Let’s eat

Let’s eat - Culture Expositions - Rétrospectives Audiovisuel - photographie - numérique Gastronomie Exposition temporaire - Bibliothèque Alcazar BMVR - Spectacle-Marseille - Sortir-a-Marseille

Une exposition des photographies lauréates du concours Let’s Eat organisé par Wipplay et le festival Photo Marseille, labellisée MPG2019 année de la gastronomie en Provence.

Une proposition en partenariat avec Wipplay dans le cadre du Festival Photo Marseille 2019.

Déplacer l’horizon

Déplacer l’horizon - Culture Expositions - Rétrospectives Arts et Beaux-arts Exposition temporaire - La Vitrine - Spectacle-Marseille - Sortir-a-Marseille

Exposition collective

MARJO LEVLIN
Marjo Levlin s’intéresse aux objets collectés qui peuvent soulever des visions et des questions et mener à un processus de recherche, de contemplation, de rêverie, de réflexion ou simplement jouer le rôle de matéria ou d’inspiration pour ses projets. Dans ses vidéos, elle reflète la vie et les phénomènes qui nous entourent, traitant à la fois de sujets sociaux et politiques de manière indicative et subtile.

MARKO LAMPISUO
Marko Lampisuo traite des changements, sur plaque de cuivre ou dans du matériel vidéo, au niveau du contenu et de la signification. Les dystopies environnementales, les expériences personnelles et les commentaires sur l’histoire de l’art se sont transformés en installations vidéo et en impressions multiples. Dans ses dernières vidéos, il a filmé, contrôlé et rediffusé du matériel vidéo jusqu’à ce que le paysage d’origine se transforme en un jeu abstrait de lumière et de couleur.

SARI PALOSAARI
Ses oeuvres consistent en constructions architecturales, sculptures et vidéos, qui explorent des valeurs sociales et esthétiques projetées sur l’environnement construit. Elle brouille les pistes par rapport à la distance, l’échelle ainsi que la limite entre le virtuel et l’expérience tangible. Le spectateur est souvent impliqué dans le travail en tant que déterminant physique et conscient.

DRISS AROUSSI
Driss Aroussi pratique un travail artistique polysémique, empruntant plusieurs pistes de recherches, navigant entre expérimentation et forme documentaire : ces deux parts du travail articulent une forme d’engagement à l’envie d’inventer toujours à l’endroit où il se trouve.

FLEUR D
Fleur D explore l’oeuvre dans la matérialité du tirage par la conjonction, la rencontre de l’image et du support. Elle développe ses recherches sur l’image à travers l’hybridité du médium et des formes, du dessin à la photographie et croise sa pratique avec l’intime.

PAULIINA SALMINEN
Formée dans le domaine du cinéma, Pauliina Salminen emploie aujourd’hui les outils vidéo et photographique pour réaliser des installations plastiques, des dispositifs multimédia et de l’art-vidéo. Dans sa démarche, elle explore des frontières et des interzones : entre nations, entre individus, entre cinéma et art plastique…

NASSIM AZARZAR
Son travail porte sur la question de l’image dans les médias, la manipulation numérique, et interroge le statut des images qui circulent sur Internet et dans d’autres espaces médiatiques. Le travail de Azarzar aborde des questions philosophiques et historiques à travers une gamme de formes visuelles, de médias et d’engagement social. Basé à Tanger, au Maroc, il retrace dans sa pratique le mouvement des visuels à travers les médias, les surfaces et les matériaux afin d’enquêter sur le pouvoir de l’esthétique et des images dans le monde contemporain.

FATIMAZOHRA SERRI
Fatimazohra Serri utilise la photographie pour mettre en lumière des questions qui concernent les femmes dans la société marocaine et le secteur conservateur en particulier, dont elle est issue. Reflétant les réalités qu’elle vit, elle exprime à travers l’image sa pensée dans des mises en scènes élaborées, gardant en mémoire ses liens avec le Maroc.

MOHAMMED LAOULI
Mohammed Laouli explore les phénomènes qui traversent, difforment ou marquent la société. Alors que son processus de pensée comprend un élément d’engagement politique, l‘approche de Laouli est non-discursive.

L’horizon de particules – Pierre Malphettes

L’horizon de particules – Pierre Malphettes - Culture Expositions - Rétrospectives Arts et Beaux-arts Exposition temporaire - Vidéochroniques - Spectacle-Marseille - Sortir-a-Marseille

Artiste : Jean-Charles Bureau
Commissariat : Jean-Christophe Arcos

 » La peinture de Jean-Charles Bureau fonctionne sur un aller-retour entre des situations terre à terre et leur puissance métaphysique. Le dilettantisme mis en scène, n’escamote guère le travail réflexif opéré par l’artiste sur la condition du peintre, et la vacuité de la création. Béton et or, siestes et parpaings, se rejoignent chez Jean-Charles Bureau pour composer l’atlas d’une peinture figurative conceptuelle dans laquelle la condition de l’homme moderne expose sa fragilité. « 
Jean-Christophe Arcos Critique d’art (AICA) et commissaire d’exposition (C-E-A).

Fred Hoyer – Les radis

Fred Hoyer – Les radis - Culture Expositions - Rétrospectives Peinture Exposition temporaire - Espace d'exposition GT - Spectacle-Marseille - Sortir-a-Marseille

Exposition en partenariat avec le Goethe Institut Marseille

Présentation / Visite Propädeutikums le mercredi 21 aout

Finissage le mercredi 28/8/2019 à 18h
Avec Interventions acoustiques proposés par l’artiste 19.00h -20.30h
> Son of the gun
> Jean Luc Parrant (lecture ca. 15 min.)
> Electric comédie

Montagnes sacrées – Sites, paysages, parcours rituels

Montagnes sacrées – Sites, paysages, parcours rituels - Culture Expositions - Rétrospectives Audiovisuel - photographie - numérique Exposition temporaire - Bibliothèque Alcazar BMVR - Spectacle-Marseille - Sortir-a-Marseille

Cette exposition réunit soixante-dix photographies prises sur le terrain par six chercheurs et chercheuses en anthropologie et en histoire de l’université de Toulouse.

Réalisée dans le cadre d’une réflexion collective sur les rapports entre nature et religion menée au sein du Labex SMS (Structuration des Mondes Sociaux), elle s’articule autour de six sites qui ont en commun de se trouver dans une zone montagneuse et de faire l’objet d’un fort investissement religieux : Montserrat (Espagne), le Mont Fuji (Japon), le Pic du Sud (Chine), le Grand Canyon, lieu sacré des Hopi (Arizona), le territoire des Aymaras (Andes boliviennes), le Mont Tlaloc (Mexique).

L’exposition évoque les spécificités des contextes religieux où s’inscrivent ces sites, les pratiques rituelles qui s’y déroulent, les puissances non humaines que les humains viennent y rencontrer.

Dans le cadre du Festival Allez savoir.
Une proposition en collaboration avec l’Ecole des hautes études en sciences sociales.

Pouvoir(s)

Pouvoir(s) - Culture Expositions - Rétrospectives Audiovisuel - photographie - numérique Exposition temporaire - Centre photographique Marseille - Spectacle-Marseille - Sortir-a-Marseille

Exposition présentée par le Centre Photographique Marseille dans le cadre de L’engagement, une manifestation nationale organisée par le réseau Diagonal en partenariat avec le Cnap et le soutien du ministère de la Culture-DGCA et de l’ADAGP.

Commissariat : Erick Gudimard

Le Centre Photographique Marseille présente Pouvoir(s), une exposition qui explore les notions de pouvoir, de contre-pouvoir, de minorité, de majorité, de séduction, de dissidence, de  » collaboration « , de marginalité ou d’avant-garde, dans tous les domaines de la représentation par la photographie et par l’image.

Des oeuvres majeures de la collections sont convoquées et correspondent avec des pièces d’artistes émergents. Depuis les figures de Patrick Faigenbaum, Valérie Belin ou Pierre Gonord, jusqu’au expérimentations de Sammy Baloji, Barbara Kruger ou Stéphanie Solinas, en passant par les  » instants volés  » d’Alain Bizos, Pierre Boulat, Jean-Pierre Charbonnier ou Paul Fusco, l’exposition montrera autant à voir les icones du pouvoir que leurs anonymes victimes.

Qu’ils agissent par représentation directe, réinterprétation ou critique ouverte, les artistes présenté.e.s utilisent l’image pour l’image afin de dénoncer, désarmer ou faire prendre conscience. Chaque oeuvre est considéré comme une étape d’un parcours expliquant les facettes multiples des situations d’exercice des différents types de pouvoirs. Le pouvoir esthétique d’une oeuvre pouvant aussi servir de démonstration. La question finale de la proposition étant la puissance réelle de l’art, le pouvoir réel des artistes.

L’ensemble des oeuvres sont issues des collections de photographie du Centre national des arts plastiques.

Palmier, Miroir, Perruche #2,

Palmier, Miroir, Perruche #2, - Culture Expositions - Rétrospectives Audiovisuel - photographie - numérique Exposition temporaire - Centre photographique Marseille - Spectacle-Marseille - Sortir-a-Marseille

Palmier, Miroir, Perruche #2, constitue la seconde restitution publique des résidences conduites dans cinq cités depuis maintenant deux ans : Campagne-Lévêque, les Néréïdes, les Bosquets, le Clos, Val Plan [Marseille], Pierre Semard et Marius Maurin [Arles]. Trois résidences destinées à se déployer sur trois ans, confiées à Suzanne Hetzel, Yveline Loiseur et Arnaud Théval, auxquelles s’ajoute un atelier de Didier Nadeau.

Exposition présentée dans le cadre des JEP 2019, et des ateliers et des résidences de création partagées confiées par le bailleur social 13 Habitat a confié aux Ateliers de l’Image/Centre Photographique Marseille.

Vernissage Jeudi 19 Septembre à 18h30.

Eine kleine « Nuit de l’Instant »

Eine kleine « Nuit de l’Instant » - Culture Expositions - Rétrospectives Audiovisuel - photographie - numérique Exposition temporaire - Centre photographique Marseille - Spectacle-Marseille - Sortir-a-Marseille

Dans le cadre du partenariat urbain entre Hambourg et Marseille : rendez-vous vendredi 13 septembre de 18 heures à Minuit !

Depuis 22 ans, la photographie est au centre des activités des Ateliers de l’Image. Avec la création du Centre Photographique en Novembre dernier, toutes les approches peuvent être réunies : expositions, ateliers, éducation de la jeunesse, installations numériques, vidéos, documentaires, graphismes, etc..

La présentation en Mai 2019 de la « Nuit de l’Instant » à l’Institut Français de Hambourg a suscité un vif intérêt auprès du public Hambourgeois. C’est dans ce cadre que nous présentons une version courte de la nuit de l’Instant, en attendant de construire avec nos partenaires de Hambourg et de Glasgow une nouvelle et très grande Nuit de l’Instant pour Manifesta en 2020.

Les possibilités actuelles de la photographie et de l’image – celle qui distingue aujourd’hui la photographie au-delà des impressions sur papier – se traduisent à cette « Petite Nuit de l’Instant » par la présence d’artistes confirmés des deux villes jumelées :

Laura Cohen, Raphaël Botiveau et Hélène Baillot, Doriane Souihol et Flore Saunois de Marseille, ainsi que Moshtari Hilal, Marc Einsiedel et Félix Jung, Stefan Mildenberger, Julien Fleurance et Youssef Tabti de Hambourg.

Commissaire à Hambourg : Liberty Adrien, commissaire à Marseille : Erick Gudimard
En partenariat avec la Ville de Marseille et l’Institut Français, le Goethe Institut, l’Institut Français de Hambourg et la Ville de Hambourg.

Entre terre et ciel, des chants et du houblon

Entre terre et ciel, des chants et du houblon - Culture Expositions - Rétrospectives Arts et Beaux-arts Exposition temporaire - Abbaye Saint-Victor - Spectacle-Marseille - Sortir-a-Marseille

La bière monastique était le fruit d’une longue transmission de Père brasseur en Père brasseur, rigoureusement consignée dans les écrits des moines.

À partir de représentations et de chants médiévaux célébrant le houblon, la vie des brasseurs et la convivialité autour d’une choppe de bière, l’association proposera une exposition consacrée au brassage de la bière dans les abbayes.