Au secours, voilà le loup !

Au secours, voilà le loup ! - Culture Expositions - Rétrospectives Littérature Exposition - Bibliothèque Alcazar BMVR - Spectacle-Marseille - Sortir-a-Marseille

À travers une progression thématique, suivez les petits cochons qui s’enfuient, allez vous mesurer au loup qui s’approche, débusquez les cachettes des cochons et découvrez, presque en exclusivité, la recette de la soupe au loup.

Cette exposition est adaptée pour les enfants de 2 à 6 ans, mais elle plaira à tous ceux qui ont gardé leur âme d’enfant et qui aiment se moquer du loup.
Exposition montée avec la complicité des auteurs.

Alcazar, allée centrale

••• Autour de l’exposition

• Mercredi 3 novembre à 15h30 et mardi 21 décembre à 15h30 et 16h30
Alcazar, auditorium
Mais il est où ? par Cédric Ramadier et Vincent Bourgeau
Un canari dessiné en direct prend vie, comme par enchantement… mais le volatile ne se laisse pas si facilement faire ! Un spectacle librement inspiré de leur livre Mais il est où ? publié à l’École des loisirs.
Pour les enfants de 2 à 5 ans. Sur inscription.

• Mercredis 10 novembre et 8 décembre à 16h
Alcazar, auditorium
Rencontre avec les auteurs Cédric Ramadier et Vincent Bourgeau
Cédric Ramadier et Vincent Bourgeau font des livres pour enfants ensemble : Cédric invente les histoires et Vincent les dessine. Venez les rencontrer et découvrir les dessous de la fabrication d’un livre.
Pour les enfants et leurs parents. Réservation conseillée.

René Maran, Prix Goncourt 1921

René Maran, Prix Goncourt 1921 - Culture Expositions - Rétrospectives Littérature Exposition - Bibliothèque Alcazar BMVR - Spectacle-Marseille - Sortir-a-Marseille

René Maran, Prix Goncourt 1921 avec « Batouala ».
Une première pour un auteur afro-antillais.

Le 14 décembre 1921, le prix Goncourt est attribué au roman Batouala de René Maran [1887-1960], premier écrivain français noir à recevoir ce prix littéraire prestigieux en France. Dans le contexte des colonies, ce prix fera scandale.

René Maran fait parti de la liste des 318 héros issus de la diversité retenus dans le cadre de Portraits de France 2021 par le président Macron.

Les Fonds patrimoniaux de l’Alcazar commémorent le centenaire de l’évènement en hommage à l’écrivain René Maran injustement oublié.

••• Autour de l’exposition

Les départements Littérature et l’Espace régional de l’Alcazar s’associent à l’évènement et proposent deux rendez-vous autour de René Maran :

• Samedi 4 décembre à 14h : projection du documentaire de Fabrice Gardel « René Maran, premier Goncourt noir ».

• Mercredi 8 décembre à 17h : rencontre avec les éditeurs du Typhon pour la réédition en 2021 de l’ouvrage majeur de René Maran publié en 1947 « Un homme pareil aux autres » .

Salammbô

Salammbô - Culture Expositions - Rétrospectives Littérature Peinture Sculpture Dessin Exposition - Musée des Civilisations d'Europe et Méditerranée - Mucem - Spectacle-Marseille - Sortir-a-Marseille

« C’était à Mégara, faubourg de Carthage, dans les jardins d’Hamilcar ». La première phrase du roman de Flaubert publié en 1862, Salammbô, a été pour des générations de lecteurs l’élément déclencheur d’une expérience unique où les émotions étaient portées à leur paroxysme. L’attraction fatale entre Salammbô, prêtresse de Tanit et Mathô, chef des mercenaires révoltés, l’opulente Carthage et ses invincibles murailles, les éléphants incendiés et les lions crucifiés, tout dans ce roman stupéfiant était propice à enflammer les imaginaires. Pour la première fois une exposition s’empare de ce chef-d’œuvre de la littérature moderne pour nous plonger au coeur d’un tourbillon d’images et de sensations qui révèle sa portée considérable sur les arts et les représentations, mais aussi son héritage dans l’histoire de la Méditerranée.

Portée par la RMM (Réunion des Musées Métropolitains Rouen Normandie) et le Mucem (Musée des civilisations de l’Europe et de la Méditerranée), l’exposition « Salammbô » sera en 2021 l’élément majeur des célébrations du bicentenaire de la naissance de Gustave Flaubert (1821, Rouen – 1880, Croisset). En convoquant littérature, peinture, sculpture, photographie, arts de la scène, cinéma, bande dessinée et archéologie, « Salammbô » explore l’actualité d’un ouvrage hors normes où se bousculent les grandes préoccupations d’aujourd’hui. Déterminisme de classe, assignation de genre, violence politique, légitimité du pouvoir, guerre de masse, altérité et diversité, tout ce qui va bouleverser le monde moderne se trouve en germe dans cette fantasmagorie historique qui continue d’ébranler les sensibilités contemporaines.

L’exposition présente 250 œuvres issues des collections publiques et privées françaises et européennes, dont le musée du Louvre, la Bibliothèque nationale de France, le Musée national d’art moderne-Centre Pompidou, le musée d’Archéologie méditerranéenne de Marseille, le Cabinet des Médailles (Archives municipales) de Marseille, les musées de Rouen, Munich et Berlin… Grâce à l’Institut national du Patrimoine de Tunisie, avec lequel le Mucem entretient depuis cinq ans une étroite politique de coopération, des prêts majeurs ont été consentis par les musées du Bardo et de Carthage, permettant au public français de découvrir les trésors archéologiques de l’époque punique.

Commissaire général : Sylvain Amic, conservateur en chef honoraire du patrimoine, directeur de la Réunion des Musées Métropolitains Rouen Normandie
Commissaire associée : Myriame Morel-Deledalle, conservatrice en chef du patrimoine, Mucem

Exposition coproduite par la Réunion des Musées Métropolitains Rouen Normandie et le Mucem, avec le concours de l’Institut national du patrimoine de Tunisie.

Rouen, Musée des Beaux-arts, 30 avril- 20 septembre 2021
Tunisie, Musée national du Bardo, printemps-été 2022