours, d’Aix-en-Provence à Marseille, en passant par Martigues et Port-de-Bouc, l’édition 2019 propose projections-débats, tables rondes et rencontres.

40 films

50 invités

65 séances

Festival O.Q.P – Opération Quartiers Populaires

Festival O.Q.P – Opération Quartiers Populaires - Culture Festivals - Fêtes Conférences - Débats Projections Expositions - Rétrospectives Hip-Hop - Rap Théâtre Histoire et sciences humaines Cinéma - documentaire Festival Exposition Table ronde - rencontres - débat Projection - Théâtre de l'Oeuvre - Spectacle-Marseille - Sortir-a-Marseille

La Compagnie Mémoires Vives arpente les Quartiers Populaires de différentes régions depuis 2006. Elle y construit avec les habitants, les jeunes, des projets de création partagées, des dynamiques artistiques et culturelles, des ateliers de création et de transmission pluridisciplinaires, des dispositifs d’accompagnement aux pratiques émergentes.

C’est pour participer à la parole contraire, contribuer à l’Égalité des Territoires et l’Égalité des Droits, que l’objectif central du Festival O.Q.P. est de donner un espace de parole, de diffusion des oeuvres et des idées, de réflexion, à des territoires et des populations qui au-delà des leurs difficultés sont de véritables bouillons de Culture, l’endroit des possibles, l’endroit des luttes sociales, des anciennes et des nouvelles solidarités, l’endroit des dialogue interculturels … la France, Une et Multiculturelle …

Le Festival O.Q.P. est itinérant … des périphéries urbaines ou rurales, des centres villes encore populaires, il traverse les territoires, va à la rencontre des habitants et s’installe dans des lieux chargés de sens …

Du 26 au 30 novembre à Belsunce – Théâtre de l’Oeuvre et du 9 au 13 décembre à l’ Espace Culturel Busserine

Théâtre de l’oeuvre :

► Les dimanches de la Canebière
Le 24 novembre à 17h00

Scènes ouvertes aux Cultures Urbaines / Open mic

Rap, hip-hop, slam, beat box, battle, mille façons de dire et d’écouter la jeunesse. Chaque propositions durera 5-10 minutes et permettra à quiconque de faire vivre la scène.

Accès au plateau et accompagnements artistiques les mardis soirs 18h00/20h00 pour les 15/25 ans. En partenariat avec Addap 13, Because U Art, Urban Prod, Ph’Art & Balise et Radio Galère. Dans le cadre du dispositif Prend la Pause Soirs et Week-End du CGET.

→ Pour participer : scene-ouverte@theatre-oeuvre.com

► Candidats pour du Beur ?
Le 25 novembre à 19h00

Film documentaire et rencontre avec le réalisateur Samir ABDALLAH (L’YEUX OUVERTS – 2012)

Avec de nombreux acteurs des luttes des quartiers populaires, de Clichy-sous-Bois à Marseille en passant par Roubaix et Nanterre, et les candidats Mouloud Aounit, Kamel Hamza, Slimane Tir, Salem Kacet, Faouzi Lamdaoui, Halima Boumedienne, Omar Slaouti, Najat Vallaud-Belkacem, Samia Ghali, Karim Zeribi, Rachida Dati, Rama Yade, Azouz Begag…

► Le secret de la Sauce Samouraï
Le 26 novembre à 10h00, 14h00 et 20h00

Un film de Benjamin PIAT (CIE MÉMOIRES VIVES – 2019)

Le quartier de Belsunce à Marseille fait l’objet d’une requalification Urbaine… Un projet de rénovation qui cache une politique de gentrification… Face à l’impuissance et à la résignation, un jeune héros décide d’entrer en résistance. Pour ce faire et mener le combat, il doit d’abord acquérir un grand savoir : le secret de la sauce Samouraï…

► Une longue journée de courts
Le 27 novembre
Cinéma

15h00 | Les courts de Belsunce, réalisés par la jeunesse marseillaise ! En partenariat avec l’Addap 13, Urban Prod, Phares et Balises, et des artistes invités.

19h00 | Carte blanche à Nawyr HAOUSSI JONES, jeune réalisateur de Belsunce qui par son cinéma raconte nos vies… Une découverte de sa filmographie en quelques court… Et une rencontre avec ses amis des Quartiers Nord, Adam Pianko et Daniel Saïd… En quelques courts

► Du Nord au Sud, récit d’une expérience
Le 28 novembre à 20h00

Théâtre, création 2018 (CIE DES PASSAGES)

En s’inscrivant dans la ligne du théâtre documentaire, Wilma Lévy revient sur une expérience vécue dans deux lycées marseillais que tout oppose, en terme géographique et sociologique. Le spectacle révèle les questions essentielles que cette rencontre à fait émerger…

Qu’est ce que la politique engage comme sentiment d’appartenance ou d’exclusion? Que reste-t-il des valeurs et des croyances liées à l’École de la République, aujourd’hui, en France

► Soirée Rap
Le 29 novembre

AFFAIRES DE FAMILLES
19h30 | Conférence “Rap & Héritage”
21h30 | Concert Awa + Guests

Awa, rappeur marseillais d’origine martiniquaise, nous embarque dans ses AFFAIRES DE FAMILLE… Du rap servi consciencieusement… une soirée en mots et en musique… entre remue-ménage et remue-méninges…

Espace Culturel Busserine :

► Yes I Am
Le 9 décembre à 19h00

Film documentaire et rencontre avec Mamadou DIAKITÉ (Give Dream – 2019)

Yes I Am a pour but d’ouvrir des perspectives positives et faire évoluer le regard porté sur les habitants des quartiers populaires. Témoignages de nouveaux modèles identificatoires, de parcours de réussite exemplaires… Histoire de casser les clicher, histoire de s’en inspirer pour ouvrir le champ des possibles…

► Le secret de la Sauce Samouraï
Le 10 décembre à 10h00, 14h00 et 20h00

Un film de Benjamin PIAT (CIE MÉMOIRES VIVES – 2019)

► Je zappe et je matte
Le 11 décembre à 19h00

Ateliers théâtre du Collège Edouard Mannet (Création 2019)

Louisa est seule à la maison, elle pensait en profiter pour regarder la TV mais si c’était la TV qui la regardait ? Perdue entre deux écrans, deux âges, deux mondes… Quelle sera l’issue de la soirée ? Avec cette pièce, les élèves du club théâtre ont choisi d’aborder avec humour les sujets qui les questionnent.

► Elles disent…
Le 12 décembre à 19h00
Théâtre, création participative 2018 (Théâtre de l’Oeuvre)

Les héroïnes de Belsunce se joignent à Louise Michel pour faire résonner les voix de femmes du quartier. Ensemble, elles interrogent la place des femmes dans l’histoire et dans l’espace public, elles parlent de genre, d’éducation, de travail, elles livrent leurs histoires, coups de gueule intimes, politiques et poétiques. Avec les héroïnes de Belsunce et des collectifs de femmes à découvrir.

► Soirée de clôture : Rap | Danse | Performances | Stand’Up
Le 13 décembre à 20h00
Une pure soirée, genre explosive mais dans le sens festif du terme avec un cocktail de talents qui gagnent à être connus…

Une carte blanche à l’association ALAFOU… Une performance, des ateliers STAND UP de Teninw le magnifique… et des invités de la Famille…

INFORMATIONS :

Réservations Théâtre de l’Oeuvre :
Billetterie en ligne sur le site du Théâtre : theatre-oeuvre.com
Réservations Espace Culturel Busserine :
APECB : latifarfr@yahoo.fr
ECB : 04 13 94 85 00

La Guinguette – Spectacles gratuits en plein air

La Guinguette – Spectacles gratuits en plein air - Culture Festivals - Fêtes Spectacles - Cirques Projections Concerts - Opéras - Soirées Art de la rue Musique Cinéma - documentaire Théâtre Festival Concert Spectacle de danse Projection - Divers lieux des 13e et 14e arrondissements - Marseille - Spectacle-Marseille - Sortir-a-Marseille

Grand rendez-vous du mois de juillet, la Guinguette est une manifestation nomade : elle se déplace de quartier en quartier, investissant places, squares, parkings, stades et terrains de boule, pour y proposer -gratuitement- des spectacles professionnels en danse, musique et théâtre de rue, projection.

Ce festival est organisé par l’Association de Promotion de l’Espace Culturel Busserine en partenariat avec l’Espace Culturel Busserine.

► Mercredi 3 juillet : 21h30 Cité la Maurellette (15e)

Spectacle de rue en déambulation (40 mn), théâtre, musique, pyrotechnie
Cie karnavires :  » Equinoxe « 

Au Mexique, sur la pyramide de Kukulcan, appelée aussi El Castillo, il est possible aux équinoxes d’observer l’ombre du serpent le long des escaliers…Instant particulier, équilibre entre le jour et la nuit, propice aux célébrations, fêtes ou rituels, feux de joie, noyades de lumière…
Les hommes se retrouvent et rejouent les mythes fondateurs, invoquent les esprits, chassent les démons, mais comme pour un grand carnaval, semant désordre et confusion… est ce vraiment sérieux ?
Parade d’amour ou de pouvoir, danse de la pluie, sacrifice de la bête, célébration du ciel, de la terre, de l’histoire des hommes sont les prétextes pour redonner à la rue sa dimension théâtrale.

► Vendredi 5 juillet : 21h45 Cité les Flamants (14e)

Cinéma en plein air
 » L’extraordinaire voyage du fakir »
Association Tilt

► Mardi 9 juillet : 20h Cité St Just Corot (13e)

Danse Hip-Hop (élèves + cie)
Cie Phorm :  » Duo Phorm  » 1h

S’encastrer. S’imbriquer. Se dédoubler. S’intercaler. S’emboîter. S’articuler. Le duo PHORM n’a de cesse d’agencer la relation physique entre ses deux interprètes. Plus précisément, sur une musique électronique, mécanique, organique, cette chorégraphie se veut un prisme qui rendrait visible le son et le matérialiserait en deux corps : ceux de David Colas et Santiago Codon Gras, figures de proue de la grande scène hip-hop marseillaise. Si le second a pratiqué des styles de danses divers, le premier demeure le fort continuateur d’un hip-hop originel, longtemps frotté à l’univers des défis des battles. Si les deux hommes miment sur scène la dispute et la séparation, c’est pour mieux y opposer la densité de leur symbiose physique, assumée.

► Vendredi 12 juillet : 16h Marine Bleue (14e)

Théâtre en plein air jeune public
Cie Badaboum Théâtre :  » Les doigts d’une main ne sont pas semblables, ainsi en est-il des enfants d’une même famille « 

Ils étaient donc deux frères.
L’aîné était très riche.
Le deuxième, marchand de pois chiche, vivait modestement dans les faubourgs de la ville.
L’aîné avait 7 garçons.
Le plus jeune avait, lui aussi, 7 enfants : toutes des filles.
Le père supportait avec modestie son destin malchanceux…
Tous les matins, le père des 7 garçons saluait le père des 7 filles et disait avec dédain  » Bonjour, père des 7 balayeuses « .
Celui-ci rentrait chez lui la tête basse.
Un jour, la plus jeune des filles dit à son oncle  » Envoie l’aîné de tes garçons avec moi pendant 1 an et 1 jour de par le monde et celui de nous deux qui reviendra en ayant le mieux tiré profit de son voyage te montrera qui est la vraie misère. « 
Ainsi fût fait…

► Jeudi 18 juillet : 21h Busserine (14e) Place du B7

Plateau urbain (Hip-hop, Rap…)
1ère partie Association Alafou + Concert DJ Raï

CultureS d’Espagne – Valence et sa région

CultureS d’Espagne – Valence et sa région - Culture Festivals - Fêtes Cinéma - documentaire Musique Littérature et poésie Danse Festival - Théâtre Axel Toursky - Spectacle-Marseille - Sortir-a-Marseille

Le voyage culturel et festif qui a commencé l’an dernier en terres espagnoles et nous a vus séjourner quelques jours dans la poétique Andalousie et son flamenco, se poursuit le long de la côte, vers la Communauté Valencienne.

Le Levant, un vent d’est, chaud, aux senteurs ensoleillées, de plage et de sable, amènera l’été, un été en avance. Dès le mois de mai, nous pourrons profiter d’un avant-goût de vacances. La journée aux Grandes Tables de La friche comprendra des ateliers et des événements, des moments savoureux, puisque 2019 sera l’année de la Gastronomie à Marseille : gouter-conte paella-concert défilé-cocktail art-apéritifs.

Pour entrer pleinement dans une ambiance de plage, défilé de maillots de bains et leurs accessoires: sacs de plage, paniers, serviettes de bain, casquettes, chapeaux…, et un cocktail d’Eau de Valence à la main.

Et sur la plage, verre en main, sous le soleil de Sorolla, un vent du Levant nous mènera :

Vers l’Italie…la plus espagnole des Italies, celle du temps des Borgia, des échanges culturels et leurs échos dans la musique, la danse et l’architecture, lorsque Valence, Naples et la Sicile appartenaient à la couronne d’Aragon.

Des conférences, des concerts, des spectacles. Ribera, Scarlatti, la jota et la tarantelle…
Vers les Etats Unis, où Hollywood a mis en scène Rudolf Valentino, Rita Hayworth, Tyrone Power dans les films tirés des oeuvres de Vicente Blasco Ibañez (conférence illustrée par des extraits de films). Le réalisateur Luís García Berlanga nous présentera sa vision des USA dans  » Bienvenido, Mr, Marshall « .

Changement de décor : encore du cinéma mais plus actuel et effrayant, Nuit de terreur avec Veronica, de Paco Plaza.

Région bilingue, récital de poésie, en valencien et castillan, de Miguel Hernandez et Vicent Andrés Estellés, ou des lectures à trois voix (castillan, valencien, français).

Et la mise en valeur de la chaleur et du soleil de ces lieux : le maître de la lumière, Sorolla (exposition et ateliers).
Et les Fallas, projet de réalisation d’une falla (grande figure de papier mâché sur une structure métallique), en collaboration avec les classes de Beaux-Arts du Lycée L’Olivier.
Et pour clore notre séjour entre rizières et orangeraies, Maître Joaquín Rodrigo : Le concerto d’Aranjuez.

Festival « La Première Fois »

Festival « La Première Fois » - Culture Festivals - Fêtes Cinéma - documentaire Festival - Vidéodrome 2 - Spectacle-Marseille - Sortir-a-Marseille

Chaque année en février, le festival La Première Fois propose de découvrir une sélection internationale de premiers films documentaires privilégiant des regards singuliers sur le réel et de rencontrer les jeunes réalisateurs.

À chaque édition un cinéaste, invité d’honneur, documentariste reconnu, présente ses films et son parcours.

Le festival La Première Fois organise également Premier Jet, atelier d’échange et de travail autours de films en cours de réalisation, des Sorties au lycée, séances de découverte du documentaire pour des scolaires, un atelier animé par le documentariste invité d’honneur et des projections hors les murs.

Programme complet disponible avec toutes les séances et propositions sur
www.festival-lapremierefois.org

Les rencontres à l’échelle

Les rencontres à l’échelle - Culture Festivals - Fêtes Théâtre Danse Cinéma - documentaire Festival - Friche Belle de Mai - Spectacle-Marseille - Sortir-a-Marseille

Depuis 14 ans, Les Rencontres à l’échelle inscrivent dans le paysage marseillais un rendez-vous vivant et rassembleur dédié aux esthétiques contemporaines internationales.Produit par Les Bancs Publics, le festival essaime son état d’esprit dans plusieurs lieux de la ville.

Chacune des éditions se compose à partir d’artistes peu connus en Europe et de personnalités confirmées. La programmation circule librement entre les disciplines et les horizons géographiques pour mieux interroger les nouvelles régles du monde.

Pour cette quatorzième année, le festival réunit des créations internationales, une exposition et plusieurs parcours cinéma. Des artistes de renommée internationale déjà accueillis au festival, la metteure en scène égyptienne Laila Soliman et le chorégraphe libanais Ali Chahrour, présenteront leurs dernières créations aux côtés d’artistes précédemment accompagnés en résidences à Marseille, la metteure en scène suisse Adeline Rosenstein et le chorégraphe malien Tidiani N’Diaye. Le plasticien et chorégraphe marcocain Youness Atbane investira l’espace du Mucem pour un diptyque exposition et performance questionnant l’identité de l’artiste dans le marché de l’art.

D’autres spectacles, lectures, performances et projections nourrissent cette édition qui s’ouvre à la Friche la Belle de Mai, puis fait escale au Mucem, au Merlan, à la Criée, au Klap, aux cinemas La Baleine, Le Gyptis et au Vidéodrome 2. Espace de rencontres et de réflexion, le festival s’attache à ouvrir un dialogue entre les artistes et les publics.

Belles découvertes, belles rencontres !

PriMed Prix International du Documentaire et du Reportage Méditerranéen

PriMed Prix International du Documentaire et du Reportage Méditerranéen - Culture Festivals - Fêtes Cinéma - documentaire Festival - Mucem, Alcazar, Prado - Marseille - Spectacle-Marseille - Sortir-a-Marseille

Organisé par le CMCA (Centre Méditerranéen de la Communication Audiovisuelle), le PriMed – Prix International du Documentaire et du Reportage Méditerranéen est ouvert à tous les auteurs, réalisateurs, producteurs et diffuseurs qui, par leurs programmes ou leurs oeuvres participent à une meilleure connaissance des pays du bassin méditerranéen au sens large, des côtes de l’Atlantique à la Mer Noire.

Chaque année, le PriMed sélectionne les meilleurs reportages et productions documentaires en lien avec la Méditerranée. En ouverture du festival, le Mucem accueille le Prix du public pour le meilleur court-métrage : venez assister à la projection des six films en compétition et votez pour votre favori !

TOUS LES FILMS SÉLECTIONNÉS AU PriMed 2019

Retrouvez ici la liste des films sélectionnés pour la phase finale de la 23ème édition du PriMed. Tous les résumés et les extraits des films en concours seront bientôt en ligne.
La 23ème édition du PriMed sera organisée à Marseille du 24 au 30 novembre 2019.

logo primed-inscriptions2019
ENJEUX MÉDITERRANÉENS
– LA VALLÉE de Nuno ESCUDEIRO
– L’EUROPE AU PIED DES MURS de Elsa PUTELAT et Nicolas DUPUIS
– UNKEPT SECRETS (SECRETS DÉVOILÉS) de Dalit KIMOR
– XALKO de Sami MERMER et Hind BENCHEKROUN

MÉMOIRE DE LA MÉDITERRANÉE
– CAMORRA de Francesco PATIERNO
– ORAN, LE MASSACRE OUBLIÉ de Jean-Charles DENIAU et Georges-Marc BENAMOU
– THE TRIAL OF RATKO MLADIC (LE PROCÈS DE RATKO MLADIC) de Henry SINGER et Robert MILLER
– WHERE DID RAMSES GO? (OÙ EST PASSÉ RAMSÈS ?) de Amr BAYOUMI

ART, PATRIMOINE ET CULTURES DE LA MÉDITERRANÉE
– LETTRE À THÉO de Elodie LÉLU
– LONG LIVE KING DAVID (VIVE LE ROI DAVID) de Ido ZAND et Yael LEIBOVITZ
– OSCURO Y LUCIENTES de Samuel ALARCÓN
– WA DRARI de Fatim-Zahra BENCHERKI

PREMIÈRE ŒUVRE
– EN FACE du Collectif CINEMAKHIA
– LA VOIE NORMALE de Erige SEHIRI
– NAR de Meriem ACHOUR-BOUAKKAZ

COURT MÉDITERRANÉEN
– CITY PLAZA HOTEL de Anna-Paula HÖNIG et Violeta PAUS
– LA BUONA NOVELLA (LA BONNE NOUVELLE) de Sebastiano Luca INSINGA
– THE END OF DARKNESS (LA FIN DES TÉNÈBRES) de Ranko PAUKOVIC
– THE WHITE HELL (L’ENFER BLANC) de Ahmed ASSEM, Mahmoud KHALED et Omar SHASH
– TRACING ADDAI (SUR LES TRACES D’ADDAI) de Esther NIEMEIER
– ZULU REMA QUI A APPRIS À VOLER de Gaia VIANELLO

PRIX DES JEUNES DE LA MÉDITERRANÉE
– FORTE de Salim SAAB
– LE RÊVE DES MINEURS de Mohamed KENAWI
– WA DRARI de Fatim-Zahra BENCHERKI

Tous les infos et les projections détaillées sur primed.tv.

Rencontres Internationales des Cinémas

Rencontres Internationales des Cinémas - Culture Festivals - Fêtes Cinéma - documentaire Festival - Musée des Civilisations d'Europe et Méditerranée Mucem - Spectacle-Marseille - Sortir-a-Marseille

Les Rencontres internationales de cinéma d’Aflam nous proposent projections, interventions d’experts, master class et ateliers avec des moments de débats et d’échanges privilégiés entre le public et les réalisateurs invités.

Une sélection des dernières productions de cinéastes originaires du Moyen-Orient et Maghreb mais aussi de réalisateurs du monde entier aborde des thématiques liées à ces régions.

Politique, histoire, religion, société… les Rencontres internationales de cinéma apportent un éclairage sur l’actualité de cette partie du monde et valorisent la création contemporaine en présentant à la fois des courts et des longs métrages, des documentaires et des fictions.

Une quarantaine de films arabes porteront cette année un regard particulier sur la famille. Dans ce monde en bouleversement, les vies basculent entre espoir et désillusion.

Des familles se séparent, se divisent, ou tentent de se retrouver. Les liens et les repères se délitent et ce sont d’autres modèles, autrefois imposés par les sociétés, qui prennent forme. Les protagonistes des films de cette 6e édition, souvent des femmes (réalisatrices, militantes, poétesses), essaient de trouver d’autres voies pour s’exprimer.

La Serbie est l’invitée de cette année avec un cycle de films récents qui met en regard les productions de ce pays avec celle du monde arabe.
Le cinéma égyptien est également à l’honneur avec une rétrospective du réalisateur égyptien Youssef Chahine.

7 jours d’une programmation riche pour un festival fortement ancré à Marseille qui propose également des itinérances dans la région, en France et autour de la Méditerranée. Il sera accueilli dans 9 lieux culturels de Marseille : Le Mucem, La Baleine, Le Videodrome 2, Le Gyptis, Le Polygone étoilé, L’Alhambra, Le Miroir – Centre de la Vieille Charité, La Fabulerie. Mais aussi en région : à L’Eden Théâtre de La Ciotat, au Cinéma Jean Renoir à Martigues, à l’Institut de l’Image d’Aix-en-Provence et au Cinéma Le Meliès à Port-de-Bouc.

A propos d’Aflam
Aflam, association marseillaise née en 2000, met en lumière la diversité des cultures arabes à travers les oeuvres de cinéastes du Maghreb, du Moyen-Orient et des diasporas arabes.
Lieu de rencontres et d’enrichissements entre les cinéastes arabes et les cinéastes internationaux, le festival poursuit sa vocation à diffuser et à faire connaître le cinéma arabe à Marseille et en région, mais aussi lors de ses itinérances en France et en Méditerranée.
En partenariat avec des structures éducatives, sociales et artistiques locales, nationales et internationales, Aflam programme des films du patrimoine comme des oeuvres contemporaines et s’engage dans l’accompagnement des écritures de cinéastes émergents.

RISC Rencontres Internationales Sciences et Cinémas

RISC Rencontres Internationales Sciences et Cinémas - Culture Festivals - Fêtes Sciences et techniques Cinéma - documentaire Festival - Gyptis - Belle de Mai - Spectacle-Marseille - Sortir-a-Marseille

Le festival propose de découvrir une programmation de courts et longs métrages (documentaire, fiction, expérimental, art vidéo, animation…) issus d’une sélection internationale, parcourant différents domaines scientifiques (des sciences fondamentales aux sciences humaines et sociales) en présence des cinéastes et de chercheurs invités à venir rencontrer le public après chaque projection.

Les écritures cinématographiques les plus originales seront privilégiées.

Le festival propose de découvrir une programmation de courts, moyens et longs métrages (documentaire, fiction, expérimental, art vidéo, animation…) issus d’une sélection internationale, et dont le thème et/ou la démarche témoignent d’une forte proximité (ou affinité) avec des champs de la recherche scientifique (mathématiques, informatique, physique, chimie, biologie, sciences du vivant, sciences et techniques, épistémologie des sciences, médecine, environnement, sciences économiques et politiques, histoire, architecture, urbanisme, sociologie, anthropologie, ethnologie, linguistique, sciences de l’éducation, etc.), en présence des cinéastes et de chercheur.e.s invité.e.s à venir rencontrer le public après chaque projection.

Nous proposerons une section compétitive avec un Prix du jury (court-métrage et moyen-long métrage), un Prix du Public court métrage, un Prix du Jeune public et un Prix des lycéens.

Plus d’infos, programmation festivalrisc.org