Danse Kathak

Danse Kathak - Culture Spectacles - Cirques Danse Spectacle de danse - Cité de la Musique de Marseille - L'Auditorium, Médiathèque - Spectacle-Marseille - Sortir-a-Marseille

L’Inde, pays aux cultures multiples, comprend sept formes de danses classiques dont le « kathak » provenant de Luknow, Jaipur et Varanasi. Né dans les temples pour conter les dieux et héros hindous, cet art s’est enrichi de nouveaux horizons avec l’arrivée des Moghols. De ce fait, le « kathak » est la seule forme de danse classique au confluent de ses deux cultures.

Lors d’une rencontre, les musiciens et la danseuse élaborent spontanément un jeu rythmique et expressif guidé par une connaissance solide des raaga (mélodie) et des taala (rythme). A chaque récital, naît un nouveau tableau où mélodie et rythme prennent une dimension nouvelle dans la grâce, l’élégance et la sensualité.

Distribution
Maitryee MAHATMA [Danse, Kathak]
Nabankur BHATTACHARYA [Chant]
Madhubanti SARKAR [Chant]
Indradeep GHOSH [Violon]
Nazar KHAN [Sitar]

Projection & Danse Bharatanatyam

Projection & Danse Bharatanatyam - Culture Spectacles - Cirques Projections Danse Cinéma - documentaire Spectacle de danse Projection - Théâtre de l'Oeuvre - Spectacle-Marseille - Sortir-a-Marseille

Projection 11h30 à 12h45
L’Inde touristique, un film présenté par Incredible India (India Tourism Office, Paris)

Collation 12h45 à 13h45

Bharata Natyam 14h à 15h
Le bharata natyam est la danse classique de l’Inde du Sud et plus particulièrement du Tamil Nadu. Danse de temple dédiée aux divinités mais aussi danse de cour, interprétée en récitals par une danseuse en solo ou bien en représentations de théâtre dansé par des troupes d’acteurs-danseurs.

Armelle Choquard, solliciltée par de nombreux musiciens, contemporains et traditionnels pour son langage chorégraphique unique, accorde une grande place à la création.

Sous un ciel bas

Sous un ciel bas - Culture Spectacles - Cirques Théâtre - Café-théâtre Théâtre Danse Pièce de théâtre Spectacle de danse - Friche Belle de Mai - Spectacle-Marseille - Sortir-a-Marseille

Avec pudeur, l’auteur et metteur en scène syrien Wael Ali aborde dans Sous un ciel bas la question du statut de l’artiste en exil.

La douloureuse impuissance à intervenir sur les événements du pays devenu lointain, tout comme l’âpre difficulté du quotidien, du travail de création, à l’atelier, à la table, en salle de répétition dessinent les contours de Jamal. Un personnage de cinéaste syrien en exil, comme une ombre tutélaire, une figure de double pour le metteur en scène autour de laquelle ce dernier enroule son récit.

C’est sous la forme d’une enquête historique sur la création de l’État syrien au début du XXe siècle que se déploie ce jeu de miroirs. Elle est portée par deux acteurs, Nanda Mohammad, syrienne vivant au Caire, et Sharif Andoura, acteur belge d’ascendance syrienne. Les acteurs se prêtent avec gourmandise au jeu de l’exercice. La plongée dans les archives éloigne les spectres de sa lueur tamisée, comme diffusée depuis un souvenir ou un grenier.

Pourquoi Jamal résiste-t-il à donner des nouvelles ? Pourquoi l’Histoire nous fait-elle autant de bien que de mal ?

Jamal a peur de l’oubli, plus précisément peur de perdre ses souvenirs, les lieux, les visages et les voix, détruits ou bien disséminés de par le monde. L’artiste en exil est anéanti, immobilisé, retenu contre son gré dans les plis du temps.

Au fil des indices et des non-dits, des fragments d’archives et des rapprochements, l’ultime et lancinante interrogation posée par Ali, le puzzle finit par se rassembler : comment habiter sa terre perdue ?

Si je reviens pas – Cie C2A

Si je reviens pas – Cie C2A - Culture Spectacles - Cirques Danse Spectacle de danse - Théâtre des Chartreux - Spectacle-Marseille - Sortir-a-Marseille

Quatrième création mêlant les artistes de la compagnie c2a à ceux de la weidancecompagny de Taiwan, « Si je ne reviens pas » est un recueil de lettres dansées.

C’est un jeu compositionnel basé sur des constructions chorégraphiques équivalentes à celles des lettres qui en sont la trame.

Les lettres seront choisies parmi des auteurs connu ou non, évoquant ou inspirant le voyage.
L’Asie, Taïwan ou ….Marseille.

De et mise en scène : Claude Aymon
Avec Claude Aymon, Anaïs Bainier, Wan Chu su, Cheng Wei Huang, Mike Reveau Peifer

Tout public, enfants admis à partir de 8 ans.

Lucinda Childs

Lucinda Childs - Culture Spectacles - Cirques Danse Spectacle de danse - Friche Belle de Mai - Spectacle-Marseille - Sortir-a-Marseille

La célèbre chorégraphe américaine Lucinda Childs investit la Friche avec Calico Mingling, Katema, Reclining Rondo, Particular Reel, quatre pièces emblématiques marquant un tournant décisif dans sa recherche esthétique des années 70.

Une proposition de Marseille objectif Danse.

La traversée des apparences – Samir El Yamni

La traversée des apparences – Samir El Yamni - Culture Spectacles - Cirques Danse Spectacle - Théâtre Les Argonautes - Spectacle-Marseille - Sortir-a-Marseille

Le chorégraphe évoque en geste en mots et en images sa quête sur le corps.

Revenant à l’essence, il donne à voir les déclinaisons possibles du corps en liens étroit avec un parcours de danse mais aussi de vie, une invitation au voyage, un diaporama d’histoire, une traversée des apparences.

 »La traversée des apparences de l’obscurité jaillit la lumière. Samir El yamni danseur sensible et d’une touchante élégance à présenté son triptyque dans une boite noire d’apesanteur, pas de démonstration ostentatoire ni de technique performative mais une vraie culture de l’art et du corps. Un corps mouvant et une tête chercheuse en compagnie de l’indémodable Schubert Brillant! »

Delphine Michellangeli

The gyre + Offcels

The gyre + Offcels - Culture Spectacles - Cirques Danse Spectacle - Théâtre Nono - Spectacle-Marseille - Sortir-a-Marseille

– Mois de la Jeune Création –

Soirée BELGIQUE & ITALIE composée de deux spectacles

The Gyre

Entre le mouvement incessant des cellules à l’origine de la vie, et le mouvement de la marche – ensemble ou solitaire – qui demeure la posture humaine singulière, il est un lien sensible, l’aiguillon de notre capacité à saisir le réel, le voyage d’une vie. Cette chorégraphie est un microscope posé sur ce mouvement étrange, avec écoute, délicatesse et précision. Comme l’énergie vitale qui distingue et fait fusionner deux corps, uniques, semblables et différents. Une qualité gestuelle incomparable dans cette chorégraphie, qui nous lie encore une fois au théâtre des Brigittines, Bruxelles.

Off cells

Sara Lupoli imagine des spectacles comme des trésors de précision, d’incidences merveilleuses entre mouvement, lumière et son. Cette création est une ode à la sensualité épidermique, à laquelle répondent l’ombre et la lumière, déclenchées par le mouvement du corps. Off Cells nous renvoie à une perception originelle du monde environnant, et cependant extrêmement sophistiquée dans sa mise en oeuvre technologique et son interprétation. L’exécution de cette chorégraphie, permet au détail de devenir spectaculaire, à la miniature d’être essentielle.

HHH – Hand Heart Head + Cabaret Klezmer

HHH – Hand Heart Head + Cabaret Klezmer - Culture Spectacles - Cirques Concerts - Opéras - Soirées Danse Musique du monde Spectacle Concert - Théâtre Nono - Spectacle-Marseille - Sortir-a-Marseille

– Mois de la Jeune Création –

Soirée ISRAEL composée de deux spectacles

HHH – Hand Heart Head

La main, le coeur, la tête. Et les transmissions indicibles qui en traversent l’activité permanente. C’est avec beaucoup d’humour que Thibaut Eiferman mène ce jeu réflexif où s’engagent corps réel et corps artificiel, dislocation et intégrité, sensualité et mécanique, danse et arts plastiques. Sur scène, un mannequin, symbole du stéréotype et de la norme, et trois danseurs questionnent les pressions sociales. Hand. Heart. Head. Comme les injonctions contradictoires d’une civilisation du corps idéal et de l’acte performatif. Comme un désir de revenir à l’essentiel. À quelles règles intimes se conformer ? Se conformer ou se déformer ? Un parcours imaginaire qui trouble l’appréhension entre chose et personne.

Chorégraphie : Thibaut Eiferman

Cabaret Klezmer

Hommage musical à Marc Chagall, dont cette musique si singulière habite la peinture poétique et inspirée. Marco Quesada réunira autour de lui de jeunes musiciens de la région et des spécialistes de la musique Klezmer – musique traditionnelle Ashkénaze aux origines slaves et tziganes – pour un dîner-concert qui viendra terminer, en toute fraternité, cette soirée.

Musique : Marco Quesada

Carmina Burana

Carmina Burana - Culture Spectacles - Cirques Art lyrique - Opéra Danse classique Spectacle - Le Dôme - Spectacle-Marseille - Sortir-a-Marseille

Evénement musical et chorégraphique, Franceconcert présente Carmina
Burana, l’un des chefs d’oeuvres les plus célèbres du XXe siècle.
Fondée sur un recueil de poèmes lyriques, Carmina Burana a été composée par
Carl Orff entre 1935 et 1936. Présentée pour la première fois en 1937 à l’Opéra
de Francfort, cette pièce magistrale fascine depuis toujours et ne laisse pas
indifférent le grand public. Le mouvement le plus célèbre,  » O Fortuna « , repris
à la fin de l’oeuvre, est aujourd’hui mondialement connu.
Interprétés avec passion et puissance par les choeurs et les solistes, ces chants
profanes et latins nous racontent une histoire de vie, de mort, de destin et
surtout d’amour. Près de 100 artistes chantent la joie du retour du printemps
et les plaisirs de l’alcool, jouent avec la roue du destin, dansent l’amour et la
luxure. Cette nouvelle production s’empare avec sensualité et émotion de ce
phénomène musical pour montrer que la musique, le geste et la parole sont
inséparables.
Grand succès du XXème siècle joué dans le monde entier, ce spectacle original
et plein de fougue ira à la rencontre du public pour une grande tournée
européenne à partir de novembre 2020.