Primas – Extérieur Jour

Primas – Extérieur Jour - Culture Conférences - Débats Projections Cinéma - documentaire Histoire et sciences humaines Projection Table ronde - rencontres - débat - Cinéma Pathé Madeleine - Spectacle-Marseille - Sortir-a-Marseille

Primas dresse un portrait poétique de Rocío et sa cousine Aldana, deux adolescentes argentines ayant subi des crimes atroces durant leur enfance, qui sauront se libérer du lourd spectre de leur passé durant leur transition à la vie adulte.

Sillonnant l’Argentine et Montréal, les jeunes filles s’initient à la danse, au mime, au théâtre et au cirque. Elles exprimeront par leur corps, ce que seuls leur imaginaire, leur unique point de vue et leur résilience sans faille peuvent révéler.

Projection suivie d’un débat animé par Parole d’enfant et le CIDFF.

Mahaleo

Mahaleo - Culture Conférences - Débats Projections Cinéma - documentaire Projection Table ronde - rencontres - débat - Vidéodrome 2 - Spectacle-Marseille - Sortir-a-Marseille

Documentaire malgache

en partenariat avec Tanimena

Mahaleo – libre, indépendant et autonome en malgache – est un film franco-malgache réalisé par Raymond Rajaonarivelo et Cesar Paes en 2005.

Ce mot est aussi le nom d’un groupe de musique de Madagascar que composent Dama, Dadah, Bekoto, Fafa, Nono, Charles et Raou. Ces derniers sont également docteur, chirurgien, agriculteur, sociologue ou député.
Ce documentaire nous plonge dans une Madagascar des années 1970, une époque de soulèvement contre le régime néo-colonial que les paroles des Mahaleo ont aidé à inspirer.

Une histoire vraie, inspirante et qui dépeint un portrait toujours très actuel d’un Madagascar fort et dynamique.

Réalisateurs
Raymond Rajaonarivelo, réalisateur malgache, né en 1952 à Tananarive, Madagascar
Orbilio Cesar Paes, documentariste brésilien né à Rio de Janeiro le 3 mai 1955.

Fotokino présente Les bêtes du sud sauvage

Fotokino présente Les bêtes du sud sauvage - Culture Projections Cinéma - documentaire Projection - Vidéodrome 2 - Spectacle-Marseille - Sortir-a-Marseille

Soirée en partenariat avec Fotokino.

« Les bêtes du sud sauvage » de Benh Zeitlin (1992, 1h32)
Hushpuppy, 6 ans, vit dans le bayou avec son père.
Brusquement, la nature s’emballe, la température monte, les glaciers fondent, libérant une armée d’aurochs.
Avec la montée des eaux, l’irruption des aurochs et la santé de son père qui décline, Hushpuppy décide de partir à la recherche de sa mère disparue.

Carte Blanche à Jean Christophe Bailly avec la Galerie Art-Cade

Carte Blanche à Jean Christophe Bailly avec la Galerie Art-Cade - Culture Projections Cinéma - documentaire Projection - Vidéodrome 2 - Spectacle-Marseille - Sortir-a-Marseille

Dans le cadre du Printemps de l’art contemporain et de l’exposition Lumière habitée (du 30/05 au 20/07) à Art-Cade – Galerie des Grands Bains Douches de la Plaine, sur un commissariat de Jean-Christophe Bailly, nous vous invitons à deux séances exceptionnelles portée par l’écrivain, docteur en philosophie et poète ayant travaillé abondamment autour de la nature et de l’animalité (Le Parti pris de animaux, le Versant animal…).

• Samedi 8 juin à 20h
« Rêvent-elles de robots astronautes » de Sarah Del Pino (France, 2017, 25 min)
« The Masked Monkeys » de Anja Dornieden et Juan David Gonzalez Monroy (2016, Allemagne / Indonésie, 30 min, pellicule 16 mm)
« Letter on the blind for the Use of those who see » de Javier Téllez (2007, pellicule super 16 mm, film transféré en vidéo haute-définition, 27 min)

• Dimanche 9 juin à 19h
« Dal polo all’Equatore – Du pôle à l’Équateur » de Angela Ricci Lucchi et Yervant Gianikian (Italie, 1986, 1h38, VoSTFR, pellicule 16 mm)

En présence de Jean-Christophe Bailly

Carte blanche à Julien Lombardi

Carte blanche à Julien Lombardi - Culture Projections Cinéma - documentaire Projection - Vidéodrome 2 - Spectacle-Marseille - Sortir-a-Marseille

Dans le cadre de l’exposition La terre où est né le soleil de Julien Lombardi à la librairie Zoème.

L’exposition « La terre où est né le soleil » présente le travail Julien Lombardi réalisé dans la région de Wirikuta, au Mexique, qui documente l’existence fragile d’une terre sacrée dans un monde global. Pour éclairer et commenter son travail, il a choisi deux films : « Koyaanisqatsi » (vendredi 7 juin) et « Lajamanu » (mardi 11 juin).

• Vendredi 7 juin à 20h – Projection « Koyaanisqatsi »
De Godfrey Reggio, musique de Philip Glass (1982, USA, 1h27, VoSTFR)
En présence de Julien Lombardi

• Mardi 11 juin à 20h – Projection « Lajamanu, 40 ans avec les Warlpiri »
De Barbara Glowczewski (1h, VoSTFR)
En présence de Julien Lombardi, photographe, et Barbara Glowczewski, réalisatrice et directrice de recherche au CNRS en anthropologie sociale.

Les écrans d’Aflam

Les écrans d’Aflam - Culture Projections Cinéma - documentaire Projection - Vidéodrome 2 - Spectacle-Marseille - Sortir-a-Marseille

Film de l’atelier Programmateur.

Les habitants du quartier de la Busserine, les adhérents de la Maison des Familles et Associations, des centres sociaux Schebba, Agora et Flamants Iris sélectionnent le film de leur choix parmi 6 longs-métrages et animent les séances de projection.

Fluchtweg nach Marseille, bilder aus einer Arbeitsjournal

Fluchtweg nach Marseille, bilder aus einer Arbeitsjournal - Culture Projections Cinéma - documentaire Projection - Vidéodrome 2 - Spectacle-Marseille - Sortir-a-Marseille

Séance présentée par Katharina Bellan, docteure en histoire contemporaine et études cinématographiques.

Suite au grand succès auprès du public et à l’occasion de la prolongation de l’exposition « Walter Benjamin à Marseille » (jusqu’au 9 juin 2019 au Musée d’Histoire de Marseille) nous avons le plaisir de vous annoncer une nouvelle projection de « Fluchtweg nach Marseille ».

Le sujet du film est un voyage à travers la France des années 1970, suivant le chemin de l’exode de 1940, tel qu’a pu le vivre Anna Seghers mais aussi d’autres migrant·es allemand·es en fuite. Puis le destin de Walter Benjamin y est longuement évoqué.
« Fluchtweg nach Marseille » interroge le passé à travers les paysages et les villes devenus à l’époque lieux de persécutions. Ce périple est largement inspiré du roman d’Anna Seghers Transit. Le film est dédié au paysage de la résistance.

« Fluchtweg nach Marseille, bilder aus einer Arbeitsjournal » de Ingemo Engström et Gerhard Theuring (Allemagne, 1977, 3h30, VoSTFR, version restaurée).

En partenariat avec le Goethe Institut et le Musée d’Histoire de la Ville de Marseille.

In Jackson Heights

In Jackson Heights - Culture Projections Cinéma - documentaire Projection - Vidéodrome 2 - Spectacle-Marseille - Sortir-a-Marseille

Ping/Pong # 2 avec le cinéma la Baleine.

« In Jackson Heights » de Frederick Wiseman (2015, USA, 3h10, VOSTFR)
Jackson Heights est l’un des quartiers les plus cosmopolites de New York. Ses habitants viennent du monde entier et on y parle 167 langues. Ce quartier incarne à lui seul la nouvelle vague d’immigration aux États-Unis et concentre les problématiques communes aux grandes villes occidentales comme l’immigration, l’intégration et le multiculturalisme.

André Robillard, en compagnie

André Robillard, en compagnie - Culture Conférences - Débats Projections Cinéma - documentaire Projection Table ronde - rencontres - débat - Vidéodrome 2 - Spectacle-Marseille - Sortir-a-Marseille

Rencontre avec le cinéaste Henri-François Imbert, à l’occasion de la projection de son dernier film « André Robillard, en compagnie ».
Sur une proposition du cinéma Le Méliès de Port-de-Bouc

18h : Projection du film « André Robillard, en compagnie »
De Henri-François Imbert, avec André Robillard (FR, 2018, 1h32)

19h30 : échanges avec le réalisateur

Cinéma en chanté : comédie musicale

Cinéma en chanté : comédie musicale - Culture Projections Cinéma - documentaire Projection - Vidéodrome 2 - Spectacle-Marseille - Sortir-a-Marseille

Projection de « La nuit tombée » et « Une jolie vallée » de Gaël Lépingle.

• « La nuit tombée » de Gaël Lépingle (30 min)
Avec la maîtrise de Léonard et l’orchestre de Léonie sous la direction de Clément Joubert.

Ce soir-là, Victor, treize ans, ne veut pas rentrer chez lui. Cependant qu’une jeune femme, Sandrine, repousse le moment où elle retrouvera son appartement solitaire. C’est la tombée de la nuit, à Orléans, peu avant Noël.

• « Une jolie vallée » de Gaël Lépingle (51 min)
Avec les choeurs des Sitelles, dirigés par Corinne Barrère.

Un village dans le Tarn, l’été. Ils travaillent dans des bureaux ou en usine, sont médecins, enseignants ou retraités. Ils se réunissent pour raconter ensemble une histoire, et pour la chanter. Une comédie musicale d’après Les Trois Mousquetaires d’Alexandre Dumas.