Soirée Giono & fête de Clôture

Soirée Giono & fête de Clôture - Culture Théâtre - Café-théâtre Littérature Divers musique Lecture Théâtre - La Criée - Théâtre National de Marseille - Spectacle-Marseille - Sortir-a-Marseille

Films, Lecture musicale autour de Giono & Grande fête !

Dès 19h — Découvrir La Nichée, vidéos de Macha Makeïeff réalisées avec des élèves du Conservatoire Toulon Provence Méditerranée. Entrée libre sur réservation au 04 91 54 70 54

À 20h — Réentendre la langue de Jean Giono, lue par Charles Berling accompagné par le trio de rock expérimental Hifiklub, et prolonger la soirée avec une Nuit Liberté, grande fête imaginée en complicité avec les équipes de Châteauvallon-Liberté.

À l’issue de la lecture musicale — Prolonger la soirée avec une Nuit Liberté, grande fête imaginée en complicité avec les équipes de Châteauvallon-Liberté

Carte blanche à Atiq Rahimi

Carte blanche à Atiq Rahimi - Culture Conférences - Débats Projections Spectacles - Cirques Cinéma Littérature Conférence / Débat / Rencontre Spectacle Séance / Projection cinéma - Musée des Civilisations d'Europe et Méditerranée Mucem - Spectacle-Marseille - Sortir-a-Marseille

Le Mucem invite l’écrivain et cinéaste franco-afghan Atiq Rahimi pour deux journées de rencontres, projections et spectacles faisant résonner son œuvre empreinte de poésie et de déchirures. Lauréat du prix Goncourt en 2008 pour son ouvrage Syngué sabour. Pierre de patience (Éditions P.O.L), Atiq Rahimi est un artiste multiple, qui s’est construit par l’exil.

En 2018, son exploration créative de l’état du monde le mène au Rwanda pour le tournage du film Notre-Dame du Nil, libre adaptation du roman de Scholastique Mukasonga, racontant les prémices du génocide. Dans ce projet, il met en images la naissance de la haine que cultivent la politique, la religion et le racisme. Mais pour cet artiste, les images sont aussi et toujours des mots, et son film lui a ainsi inspiré un bref récit poétique, L’Invité du miroir (P.O.L, 2020) qui sera lu et mis en espace pour la première fois au Mucem : de l’Afghanistan au Rwanda, il y décrit l’universalité des tragédies.

À l’occasion de cette carte blanche au Mucem, Atiq Rahimi propose également de faire entendre un texte inédit, Sous-rire avec Dieu, et pourquoi pas, aussi, « faire ce (qu’il) ne sait pas faire : faire rire ».

Programme

• Vendredi 12 novembre 2021 à 18h30
Conversation autour des Porteurs d’eau
Grand entretien avec Atiq Rahimi autour de son dernier récit, Les Porteurs d’eau.

• Vendredi 12 novembre 2021 à 21h00
Sous-rire avec Dieu
Une performance de et avec Atiq Rahimi autour de son texte Sous-rire avec Dieu.

• Samedi 13 novembre 2021 à 16h30
Notre-Dame du Nil
Projection-rencontre suivie d’une séance de signatures.

• Samedi 13 novembre 2021 à 20h00
L’Invité du miroir
Une mise en lecture du texte L’Invité du miroir, en écho au film Notre-Dame du Nil.

Les rencontres à l’échelle

Les rencontres à l’échelle - Culture Festivals - Fêtes Spectacles - Cirques Théâtre - Café-théâtre Cinéma Littérature Festival Théâtre Danse - Différents lieux dans Marseille - Spectacle-Marseille - Sortir-a-Marseille

Les Rencontres à l’échelle dédiées à la création contemporaine internationale, rassemblent des écritures, font découvrir des gestes et des volontés de penser le monde, mues par la conviction qu’il est nécessaire de partager ces expériences avec une communauté vivante, celle des spectateur.trice.s.

La seizième édition est composée de 4 temps entre le 15 juin et le 30 novembre 2021.
Un calendrier qui s’est ajusté à l’imprévu, aux annulations passées, aux créations empéchées mais aussi aux envies et aux nécessités qui ont surgi dans le contexte de la pandémie.

Dans des salles, dans des cours ou des jardins, la journée et la nuit, dedans ou dehors, sur des écrans, en ligne, il y aura une façon de se retrouver dont on fait le parique l’improvisation aura la part belle.

Cette édition constitutée par l’envie de rester en mouvement, celle de nous perdre plûtot que de nous enraciner, convoque des récits qui traversent tous la question des identités, qui suis-je ?, sans occulter la question des lieux, où suis-je ?
Il ne revient pas au même de vivre et de travailler, d’écrire et de créer à Bruxelles ou à Alger, à Paris ou au Caire, à Zurich ou à Brazzaville, à Téhéran ou à Ouagadougou, à New York ou à Marseille. Parce que si les artistes résistent à devenir des fanions ou à être isolées dans des pavillons, c’est à dire à représenter autre chose qu’elles.eux mêmes, nommer le lieu où l’on vit et pense n’est pas neutre.
Les conditions dans lesquelles nous vivons déterminent la façon dont nous avançons. Une partie de la programmation, notamment dans le cadre de la saison Africa2020, en témoigne sensiblement ; rien ne saurait mieux servir le repli sur soi que de se refermer sur un local, qui oublierait que c’est sa porosité avec le lointain qui le tien en éveil.

Cette seizième édition, imaginée en partie avec les ricochets de celle qui a été annulée l’an dernier, est conçue avec l’incertitude en ligne de mire et l’imprévisible comme l’innatendu pour appréhender le vivre-après – le vivre avec – le vivre en face de – le vivre autrement… quoi qu’il en soit.

Nos rendez-vous pour se-nous retrouver sont d’ores et déjà inscrits dans un calendrier qui saura improviser.

Julie Kretzschmar
& l’équipe des Rencontres à l’échelle – Bancs Publics.

Lettres de mon moulin

Lettres de mon moulin - Culture Théâtre - Café-théâtre Littérature Théâtre - Théâtre des Bernardines - Spectacle-Marseille - Sortir-a-Marseille

Dans le cadre de la tournée Aller Vers portée par Les Théâtres, Philippe Caubère raconte, incarne et fait revivre le chef-d’œuvre du père de la littérature provençale à travers treize histoires en deux spectacles, assurément pittoresques.
« Jouer les Lettres de mon moulin comme si c’était moi qui les avais pensées, imaginées, écrites. Comme si je m’en souvenais. »

Philippe Caubère, l’enfant du pays, l’enfant de Marseille s’empare des célèbres lettres, comme d’une madeleine et, redécouvrant leurs richesses, leur variété donne à entendre des histoires, des paysages, des personnages, des accents.
Tout un monde : la Provence.

Philippe Caubère que l’on connaît entre autres pour son épique, ludique et burlesque feuilleton autobiographique, Le Roman d’un acteur, se raconte ici en treize histoires – réparties en deux spectacles – en incarnant le narrateur, Daudet, et tous ses personnages – la chèvre, le curé du Cucugnan, le bon Dieu… Portant haut une certaine idée du théâtre populaire et célébrant l’enfance de l’art.

D’Alphonse Daudet
Conception, mise en scène et interprétation Philippe Caubère

Programme

Mardi 19 octobre et Jeudi 21 octobre à 20h
Installation, La Diligence de Beaucaire, Le Secret de Maître Cornille, La Chèvre de Monsieur Seguin, L’Arlésienne, La Légende de l’homme à la cervelle d’or, Le Curé de Cucugnan, Le Poète Mistral.

Mercredi 20 octobre à 19h et Vendredi 22 octobre à 20h
La Mule du Pape, Les Deux Auberges, Les Trois Messes basses, L’Elixir du révérend père Gaucher, Nostalgie de casernes