Rythme corps matière – Catherine Tartanac

Rythme corps matière – Catherine Tartanac - Culture Expositions - Rétrospectives Arts plastiques - graphiques Exposition temporaire - Urban Gallery - Spectacle-Marseille - Sortir-a-Marseille

Explorer par le moyen de la peinture, du dessin, le mystère de la forme et de la couleur, celui des failles et des ellipses. En faire des matériaux pour dégrossir la gangue du réel, en quête du geste juste qui conduit à un espace sans dimensions, multiple, tumultueux, et pourtant ordonné un infini à percevoir.

Catherine Tartanac est une artiste plasticienne originaire de Nancy, elle mène un parcours artistique singulier construit sur le travail de la couleur et sa matérialité. Son travail communément apparenté à l’abstraction lyrique explore le seuil du fini / infini, là où mènent formes et surgissements de la mémoire. De ses toiles peintes à l’huile ou de ses papiers, émergent librement des profondeurs intérieures, lumières, ombres, sensualité des couleurs.

Catherine Tartanac vit et travaille dans le Vaucluse depuis de nombreuses années. Elle a exposé dans plusieurs villes de France : Paris, Nancy, Aix en Provence, Marseille, Nîmes, Nantes.

Vernissage samedi 8 juin à partir de 18h.

Abstra Cubique

Abstra Cubique - Culture Expositions - Rétrospectives Peinture Exposition temporaire - Mairie des 11e et 12e arrondissements - Spectacle-Marseille - Sortir-a-Marseille

La Mairie des 11&12 ouvre son espace afin d’exposer les oeuvres d’Anne Lecoanet : « Abstra Cubique ».

Vernissage vendredi 7 juin à 18h30.

Rodolphe Huguet, Bon Vent

Rodolphe Huguet, Bon Vent - Culture Expositions - Rétrospectives Arts et Beaux-arts Exposition temporaire - FRAC (Fonds régional d'art contemporain) - Spectacle-Marseille - Sortir-a-Marseille

Invité en 2017, dans le cadre des résidences croisées avec le Frac Franche- Comté, Rodolphe Huguet a su développer un lien privilégié avec le Frac Provence-Alpes-Côte d’Azur et la tuilerie Monier à Marseille. Les oeuvres présentées au Frac dans l’exposition Bon Vent du 1er décembre 2018 au 24 février 2019 témoignaient avec générosité du travail réalisé par l’artiste pendant deux années dans le cadre de cette entreprise marseillaise.

Le travail de Rodolphe Huguet s’ancre dans une mythologie locale et globale qu’il fabrique, modifie, invente au service de ses propres réalisations, trouvant dans l’hybridation et la réutilisation d’objets usés, patinés par le temps et la vie, le moyen de faire oeuvre. Barques en tuile, maisons-valises, masques, architectures de guerre, toutes participent de cette nécessité de fabriquer un répertoire de formes et de récits sans
frontières. Inventeur et expérimentateur horspair, alliant une dimension sociale et politique assumée à une inventivité plastique débridée, Rodolphe Huguet nous interpelle, nous transforme et sans doute nous régénère.

Ces oeuvres nous posent directement cette question à laquelle nous
apportons peu de réponses engagées aujourd’hui hélas : est-ce dans ce
monde-là que nous vivons ?

Pascal Neveux, décembre 2018

Stéphane Zagdanski

Stéphane Zagdanski - Culture Expositions - Rétrospectives Arts et Beaux-arts Exposition temporaire - American Gallery - Spectacle-Marseille - Sortir-a-Marseille

CETTE INVISIBILITÉ EST MON DÉLICE

PERFORMANCE DE L’ARTISTE LE JOUR DU VERNISSAGE À 15 H 30 :

Lectures de l’illisible

Ateliers d’artistes de la ville de de Marseille – Portes Ouvertes

Ateliers d’artistes de la ville de de Marseille – Portes Ouvertes - Culture Expositions - Rétrospectives Arts et Beaux-arts Exposition temporaire - Atelier d'artistes de la Ville de Marseille - Site Boisson - Spectacle-Marseille - Sortir-a-Marseille

Les artistes en résidence dans les ateliers municipaux ouvrent les portes de leurs ateliers aux publics à l’occasion de la 11e édition du Printemps de l’Art Contemporain, un événement coordonné par Marseille Expos.

PROGRAMME

JEUDI 30 MAI
11h – 16h
41 cours Lieutaud, 13006
Sophie Bueno-Boutellier, Adrien Vescovi

VENDREDI 31 MAI
16h – 21h
1 place de Lorette, 13002
Madison Bycroft, Victoire Barbot, Timothée Calame, Arthur Eskenazi, Maïa Izzo-Foulquier, Antoine Nessi, Sara Sadik, Alan Schmalz

SAMEDI 1er JUIN
11h – 17h
19 boulevard Boisson, 13004
Nicolas Daubanes, Fiona Mackay, Caroline Mesquita, Victor Yudaev

Dess(t)ins Croisés

Dess(t)ins Croisés - Culture Expositions - Rétrospectives Arts plastiques - graphiques Exposition temporaire - Espace 53 - David Pluskwa Art Contemporain - Spectacle-Marseille - Sortir-a-Marseille

Après la découverte de Rose Madone, David Pluskwa nous propose une nouvelle exposition inédite, avec « Dess(t)ins Croisés », en invitant 3 artistes de la team qui partagent le même atelier – HugPat, Rose Madone et Skunkdog – à travailler sur papier, un medium encore jamais exploré dans sa galerie.

David Pluskwa leur a donné une carte blanche mais sur un format imposé de 65×50 cm. Chacun, dans son univers, a fait preuve d’une maîtrise magnifique de son art pour nous offrir une série de dessins d’exceptions, inédits… et une forme d’expression inhabituelle…

Banale subjectivité, subjective banalité

Banale subjectivité, subjective banalité - Culture Expositions - Rétrospectives Arts et Beaux-arts Exposition temporaire - Agent Troublant - Spectacle-Marseille - Sortir-a-Marseille

Ce samedi 25 mai, on vous présente la dernière exposition de Thomas Amouyal : « Banale subjectivité, subjective banalité ».

« Sous la douche », « A l’atelier », « Au café », « Aux toilettes », « En soirée » : une succession d’événements ordinaires présentés comme le récit d’une journée-type mis en parallèle avec une série de pastels à l’huile, définis par la subjectivité assumée des points de vue – cadrages serrés sur l’intimité du quotidien – avec des paysages marins cadrés vers l’infini.
Les petits formats ouverts sur l’horizon offrent un espace contemplatif complémentaire aux scènes de vie d’apparence banale.

Après des études d’architecture à La Cambre, Bruxelles, Thomas Amouyal délaisse la construction pour se consacrer à la peinture et au dessin.
Son travail prend sa source dans le quotidien qu’il a modelé, mêlant l’ordinaire de ses journées à ses rencontres incongrues.
Portraits, autoportraits, nus, situations, paysages : finalement retranché dans l’espace de l’atelier, il continue de peindre ce que d’autres postent aujourd’hui sur les réseaux.
Les notions d’intime et de banalité jalonnent sa production et lui permettent de proposer un regard incisif sur la réalité qui l’entoure.

De l’hyper-concret du quotidien au quasi-abstrait des paysages, le rapprochement des deux points de vue antagonistes nous rappelle la richesse de la simplicité, tout autant que la fascinante complexité du réel.

Eric Krautwasser

Eric Krautwasser - Culture Expositions - Rétrospectives Peinture Exposition temporaire - MAGallery - Spectacle-Marseille - Sortir-a-Marseille

Autodidacte et passionné, je réalise des toiles depuis 2011.

Au commencement, il y a une envie, un besoin, de réaliser ce qui me plaisait. La création existe, à tout instant, au travers de petites et de grandes choses.

Au départ il y avait ce qui me touchait, ce qui attirait mon regard. Ce moment, où on se dit qu’il faut se lancer, oser vis à vis de soi, puis des autres pour mettre sur la place publique le fruit de nos questionnements, de nos démarches, puis créations.

Ces créations existent après nous, au delà de nous.

Je réalise des toiles abstraites, géométriques, principalement à base d’acrylique et de résines, sur des toiles coton. Ces toiles sont empruntes d’un certain minimalisme. Je m’attache au ressenti que chacun peut trouver devant mon travail.

Pour parler technique, il s’agit de toiles coton, sur châssis bois. La peinture est de l’acrylique, avec quelques résines et autres produits… les ustensiles sont pinceaux, palettes, couteaux…

Qriosa

Qriosa - Culture Expositions - Rétrospectives Arts et Beaux-arts Exposition temporaire - Galerie Alexis Pentcheff - Spectacle-Marseille - Sortir-a-Marseille

La Galerie Alexis Pentcheff est heureuse d’annoncer sa prochaine exposition dédiée à l’érotisme. Espiègle et décomplexée, cette proposition artistique explorera, du 7 juin au 13 juillet 2019, les chemins du désir et de la luxure du IIe siècle à nos jours. Avec des oeuvres plastiques de grands ténors de l’art moderne – Renoir, De Chirico, Matisse, Kisling, Degas, Grosz – mais aussi un ensemble exceptionnel d’aquarelles du XIXe siècle, des radiographies de Wim Delvoye, des oeuvres originales de Petites Luxures, des tableaux et objets de Ben Vautier, ou encore une rare mosaïque antique, cette exposition pluridis- ciplinaire traversera les époques et les styles afin de porter un nouveau regard sur l’expression de l’érotisme et de la sexualité au fil des siècles.

Ouvert aux personnes d’âge mûr et de bonnes moeurs confirmées