L’Afghanistan à l’épreuve de l’histoire

L’Afghanistan à l’épreuve de l’histoire - Culture Conférences - Débats Projections Spectacles - Cirques Histoire et sciences humaines Cinéma - documentaire Musique Table ronde - rencontres - débat Projection Spectacle - Musée des Civilisations d'Europe et Méditerranée Mucem - Spectacle-Marseille - Sortir-a-Marseille

Du 13 février au 16 février 2020

En écho à l’exposition  » Kharmohra « , le Mucem propose une série de rendez-vous en images interrogeant les moments importants de l’histoire récente de l’Afghanistan et l’engagement des artistes dans un pays sous haute pression sécuritaire. Il s’agit d’abord de mieux comprendre les bouleversements qu’a connu le pays depuis l’invasion soviétique de 1979 avec une nouvelle soirée du cycle  » Le Temps des archives « , suivie de la projection exceptionnelle du film La Maison de l’Histoire, document inédit en France, tourné en pleine guerre civile dans une Kaboul en ruines.

Il s’agira aussi de constater la vitalité et la qualité de la création cinématographique afghane au féminin, à travers une programmation mettant à l’honneur des femmes cinéastes, et questionnant les paradoxes d’une société encore marquée par le poids des traditions patriarcales. En clôture de ce rendez-vous, un moment convivial prolongera la découverte, avec gastronomie, musique, danse et une rencontre exceptionnelle avec l’écrivain et réalisateur Atiq Rahimi.

► Jeudi 13 février 2020 à 19h00
Afghanistan, 1979 – 2001 : de l’invasion soviétique à la chute du régime taliban
Le Temps des archives – Modération : Hervé Brusini (journaliste)
Avec Agnès Devictor (historienne du cinéma) et Pascal Manoukian (grand reporter)

27 décembre 1979. Les troupes soviétiques entrent en Afghanistan. En appelant au jihad contre l’ennemi, une résistance prend forme dans une grande partie du pays. S’ensuivront dix années de combats entre soldats de l’Armée rouge et moudjahidines, sur fond de déclin politique et économique de la puissance soviétique. Après le retrait de l’Armée rouge en février 1989, le conflit reprend en 1992 et l’Afghanistan sombre dans une guerre civile qui débouchera à la prise du pouvoir par les talibans en 1996 puis à leur renversement en 2001.

► Vendredi 14 février 2020 à 19h00
Afghanistan, patrimoine en péril
Projection suivi d’un débat
Modération : Agnès Devictor et Guilda Chahverdi

Alors que guerres, invasions et destructions se succèdent en Afghanistan, comment sauvegarder le patrimoine de ce pays ? Quelle mémoire conserver et transmettre en images ? À l’occasion de ce débat, le Mucem propose la projection d’un document exceptionnel, inédit en France, La Maison de l’histoire.

► Samedi 15 février 2020 à 14h30
A Thousand Girls Like Me
Cinéastes afghanes contemporaines à l’honneur
De Sarah Mani (France / Afghanistan, 2018, 1h16)

Sur les pentes des montagnes mauves de Kaboul, où les cerfs-volants tournoient au-dessus des bazars, où règnent les croyances religieuses, Khatera, 23 ans, enceinte de son second enfant, brise le silence. Abusée par son père depuis son plus jeune âge, elle décide de prendre la parole. Ces quelques mots prononcés à la télévision, devant des millions de téléspectateurs, provoquent un séisme auprès des autorités politiques.

► Samedi 15 février 2020 à 17h00
Les Ateliers Varan – Cinéastes afghanes contemporaines à l’honneur

Ce programme nous invite à découvrir une sélection de courts métrages réalisés par des cinéastes afghans dans le cadre des Ateliers Varan.

► Samedi 15 février 2020 à 19h00
Hava, Maryam, Ayesha – Cinéastes afghanes contemporaines à l’honneur
De Sahraa Karimi (Afghanistan/Iran/France, 2019, 1h26)

Le destin de trois femmes afghanes à Kaboul : Hava, une jeune femme enceinte dont personne ne se soucie Maryam, une journaliste éclairée qui veut demander le divorce à son mari infidèle et Ayesha, une adolescente qui doit  » retrouver  » sa virginité.

►Dimanche 16 février 2020 à 11h30
Brunch imaginé par la chef afghane Sadia Hessabi
Poésies et saveurs afghanes

Sadia Hessibi, créatrice de Kaboulyon, vient vous faire découvrir la richesse du patrimoine culinaire et culturel afghan.
En partenariat avec Refugee Food Festival

► Dimanche 16 février 2020 à 14h00
Grand entretien – Atiq Rahimi
Poésies et saveurs afghanes
Né en 1962 à Kaboul (Afghanistan), l’écrivain et réalisateur Atiq Rahimi vit et travaille aujourd’hui à Paris.

En 1984, il quitte l’Afghanistan pour le Pakistan à cause de la guerre, puis demande et obtient l’asile politique en France où il passe un doctorat de communication audiovisuelle à la Sorbonne. Il réalise des films documentaires et adapte en 2004 son roman Terre et cendres, qui, présenté au festival de Cannes obtient le prix  » Regard sur l’avenir « .

► Dimanche 16 février 2020 à 16h00
Concert-spectacle—Sangeet Quintet
Musique des Indes et danse soufi Kathak, Pakistan, Inde du Nord, Afghanistan (durée 1h15)

Réunissant chant, musique instrumentale, littérature, théâtre et danse, ce spectacle, imaginé par le musicien afghan, Massoud Raonaqnous transporte dans un univers merveilleux, au carrefour de grandes civilisations, où la poésie et la danse expriment la joie de vivre et la richesse humaine.

Voyage émoi

Voyage émoi - Culture Conférences - Débats Spectacles - Cirques Arts et Beaux-arts Histoire et sciences humaines Théâtre Spectacle Table ronde - rencontres - débat - Musée des Civilisations d'Europe et Méditerranée Mucem - Spectacle-Marseille - Sortir-a-Marseille

Un projet participatif autour de l’exposition  » Voyage, voyages « .

En amont de l’ouverture de l’exposition  » Voyage, voyages « , le Mucem a invité huit groupes de Marseillais issus de différents quartiers à partager leurs récits de voyage, mais aussi à créer et s’échanger d’étonnantes cartes postales.

Le samedi 8 février, découvrez ces surprenantes productions sonores et visuelles lors d’une journée de rencontres, de spectacles et d’échanges !

Ce projet est réalisé sous la direction artistique de Pascal Messaoudi et du collectif Jaune Sardine en partenariat avec le Centre social du Grand Canet, EPFF, la Maison pour tous / centre social Kleber, Arts et Développement, le Centre socioculturel Del Rio, Môm’sud – la Cabane, le centre pénitentiaire de Marseille.

► 11h30 – Spectacle
Import-Export, récit d’un voyage en Inde
Écriture, mise en scène et interprétation : Marien Guillé

De la Provence au Rajasthan et de Marseille à Jaipur, Marien Guillé nous entraîne dans un voyage sur les ports de l’enfance, comme au fond de soi : malles de souvenirs, douane intemporelle, cargaison émotionnelle chargée et déchargée… Un conte théâtral à la fois intimiste et coloré.

► 14h30 – Rencontre
Récit d’un Voyage&Mix
Retour sur le projet Voyage&Mix, mené depuis le printemps 2019 en amont de l’exposition  » Voyage, voyages « .

Sur l’invitation du Mucem, le documentariste sonore Pascal Messaoudi a collecté histoires, souvenirs et récits de voyage auprès de huit groupes de Marseillais afin de créer de courtes propositions sonores destinées à prendre place dans l’exposition  » Voyage, voyages « .

Ensuite, en réponse au projet  » Paysages à découper  » de l’artiste Alice Ruffini (accompagnée par Arts et Développement) qui a invité des habitants de Consolat à explorer leur quartier pour créer une collection de six cartes postales à découper, le collectif de designers graphiques Jaune Sardine a proposé aux participants d’imaginer et réaliser d’étonnantes cartes postales pour se les échanger, faisant ainsi circuler de nouveaux paysages et de nouvelles histoires entre les différents quartiers de Marseille.

Lors de ce moment de rencontre, participants et artistes racontent leur aventure partagée autour de ce singulier projet de création collective.

► 15h – Spectacle
Le Voyage de Rézé
Trio musical dessiné
Avec Rézé, Soifran et emdé

Des voix, une guitare, les peaux d’un tambour, des dessins et des chansons.

Rézé est un musicien qui voyage. Il a dans les doigts et dans la voix les couleurs et les accents des chemins qu’il a empruntés en Afrique, à Cuba et au Brésil. À la suite d’un concert solo en 2016, il rencontre emdé, dessinateur globe-trotter. Leur passion commune pour le voyage les amène à partager un bout de route en compagnie d’un troisième larron, Soifran, percussionniste et voyageur, qui vient rythmer les cordes et les voix.
Cette rencontre donne naissance à un trio musical dessiné où la musique, nourrie des nombreuses influences de leurs parcours croisés, est mise en images par les crayons d’emdé.

Chansons d’ici et d’ailleurs, mélodies célèbres ou oubliées… C’est tout un monde qui se dessine au fil de ce Voyage de Rézé !