Collections permanentes – Musée des Arts décoratifs, de la Faïence et de la Mode

Collections permanentes – Musée des Arts décoratifs, de la Faïence et de la Mode - Culture Expositions - Rétrospectives Arts et Beaux-arts Expostion permanente - Le Château Borély, musée des Arts Décoratifs et de la Mode - Spectacle-Marseille - Sortir-a-Marseille

Musée des Arts décoratifs, de la Faïence et de la Mode, le château Borély présente désormais au public une sélection de 2500 oeuvres d’une grande diversité de techniques mobilier, céramiques, verres, tapisseries, objets d’art, objets exotiques rares, collections de Mode et d’accessoires, du XVIIIe siècle à aujourd’hui.

Les collections Art nouveau / Art déco
Soutenue par un très beau dépôt des collections du Musée des Arts décoratifs de Paris, la collection Art nouveau/Art déco présentée à Borély est l’occasion de découvrir un ensemble de mobilier, céramiques et verres du début du XXe siècle aux années 1930. D’Emile Gallé à Marcel Breuer, des courbes élégantes du mobilier Art nouveau à la rigueur géométrique et métallique des oeuvres de Breuer, cette sélection permet de comprendre l’évolution du goût en matière d’ameublement et de décors, liée notamment à l’évolution des techniques de fabrication et à l’utilisation désormais courante du métal, de tubes ­métalliques, dans le mobilier.­

La Faïence en majesté
Issue du musée de la Faïence, fermé depuis ­décembre 2012, la collection de céramiques présentée au château Borély est un florilège des plus belles pièces du fonds. La porcelaine fera également l’objet d’une présentation particulière puisque des faïenciers marseillais avaient obtenu dès la seconde moitié du XVIIIe siècle le rare privilège d’en fabriquer. Les premiers services sont liés à la dégustation de boissons alors exotiques tels le café, le thé ou le chocolat.

Les collections exotiques
Grâce à l’ouverture de ce nouveau musée, les collections d’objets exotiques rares des musées de Marseille bénéficient d’un coup de projecteur largement mérité. En effet, collectées principalement par deux grands collectionneurs marseillais, le sculpteur Jules Cantini, mort en 1917 et l’homme d’affaires Nicolas Zarifi, disparu en 1941, ces collections témoignent de l’intérêt extraordinaire suscité dès la seconde moitié du XIXe siècle notamment lors des Expositions Universelles pour les arts extra-européens. L’impact de la découverte des arts extra-européens, en particulier asiatiques, fut si important pour les artistes européens que certains en furent durablement influencés dans leurs recherches comme dans leurs créations. C’est le cas du grand céramiste Théodore Deck, dont le musée possède plus de 130 oeuvres. Une salle spectaculaire lui est totalement dédiée.

Le fonds de Mode de Marseille
Constitué de plus de 7000 vêtements et accessoires de Mode des années 1920 à nos jours, le fonds présente des pièces de référence pour l’histoire générale des formes vestimentaires, la mode estivale et la mode balnéaire, que ce soit à travers des modèles faits main (la couture) ou faits machine (la confection), de la haute couture au prêt-à-porter destiné à une large diffusion, en passant par le prêt-à-porter luxe. Les prototypes de défilés, mais aussi les modèles obtenus directement auprès des maisons des créateurs ou des collectionneurs, côtoient des pièces issues de garde robes ­personnelles et privées.

A noter :
Dans le cadre de l’année de la gastronomie en Provence MPG2019, le musée proposera dans l’été 2019 la reconstitution des arts de la table provençaux qui participent au service à la française.

Collections permanentes du Musée d’Arts Africains, Océaniens, Amérindiens

Collections permanentes du Musée d’Arts Africains, Océaniens, Amérindiens - Culture Expositions - Rétrospectives Arts et Beaux-arts Histoire et sciences humaines Exposition - Musée d'Arts Africains, Océaniens et Amérindiens - Spectacle-Marseille - Sortir-a-Marseille

Inauguré en 1992, le Musée d’Arts Africains, Océaniens, Amérindiens se porte magnifiquement. Il s’agit du seul musée en France, avec celui du Quai Branly à Paris, qui soit exclusivement consacré aux arts de l’Afrique, de l’Océanie et des Amériques. Situé au coeur de la Vieille Charité, il présente une collection riche d’objets d’arts populaires exceptionnels, témoins des différentes cultures et des civilisations de ces trois continents. ­ De véritables oeuvres d’arts.

Trois salles, trois collections

La spécificité et l’intérêt du MAAOA résident, aussi, dans les trois salles qui composent sa collection permanente : chacune née d’une collection originale.

– La salle Afrique est constituée en partie d’une donation faite à la Ville par les héritiers de Pierre Guerre, grand collectionneur d’art africain et fasciné par ce continent depuis l’âge de 12 ans. Cette collection est composée d’une centaine de masques, sculptures, statues… Parmi les pièces phares : le masque Marka du Mali, trois reliquaires exceptionnels Fang (Gabon), ou encore un masque-planche Nuna du Burkina Faso.

– La salle Océanie-Amériques : c’est en 1988 que la Ville de Marseille fit l’acquisition de la collection unique du marseillais Henri Gastaut : une série de plus de 80 crânes et masques collectés dans le monde entier. Des crânes humains sculptés, peints, surmodelés ou encore gravés, d’Océanie et des Amériques.
A cette collection exceptionnelle s’ajoute les objets issus des collectes effectuées par le MAAOA au Vanuatu, ainsi que de magnifiques parures de plumes amérindiennes provenant du don de Marcel Heckenroth (1902-2008), médecin chef des troupes coloniales dans la circonscription de l’Oyapock (Guyane) entre 1939 et 1942.

– La salle Mexique : est consacrée à une collection d’arts populaires mexicains tout à fait remarquable : composée de près de 3000 objets – masques, tableaux de laine, arbres de vie, sculptures – que le réalisateur François Reichenbach a acquis au cours de ses nombreux voyages au Mexique et qu’il a légués à la Ville de Marseille.

A visiter absolument !

Ruralités

Ruralités - Culture Expositions - Rétrospectives Arts et Beaux-arts Histoire et sciences humaines Expostion permanente - Musée des Civilisations d'Europe et Méditerranée Mucem - Spectacle-Marseille - Sortir-a-Marseille

A travers une sélection d’oeuvres et d’objets (en partie issus des collections du Mucem), l’exposition  » Ruralités  » explore les fondements de l’agriculture et de l’élevage en Méditerranée. Du Néolithique à nos jours, de l’invention de l’agriculture à la naissance des dieux, l’exposition propose une odyssée de 10 000 ans à la découverte des hommes, des cultures et des techniques qui ont contribué à façonner le monde d’aujourd’hui.

La présentation s’attache plus particulièrement à la  » triade méditerranéenne  » (céréales, vigne et olivier), à l’élevage et à la domestication de l’eau douce… Autant de problématiques qui, à l’heure de la démographie urbaine galopante, des bouleversements climatiques et de la réduction des ressources en eau, entrent en résonnance avec les enjeux contemporains.

Commissaire : Edouard de Laubrie, responsable du pôle  » Agriculture & Alimentation « , Mucem
Comité scientifique : Jean-Paul Aeschlimann, agronome, Montpellier—Zeev Gourarier, directeur scientifique et des collections, Mucem—Christine Lorre, conservateur du patrimoine, musée d’Archéologie nationale, Saint-Germain-en-Laye
Direction artistique, muséographie et scénographie, mandataire : Studio Adeline Rispal
Design et ingénierie multimédia : InnoVision
Design et ingénierie sonore : Diasonic
Eclairage muséographique : Licht Kunst Licht
Production des films : Film d’introduction L’oeil graphique, Label 42 studio : Mucem—Foyer des agricultures dans le monde et productions agricoles : Sabine Allard—Mare Nostrum Paysages méditerranéens : Les films du Soleil—Le voyage de la sakieh : Centre d’études Alexandrines—Threshing broadbean – battage des fèves : Patricia Anderson—PATREM : Dominique Bidaubayle, L’Omnibus : Samuel Keller et Mickael Zeilder, Protis-Tv : Philippe Houssin—Amour de pains : Dominique Czarny, Edouard de Laubrie – MNATP/Mucem

Avec le soutien de Domaines et Châteaux de Châteauneuf-du-Pape et la participation du Fonds épicurien.

Histoire d’un grand télescope

Histoire d’un grand télescope - Culture Expositions - Rétrospectives Sciences et techniques Sciences naturelles et de la vie Expostion permanente - Observatoire Astronomique de Marseille - Spectacle-Marseille - Sortir-a-Marseille

Le télescope de 80 cm de Léon Foucault est la pièce maîtresse du patrimoine instrumental de l’Observatoire de Marseille. Une exposition permanente est consacrée à cet instrument à Marseille depuis 1864 et qui est classé aux monuments historiques.

La visite de l’exposition et du télescope de Foucault fait partie du circuit proposé au public, aux groupes scolaires et centres aérés.

Il est également possible de voir gratuitement le télescope et son exposition à l’occasion de la Nuit des musées, de la Nuit des étoiles, des journées du Patrimoine ou de la Fête de la science.

Collections permanentes du musée des beaux-arts

Collections permanentes du musée des beaux-arts - Culture Expositions - Rétrospectives Peinture Sculpture Arts et Beaux-arts Expostion permanente - Musée des Beaux-Arts - Spectacle-Marseille - Sortir-a-Marseille

RUBENS, COURBET, ZIEM, DAVID, PUGET…UN PANORAMA DE QUATRE SIÈCLES D’HISTOIRE DE L’ART

Le Musée des Beaux-Arts présente ses collections de peintures et de sculptures couvrant trois siècles de l’histoire de l’art, du XVIe au XIXe siècles.

On peut voir au musée un bel ensemble des plus grands maîtres italiens et français des XVIe et XVIIe siècles, avec des oeuvres de Pérugin, du Guerchin, de Pannini pour l’Italie ou de Champaigne, Vouet, Greuze,­ Vernet , Hubert Robert ou David pour la France.­

Les écoles du Nord sont représentées par des tableaux de Rubens, Jordaens ou Snyders.

La présentation de l’art en Provence aux XVIIe et XVIIIe siècles est l’une des particularités du musée. Les oeuvres de Louis Finson, Jean Daret, Nicolas Mignard ou Michel Serre rappellent le dynamisme de ce foyer artistique qui durant deux siècles attira les artistes de l’Europe du Nord et du Sud. On y trouve enfin un exceptionnel ensemble de peintures, sculptures et dessins du plus grand artiste baroque français, Pierre Puget, né à Marseille en 1620.

L’École française du XIXe siècle est l’un des temps forts de la collection. Aux côtés des plus grands maîtres, Courbet, Corot, Daubigny, Millet et Puvis de Chavanne, figurent les représentants de l’école de Marseille comme Loubon, Guigou ou Ziem qui vont imposer leur vision originale des paysages lumineux du Midi. « La Voix intérieure », chef-d’oeuvre de Rodin, donné par le sculpteur au musée, les bustes des célébrités du Juste Milieu ou le Ratapoil de Daumier sont les oeuvres les plus célèbres de la galerie de sculpture du XIXe siècle.­­

Festival des Arts éphémères

Festival des Arts éphémères - Culture Festivals - Fêtes Expositions - Rétrospectives Arts et Beaux-arts Festival Exposition temporaire - Mairie des 9e et 10e arrondissements - Spectacle-Marseille - Sortir-a-Marseille

La Mairie des 9e & 10e arrondissements de Marseille organise le Festival des Arts Éphémères, depuis 2009, dans le parc de Maison Blanche, pour favoriser la diffusion de l’art contemporain en invitant les artistes à une rencontre avec le grand public.Les Arts Ephémères transforment le parc de Maison Blanche en terrain de jeu.

Le festival rassemble depuis ses débuts des artistes trouvant dans l’univers du parc, de la nature, de l’espace public et de l’éphémère, l’occasion d’exprimer des aspirations artistiques originales et cachées, que l’espace habituel du musée ou de la galerie ne permettait pas d’exploiter. Le geste artistique de l’éphémère devient liberté.

Maison Blanche se transforme, le temps du Festival, en un laboratoire créatif à ciel ouvert.

Thème de la 11e édition : « Le Flux ».

Vernissage mercredi 29 mai de 18h30 à 22h.

PAC – Printemps de l’art contemporain

PAC – Printemps de l’art contemporain - Culture Festivals - Fêtes Expositions - Rétrospectives Arts et Beaux-arts Audiovisuel - photographie - numérique Performance - Installation Peinture Arts plastiques - graphiques Festival Exposition temporaire - Nombreux lieux culturels, galeries, ateliers d'artistes, musées, espaces publics... - Marseille - Spectacle-Marseille - Sortir-a-Marseille

Evénement inclassable, le Printemps de l’art contemporain revient pour sa onzième édition !

Organisé par l’ensemble des membres de notre réseau, il propose aux visiteurs plus de 70 expositions, soirées, temps forts, vernissages, rencontres d’artistes… Un an avant la biennale Manifesta, le PAC 2019 célèbre ainsi une scène artistique hyper dynamique qui révèle chaque année de nouvelles constellations d’artistes français et internationaux.

Inédit : le PAC s’ouvrira par deux grands parcours artistiques, les 18 et 25 mai, qui relieront diverses villes et sites à travers Aix-Marseille-Provence Métropole, avant de prendre ses quartiers à Marseille du 29 mai au 2 juin.

À noter cette année : une forte dimension nocturne et festive, des installations en plein air, l’entrée dans la danse des Musées de Marseille, des rencontres pros, de nouvelles offres de visites et de médiations.

Autant d’invitations à découvrir l’actualité de la création contemporaine dans les espaces singuliers et sites d’exception qui font le sel de ce territoire et de ce festival.

Biennale des écritures du réel

Biennale des écritures du réel - Culture Conférences - Débats Festivals - Fêtes Expositions - Rétrospectives Théâtre Littérature et poésie Cinéma - documentaire Festival Exposition Conférence - Cinéma Le Gyptis, Théâtre La Cité, Théâtre Joliette - Minoterie, Théâtre de Lenche, Friche la Belle de Mai, Théâtre National La Criée, Théâtre du Merlan - Marseille - Spectacle-Marseille - Sortir-a-Marseille

À l’initiative du Théâtre La Cité à Marseille, en collaboration avec de nombreux partenaires à Marseille, Aix-en-Provence, Avignon et Cavaillon.

Du théâtre, du cinéma, de la musique, de la danse, des lectures, des conférences et des tables rondes.

UNE OUVERTURE SOUS LE SIGNE DE LA TENDRESSE
Invitation de la metteure en scène belge Frédérique Lecomte pour un happening avec Les super-héros de la cohésion sociale ! suivi de la projection d’un film sur son travail avec des enfants victimes de guerre Congo Paradiso. Théâtre de bistrot, concert et bal également au programme.

QUATRE FILS A SUIVRE
Continent jeunesse Auteurs face au réel Dans le vif du sujet Europe, quel théâtre

UN BON MOMENT
Balades, Récit de Suzanne Dalecky écrit et lu par Till Roeskens dans les jardins de la Gare Franche, suivi d’un repas aux herbes sauvages et d’un concert.

L’EXPERIENCE GATTI
Un hommage à Armand Gatti en clôture de la Biennale. Plongée dans une vie et une oeuvre protéiforme qui se mirent à la mesure de l’histoire du siècle dernier.

L’Art Renouvelle le Lycée, le Collège, la Ville et l’Université

L’Art Renouvelle le Lycée, le Collège, la Ville et l’Université - Culture Conférences - Débats Expositions - Rétrospectives Arts et Beaux-arts Exposition Table ronde - rencontres - débat - Collèges, lycées, lieux culturels.... à Marseille - Marseille - Spectacle-Marseille - Sortir-a-Marseille

L’ Art renouvelle le Lycée, le Collège, la Ville et l’Université est une manifestation portée depuis 1997 par sa fondatrice et présidente de l’association le Passage de l’Art, Lyse Madar. Construit autour des valeurs de partage et de diffusion des connaissances, il est un projet d’éducation artistique et culturelle qui fédère des artistes, des établissements scolaires de la région paca et de la ville de Marseille et leurs élèves autour d’une même vocation : la sensibilisation à l’art contemporain.

Des établissements sélectionnent un artiste pour venir effectuer un atelier et présenter ses travaux personnels lors d’une exposition indviduelle. Un colloque en lien avec la thématique choisie chaque année se déroule à la Bibliothèque de l’Alcazar. Une exposition collective réunissant les artistes participants clôture la manifestation. Le Passage de l’Art coordonne la manifestation générale en centralisant les informations relatives aux ateliers, dates d’expositions et réalise un dépliant général de la manifestation avec les dates des vernissages et du colloque afin de diffuser les informations. Il est un lien et médiateur entre les établissements, les artistes et le Rectorat.

Calendrier de la manifestation :

– réception des dossiers : jusqu’au 5 octobre 2018
– réunion de sélection en présence des artistes et des établissements : novembre 2018
– proposition du projet d’atelier auprès du corps enseignant et accord sur les dates :
décembre 2018
– réalisation des ateliers (entre 8h et 10h) sur plusieurs séances rapprochées : entre
janvier et mars 2019
– colloque : début avril 2019 en ouverture de la manifestation
– expositions individuelles : de 3 semaines à 1 mois, entre avril et mai 2019
– exposition collective: de 10 à 15 jours, de la mi à la fin juin 2019

Retrouvez toutes les informations et le détail des différentes expositions sur : www.lepassagedelart.fr