VIH/sida – L’épidémie n’est pas finie !

VIH/sida – L’épidémie n’est pas finie ! - Culture Expositions - Rétrospectives Photographie Sciences Médecine Exposition - Musée des Civilisations d'Europe et Méditerranée - Mucem - Spectacle-Marseille - Sortir-a-Marseille

La lutte contre l’épidémie a révélé des situations d’inégalité et de stigmatisation, suscitant de nombreuses revendications pour l’accès aux traitements, aux soins, le renforcement des droits, et la visibilité des personnes et des groupes touchés. En proposant un regard à la fois rétrospectif et contemporain, l’exposition se définit comme une contribution à la lutte contre le VIH/sida. Mettre le sida au musée, ce n’est pas l’enterrer ; au contraire, c’est réaffirmer toute son actualité, comme le montre le titre de l’exposition qui reprend un slogan historique d’Act Up : l’épidémie n’est pas finie !

Des années 1980 à nos jours, l’épidémie a suscité maintes hypothèses sur son origine et de nombreux discours sur les moyens de sa fin. L’exposition apportera un éclairage sur ces différents récits, nous permettant d’aborder avec recul les savoirs du passé et les compréhensions du présent.

L’exposition interroge finalement l’héritage de l’épidémie, ce qu’elle a révélé, les avancées qu’elle a rendu possibles, principalement en termes de droits, mais également les reculs et les stagnations. Elle propose un bilan des luttes, de leurs victoires comme des obstacles freinant encore les avancées qu’elles promeuvent. En évoquant les « leçons politiques » du sida, elle ouvre sur des questions dont l’actualité est majeure, qu’il s’agisse des réponses sociales aux épidémies et à la gestion des « crises sanitaires », ou de la manière dont d’autres affections chroniques ont bénéficié ou non de ce bouleversement des rapports de pouvoirs entre médecins et patients, dont les luttes contre le sida ont aussi fait l’une de leur revendications.

L’exposition « VIH/sida, l’épidémie n’est pas finie ! » offre l’occasion de valoriser l’exceptionnel fonds de collection du Mucem constitué au début des années 2000 sur le thème du VIH/sida. Grâce à une enquête, des banderoles, tracts, affiches, revues associatives, brochures et matériel de prévention, objets militants, vêtements, badges et rubans rouges, mais également des médicaments, photographies et œuvres d’art ont été collectés auprès de nombreuses associations de lutte contre le VIH/sida, permettant au Mucem de constituer une collection de référence à l’échelle européenne. De nombreuses photographies, des œuvres d’art importantes et des prêts de particuliers viendront dialoguer avec cette collection pour permettre aux visiteurs d’être plongés dans l’histoire sociale de la lutte contre l’épidémie.

Commissaire : Florent Molle, conservateur du patrimoine
Le commissariat de cette exposition est collaboratif.
Il associe un comité de pilotage composé de Stéphane Abriol (CNRS-Cerlis), Christophe Broqua (CNRS-IMAF), Renaud Chantraine (IIAC), Vincent Douris (Sidaction), Françoise Loux (CNRS), Florent Molle (conservateur du patrimoine) et Sandrine Musso (AMU, CNE-Ehess), à un comité de suivi composé de plusieurs dizaines de personnes concernées à différents titres par l’épidémie (personnes vivant avec le VIH, associatifs, soignants, militants, chercheurs…).