Lili Cros & Thierry Chazelle

Humour, allégresse et poésie… Par les temps qui courent, c’est plutôt bien venu, non ?

Lili Cros et Thierry Chazelle, ce sont deux artistes uniques, deux musiciens éclectiques, deux chanteurs amoureux, qui forment un duo atypique, émouvant et revigorant !
La voix de Lili, sublime, cristalline et l’humour percutant de Thierry se conjuguent à merveille.
Généreux et talentueux, il se dégage de leur complicité et de leur présence scénique une énergie positive, rayonnante et totalement contagieuse !

Avec trois albums et 700 concerts à leur actif, Lili Cros et Thierry Chazelle c’est aussi un duo d’artistes indépendants, soutenus depuis 10 ans par un public de plus en plus nombreux et une presse unanime : Le Monde, Elle, Télérama, Le Canard Enchaîné, L’Obs, Le Parisien, Le Figaro, France 3, M6…

Un enchantement, une pépite musicale à découvrir de toute urgence !

Eugénio – Jen Rival et Nicolas Méheust

Ciné-concert.

Le duo Nerfetiti in the kitchen constitué par la comédienne et chanteuse Jen Rival et le multi-instrumentiste Nicolas Méheust, dresse un joyeux univers forain dans le monde circassien d’Eugenio, le dessin animé magistral de Jean-Jacques Prunès adapté de l’album de Mariane Cockenpot et de l’illustrateur italien Lorenzo Mattotti. Toutes les facéties musicales sont convoquées dans ce ciné-concert pour redonner le sourire à Eugenio, le fameux clown aux tours de magie fabuleux, mystérieusement devenu triste. Une galerie de portraits fantastiques dans un tour de piste au coeur du cirque…

Nicolas MEHEUST : homme-orchestre batterie/accordéon,
Jen RIVAL : chant, clavier, ukulele, guitare, looper bruitages.

Dès 3 ans.

One – Adam Beyer – Opening saison 2019

ONE : ADAM BEYER – ré-ouverture samedi 26 janvier.
Initiée avec la venue de Seth Troxler, ONE, est une série de soirée proposée par le Cabaret Aléatoire. Des samedis de poids sont à prévoir, une recette simple à un ingrédient majeur : un artiste international et indispensable de la scène électronique.

One night / one shot / the One !

Ce 26 janvier 2019, à l’occasion de l’ouverture de saison 2019 du Cabaret Aléatoire c’est Adam Beyer, le monstre suédois qui sera votre One.

Véritable légende de la scène électro internationale, le suédois Adam Beyer est dans le top des headliners de festival à échelle démesurée, il est aussi résident au Privilège à Ibiza et présent dans les plus grands clubs de la planète.
Les formats intimistes lui sont rares, c’est donc une rencontre d’un autre type qui vous attend ce Samedi 26 janvier au Cabaret Aléatoire.

Adam Beyer
Drumcode, Truesoul – Suède

Jack Ollins
RenDez Vous • MARSEILLE

Additionné au set de Jack Ollins de début de soirée, la suite ne peut-être qu’exponentielle, comptez sur (avec) nous !

Audition publique – Académie de mandoline et Guitare de Marseille

L’Académie de Mandoline et Guitare de Marseille invite Olivia Artner (Autriche – Allemagne) les 18, 19 et 20 janvier 2019 au Théâtre de l’Oeuvre de Marseille. Le 20 janvier à 17.00 aura lieu une audition publique dont le programme sera : Audition publique de fin de stage, Olivia Artner solo, Olivia Artner & Vincent Beer-Demander, Orchestres
.OLIVIA ARTNER

Formé à l’Ecole de Musique de Lieboch (Autriche) par Natalia Marashova, Olivia Artner étudie actuellement la mandoline auprès du maitre Juan Carlos Munoz à la Hoschule de Sarbrucken (Allemagne). Elle enseigne chaque année au Summer School de Graz et a enregistré plusieurs disque avec l’Ensemble Giocoso dont elle est la première mandoline solo.

CATHERINE ARQUEZ
Violoniste et mandoliniste formés aux Conservatoires de Grenoble, Nice et Marseille, Catherine enseigne successivement dans les écoles de Musique de Vif, Villar de Lans, l’Ecole Primaire internationale de Méditerranée et l’Académie de Mandoline Guitare de Marseille. Elle a collaboré avec des artistes tels que Ivry Gitlis, Patrice Fontanarosa, Vladimir Cosma, Jean Claude Petit…

MAXIME VAGNER
Formé au Conservatoire de Nancy, Maxime Vagner étudie la guitare auprès de Edoardo Catemario au Conservatoire International de Paris et le chant auprès du ténor Marcel Deroïan. Directeur de Prodig’Art, il collabore également avec des formations prestigieuses telles que Concerto Soave, l’Ensemble C Barré et l’Orchestre régional Avignon Provence dont il est en charge de leur développement et promotion.

VINCENT BEER-DEMANDER
Concertiste international, dédicataire de nombreux concertos pour mandoline dont ceux de Vladimir Cosma , Lalo Schifrin, Claude Bolling, Francis Lai, Jean Claude Petit, Richard Galliano Hamilton de Holanda et Mike Marshall, compositeur édité aux Editions d’Oz, Mundoplectro et Trekel, Vincent Beer-Demander enseigne la mandoline au Conservatoire National à Rayonnement Régional de Marseille en France et au Conservatoire Royal de Liège en Belgique.

La Maison Tellier + Guest

Primitifs Modernes

Dans les villes traversées à l’occasion des tournées, en face de l’île Tatihou, aux studios ICP de Bruxelles, dans des studios implantés dans la campagne normande ou au coeur du Massif central, le sixième album de La Maison Tellier s’est patiemment construit. C’est le disque du grand retour des guitares et de chansons enregistrées vives – « live ».

Plus que jamais, La Maison Tellier est la réunion de cinq musiciens qui offrent le meilleur d’eux-mêmes pour délivrer des chansons qui s’impriment dans nos mémoires et nous ramènent à nos adolescences, quand tout se noue et que se décide notre aptitude à nous engager, nous lier, nous confronter. Après les premiers albums qui portaient le regard vers un ailleurs, après Beauté pour tous qui parfois contemplait le passé, après Avalanche qui scrutait en lui-même, Primitifs modernes semble regarder droit devant, et tout autour. La musique épouse cet élan en un disque physique et charnel, incarné en douze chansons qui se fraient leur chemin jusqu’à nous, convoquant la mélancolie douce des textes d’Alain Souchon ou Yves Simon, galvanisée par l’électricité d’un rock au classicisme élégant hérité du rock américain des années 90 à la manière de R.E.M.

Quand tout change, trop vite, il faut parfois savoir se rallier au premier, à l’éternel. Primitifs modernes offre ceci : onze chansons qui nous ressemblent et nous ramènent à l’essentiel.

Le Grand Massilia + Guests

Concert Rap à Marseille !

Le Grand Massilia réunira tous vos artistes préférés pour fêter sa première édition. Venez nombreux pour la plus grosse soirée de musique urbaine du printemps Marseillais 2019, et merci la Zone !

Rim’K

Leader du légendaire 113 de Vitry-sur-Seine jusqu’en 2004, membre du collectif Mafia K’1 Fry avec Kery James et Rohff, « l’enfant du pays » est depuis devenu rappeur aux rimes tout terrain.

Il trace une carrière riche et exemplaire, à tel point que sa pertinence intacte ne l’empêche pas de déjà faire office de tonton du rap hexagonal. Un tonton du rap toujours capable de flinguer, c’est pour ça qu’on l’aime.

La Cité des Minots – HK & Les Saltimbanques + La Fabrique à chansons

La Cité des Minots – HK & Les Saltimbanques accompagnés de 300 écoliers marseillais.
Après la Cie Rassegna, Mouss T e Lei Jovents et Mouss et Hakim de Zebda, c’est au tour de HK et son équipe de Saltimbanques de répondre à l’invitation du Nomad’ Café et du Moulin pour participer à des ateliers musicaux dans 5 écoles marseillaises des quartiers d’Arenc et St Just.
Ce parcours d’Éducation Artistique et Culturelle, sur la thématique « Sur ma planète » à vu les artistes travailler avec les enfants autour de 10 chansons issues de leur répertoire.

La Fabrique à chansons
Sylvie Paz et un choeur d’enfants chantent la Méditerranée.
Et si tous les enfants pouvaient avoir accès à une pratique orchestrale et chorale, rencontrer la diversité des oeuvres et des artistes, partager ensemble et créer les harmonies de la société de demain ?
La Fabrique à Chansons permet aux enfants durant toute une année scolaire et en présence de créateurs, de participer à l’ensemble du processus de création d’une chanson, de son écriture et sa composition, à son interprétation, en lien avec le tissu d’acteurs artistiques et culturels locaux.

La Cité des Minots est une opération créée en coproduction entre le Nomad’ Café et le festival Villes des Musiques du Monde, qui s’invite au coeur de l’école.
Pour la quatrième édition de La Cité des Minots, nous invitons HK & Les Saltimbanques à venir transmettre leur répertoire au sein de 5 écoles marseillaises afin de favoriser la rencontre entre artistes professionnels et écoliers.
Ce parcours se clôturera lors de la restitution des ateliers le samedi 23 mars au Moulin devant les familles et le public, en grand final du festival BABEL MINOTS.

Une histoire de Jazz – Un soir au Carnegie Hall

Une évocation de la vie de Billie Holiday à travers les instants précédant le concert qu’elle donna dans la célèbre salle de New-York le 27 mars 1948.

Christine B. Quartet
Christine B. : chant,
José Assa : piano,
Laurent Guyot : contrebasse,
Fabrice Chanteloube : batterie.

René Perez Zapata trio

« René PEREZ ZAPATA est un pianiste proposant un jazz contemporain que l’on peut qualifier de libre, énergique et passionné. Son jeu captive par sa clarté et son intensité mais aussi par une audace harmonique et mélodique imprévisible ».
Ses premières influences musicales sont Emerson, Lake and Palmer, Magma, Miles Davis, Chick Coréa, Herbie Hancock, Keith Jarrett…

A l’âge de 21 ans, il rencontre Roy Robinson, leader du groupe Titanic, avec lequel il collabore en Europe et aux Etats-Unis de 1981 à 93. De retour en France, il développe son propre univers musical avec un premier album Œil de Nuit en 1994, puis l’album Gandra (distribué par D.A.M. en 2000).
Un jazz résolument moderne et électrique.

Depuis toujours attiré par l’aventure de la musique improvisée, il expérimente cette voie avec différentes formations telles que Kamukaï (collectif d’improvisation libre) et l’Ensemble Polychronie « Electric and Acoustic Counterpoints » (musique répétitive, compositions de Bernard Kalef) .

En 2006, il fonde le René Perez Zapata trio avec Rudy Piccinelli à la batterie et Maryse Gattegno à la contrebasse. Plus tard nouveau line-up avec Fabien Leroy à la batterie et Christian Brazier à la contrebasse.
En parallèle, il rejoint le Rudy Piccinelli quartet (modern jazz) puis la formation Zaj Quartet qui propose un Jazz basé sur la composition instantanée. Il développe également des projets Solo ou Duo.

Fin 2014, il signe avec le Label ACM. L’album Phasme sort en septembre 2015 et bénéficie d’un très bon accueil de la part du public et de la presse spécialisée.
Fin 2015, sortie de l’album Robots Instrumental Keyboard fin 2015
Juillet 2016, sortie de l’album My Heart Piano Solo/ Improvisation à travers lequel René Perez Zapata nous dévoile une autre facette de sa liberté artistique : une vision musicale sans compromis, totalement instinctive et authentique.

En 2018, Révolution, nouvel album trio est en préparation, ainsi qu’un album solo.

Ces 4 albums signés chez ACM, nous permettent de saisir l’étendu du registre de René Perez Zapata ainsi que la consistance de son discours.