L’Albatros – Les Mardis de la Cinémathèque

L’Albatros – Les Mardis de la Cinémathèque - Culture Projections Cinéma - documentaire Projection - Cinémathèque de Marseille - Spectacle-Marseille - Sortir-a-Marseille

Un évadé de prison enlève une femme et se trouve pris dans une machination politique. Un beau film romantique et désespéré qui est une dénonciation de l’hypocrisie et de l’obscurantisme.

Un film de Jean-Pierre Mocky (Fr., 1971, 1h30).
Avec Jean-Pierre Mocky, Marion Game, Paul Muller.

Notre-Dame de Paris – Les Mardis de la Cinémathèque

Notre-Dame de Paris – Les Mardis de la Cinémathèque - Culture Projections Cinéma - documentaire Projection - Cinémathèque de Marseille - Spectacle-Marseille - Sortir-a-Marseille

Dans le Paris médiéval, la belle danseuse Esmeralda déchaîne les passions. L’adaptation la plus flamboyante du roman de Victor Hugo.

Un film de Jean Delannoy (Fr, 1956, 2).
Avec Gina Lollobrigida, Anthony Quinn, Robert Hirsch.

Trois frères – Les Mardis de la Cinémathèque

Trois frères – Les Mardis de la Cinémathèque - Culture Projections Cinéma - documentaire Projection - Cinémathèque de Marseille - Spectacle-Marseille - Sortir-a-Marseille

Trois frères se retrouvent dans leur maison natale à la suite du décès de leur mère. A l’occasion de cette triste circonstance, ils vont se mettre à la recherche de leur passé.

Un film de Francesco Rosi (It., 1981, 1h53, VO)
Avec Philippe Noiret, Michel Placido, Vittorio Mezzogiorno, Andréa Ferréol.

Mélo – Les Mardis de la Cinémathèque

Mélo – Les Mardis de la Cinémathèque - Culture Projections Cinéma - documentaire Projection - Cinémathèque de Marseille - Spectacle-Marseille - Sortir-a-Marseille

Dans le décor théâtral des années 20, deux hommes et une femme vivent une passion amoureuse tragique… Avec les acteurs fétiches de Resnais : admirables.

Un film de Alain Resnais (Fr., 1986, 1h45)
Avec André Dussolier, Pierre Arditi, Sabine Azéma.

Tous les matins du monde – Les Mardis de la Cinémathèque

Tous les matins du monde – Les Mardis de la Cinémathèque - Culture Projections Cinéma - documentaire Projection - Cinémathèque de Marseille - Spectacle-Marseille - Sortir-a-Marseille

XVIIe siècle, France. Depuis la mort de sa femme, Monsieur de Sainte-Colombe, homme austère et passionné, grand maître de la viole de gambe, vit retiré avec ses deux filles. Un film entre lumières picturales et profonde musique.

Un film de Alain Corneau (Fr., 1991, 1h55)
Avec Gérard Depardieu, Jean-Pierre Marielle, Michel Bouquet.

Des courts l’après-midi – Mai

Des courts l’après-midi – Mai - Culture Projections Cinéma - documentaire Projection - Cinéma Le Miroir - Spectacle-Marseille - Sortir-a-Marseille

Le projet « des courts l’après-midi » se dédie à la diffusion de films de courts métrages européens contemporains en région Provence-Alpes-Côte d’Azur pour faire découvrir au plus grand nombre la variété et la créativité de ce jeune cinéma hors des festivals internationaux qui lui sont consacrés.

Notre dispositif de diffusion itinérant se présente comme un « service de proximité », permettant de rendre ces films visibles et accessibles par tous en organisant des projections-rencontres dans des salles de cinéma, des établissements scolaires, des centres sociaux, des maisons pour tous, sur l’ensemble du territoire de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur.

En favorisant la circulation de films courts européens à l’échelle régionale, nous souhaitons apporter du plaisir en donnant à partager une offre cinématographique diversifiée de qualité tout en questionnant les enjeux de société européens à partir du cinéma.

AU PROGRAMME

Spéciale Festival de Cannes
Séance suivie d’une verre pour vous dire au revoir avant l’été…

• « Paris Shangaï » de Thomas Cailley
(22′, 2011, Little Cinéma, France, fiction)
Alors qu’il commence un voyage de 20 000 km à vélo, Manu croise la route de Victor, un adolescent au volant d’une voiture volée… Manu aime les voyages, les grands espaces et les rencontres. Victor, non.

• « Kitchen » de Alice Winocour
(14, 2005, Dharamsala, France, fiction)
En l’absence de son mari une femme se met en tête de lui cuisiner du homard pour le dîner. Mais les deux crustacés se débattent et résistent, déclenchant en elle la spirale infernale de l’angoisse.

• « Anne et les tremblements » de Solveig Anspach
(20′, 2011, Agat Film & CIE et Ex-Nihilo, France, fiction)
Anne et les tremblements raconte comment et pourquoi Anne M. doit organiser son appartement en rangeant les objets chez elle de manière méthodique. Anne et les tremblements raconte comment Anne M. se met à écrire à la RATP pour résoudre ses problèmes, et comment un beau jour elle est mise en rapport avec Monsieur Léonard du service bruits et vibrations. Anne et les tremblements est une histoire vraie qui parle d’amour, de tremblements et de vibrations.

• « Stay awake, be ready » de Phan Thien An
(14′, 2019, JKFILM, Vietnam, Corée du Sud, Etats-Unis, fiction)
Au coin d’une rue, une conversation mystérieuse entre trois jeunes hommes dans une échoppe. Au même moment, un accident de la circulation à moto. La nuit esquisse un cadre multicolore de la réalité.

• « La distance entre le ciel et nous » de Vasilis Kekatos
(9′, 2019, Tripode Production, France, Grèce, fiction)
Deux inconnus se rencontrent pour la première fois, la nuit, dans une station-service perdue. Alors que le premier fait le plein, il manque quelques euros au second pour rentrer chez lui. Les deux hommes vont marchander le prix de ce qui les sépare d’une histoire.

Des courts l’après-midi – Avril

Des courts l’après-midi – Avril - Culture Projections Cinéma - documentaire Projection - Cinéma Le Miroir - Spectacle-Marseille - Sortir-a-Marseille

Le projet « des courts l’après-midi » se dédie à la diffusion de films de courts métrages européens contemporains en région Provence-Alpes-Côte d’Azur pour faire découvrir au plus grand nombre la variété et la créativité de ce jeune cinéma hors des festivals internationaux qui lui sont consacrés.

Notre dispositif de diffusion itinérant se présente comme un « service de proximité », permettant de rendre ces films visibles et accessibles par tous en organisant des projections-rencontres dans des salles de cinéma, des établissements scolaires, des centres sociaux, des maisons pour tous, sur l’ensemble du territoire de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur.

En favorisant la circulation de films courts européens à l’échelle régionale, nous souhaitons apporter du plaisir en donnant à partager une offre cinématographique diversifiée de qualité tout en questionnant les enjeux de société européens à partir du cinéma.

AU PROGRAMME

La Syrie depuis le court métrage
Invités : Qutaiba Barhamji réalisteur de Wardé et monteur de Douma Underground
Jean-Laurent Csinidis et Jérôme Nunes (Films de Force Majeure)
En partenariat avec le festival AFLAM 6e Rencontres Internationales de Cinéma

• « Wardé » de Qutaiba Barhamji
(17’19, 2016, Les films de la croisade, France, fiction)
Amine, 10 ans, vit avec sa mère et sa soeur dans une maison de fortune. Entre deux rafales de mitraillettes, il survit. Un jour, Amine trouve un minuscule message en papier accroché à la patte d’un pigeon voyageur.

• « Douma Underground » de Tim Alsiofi
(11’16, 2019, Mohamad Ali Atassi, Bidayyat for Audiovisual Arts, Lyban, Syrie, documentaire)
Alors que les bombes artisanales pleuvaient sur la Ghouta, les civils trouvaient refuge dans le sous-sol de leurs maisons. J’étais parmi eux. Armé de ma caméra, j’ai tenté de filmer ce que je ne pouvais exprimer par les mots.

• « I Have Seen Nothing, I Have Seen All » de Yaser Kassab
(19′, 2019, Mohamad Ali Atassi, Bidayyat for Audiovisual Arts, Syrie, Liban, documentaire)
Après avoir abordé le sujet de la fin de la guerre en Syrie et du début de la phase de reconstruction, Yaser et sa famille se voient contraints de s’occuper du transfert des tombes de parcs publics à Alep.

Des courts l’après-midi – Mars

Des courts l’après-midi – Mars - Culture Projections Cinéma - documentaire Projection - Cinéma Le Miroir - Spectacle-Marseille - Sortir-a-Marseille

Le projet « des courts l’après-midi » se dédie à la diffusion de films de courts métrages européens contemporains en région Provence-Alpes-Côte d’Azur pour faire découvrir au plus grand nombre la variété et la créativité de ce jeune cinéma hors des festivals internationaux qui lui sont consacrés.

Notre dispositif de diffusion itinérant se présente comme un « service de proximité », permettant de rendre ces films visibles et accessibles par tous en organisant des projections-rencontres dans des salles de cinéma, des établissements scolaires, des centres sociaux, des maisons pour tous, sur l’ensemble du territoire de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur.

En favorisant la circulation de films courts européens à l’échelle régionale, nous souhaitons apporter du plaisir en donnant à partager une offre cinématographique diversifiée de qualité tout en questionnant les enjeux de société européens à partir du cinéma.

AU PROGRAMME

Séance spéciale Palmarès du Festival Tous Courts d’Aix-en-Provence
Invitée : Laurence Vivarelli déléguée générale du festival
En partenariat avec Les Rencontres Cinématographiques d’Aix-en-Provence

•• Prix du meilleur scénario ex-æquo

• « Mémorable » de Bruno Collet
(12′, 2019, Vivement lundi !, France, animation)
Depuis peu, Louis, artiste peintre, et sa femme Michelle vivent d’étranges événements. L’univers qui les entoure semble en mutation. Lentement, les meubles, les objets, des personnes perdent de leur réalisme. Ils se déstructurent, parfois se délitent.

• « L’heure de l’Ours » de Agnès Patron
(13’52, 2019, Sacrebleu Productions, France, animation)
Ce soir-là, les maisons prendront feu. Les hommes et les femmes se mettront à trembler. Les enfants se rassembleront en hordes hurlantes, dansant seuls parmi les cendres, rappelant à eux les ours sauvages. Car le cri d’un seul suffira à tous les réveiller !

•• Prix du jury – ex-æquo

• « Sagrada Família » de Margarida Lucas
(20′, 2019,Terratreme Filmes, Portugal, fiction)
Une comédie à l’humour noir qui raconte l’histoire d’une famille de cinq frères, une mère célibataire et une grand-mère qui vivent serrés dans un petit appartement à Benfica.

• « Homesick » de Koya Kamura
(27’26, 2019, Offshore, Japon, fiction)
Deux ans après la catastrophe nucléaire de Fukushima, Murai brave le danger et arpente la no-go zone afin de passer du temps avec Jun, son fils de huit ans.

•• Le Grand Prix

« Excess Will Save Us » de Morgane Dziurla-Petit
(14’25, 2018, Suède & France, documentaire)
Dans un village du nord de la France, une alerte terroriste est déclenchée, due à la combinaison de deux évènements : le début de la saison de chasse et une dispute entre deux travailleurs polonais ivres.

Le Port de l’angoisse – Les Mardis de la Cinémathèque

Le Port de l’angoisse – Les Mardis de la Cinémathèque - Culture Projections Cinéma - documentaire Projection - Cinémathèque de Marseille - Spectacle-Marseille - Sortir-a-Marseille

Pendant la Seconde Guerre mondiale, sur l’île de la Martinique occupée par les nazis, un capitaine américain loue son bateau à quiconque lui verse le prix… Le film qui marque la rencontre d’Humphrey Bogart et de Lauren Bacall.

Un film de Howard Hawks (USA, 1944, 1h40, VO).
Avec Humphrey Bogart, Lauren Bacall.