Séance de planétarium – Les vacances d’été la tête dans les étoiles

Séance de planétarium – Les vacances d’été la tête dans les étoiles - Culture Expositions - Rétrospectives Projections Astronomie Sciences Exposition Séance / Projection cinéma - Observatoire Astronomique de Marseille - Spectacle-Marseille - Sortir-a-Marseille

La tête dans les étoiles

Les visites se déroulent l’après-midi :

Deux circuits de visite à 14h (à partir de 7 ans) et 15h30 (à partir de 5 ans) chaque après-midi, uniquement sur réservation.

Les circuits incluent une séance de planétarium, la visite du grand télescope de l’observatoire et une observation du Soleil si la météo le permet.

Vous pourrez faire votre choix parmi des thèmes différents en fonction des séances comme « La conquête spatiale »,  »Étoiles et trous noirs »,  »Le capitaine Slurp dans l’espace », « Polaris, le mystère de la nuit polaire », …

Le planétarium de l’Observatoire historique de Marseille ouvrira au public durant les vacances d’été du lundi 8 juillet au vendredi 2 août 2024 et du lundi 26 août au vendredi 30 août de 14h à 17h30.

Attention, le lundi 15 juillet, le mercredi 17 juillet, le vendredi 26 juillet, le mardi 30 juillet, le vendredi 2 août, le mardi 27 août et le vendredi 30 août nous serons ouverts en nocturne pour des soirées d’observation du ciel et de ce fait nous serons fermés l’après-midi.

Le programme détaillé sur le site du planétarium de l’Observatoire de Marseille.

Séance de planétarium – Après-midi sous les étoiles

Séance de planétarium – Après-midi sous les étoiles - Culture Expositions - Rétrospectives Projections Astronomie Sciences Exposition Séance / Projection cinéma - Observatoire Astronomique de Marseille - Spectacle-Marseille - Sortir-a-Marseille

La tête dans les étoiles

Les visites se déroulent l’après-midi :

Deux circuits de visite à 14h (à partir de 7 ans) et 15h30 (à partir de 5 ans) chaque après-midi, uniquement sur réservation.

Les circuits incluent une séance de planétarium, la visite du grand télescope de l’observatoire et une observation du Soleil si la météo le permet.

Vous pourrez faire votre choix parmi des thèmes différents en fonction des séances comme « La conquête spatiale »,  »Étoiles et trous noirs »,  »Le capitaine Slurp dans l’espace », « Polaris, le mystère de la nuit polaire », …

Le programme détaillé sur le site du planétarium de l’Observatoire de Marseille.

Chiens et chats

Chiens et chats - Culture Expositions - Rétrospectives Animaux Sciences Exposition - Muséum d'Histoire Naturelle - Spectacle-Marseille - Sortir-a-Marseille

Près de 63 millions d’animaux de compagnie sont recensés en France, dont 7,4 millions de chiens et 11,4 millions de chats. Compagnons du quotidien, les connaît-on réellement ?

L’exposition “Chiens & chats”, conçue en partenariat avec la Cité des sciences et de l’industrie, propose un éclairage sur les connaissances et découvertes scientifiques, sociologiques et culturelles sur ces compagnons du quotidien.

L’éthologie, science du comportement animal, a fait d’immenses progrès ces dernières années, bouleversant nombres d’idées reçues sur les chiens et les chats.

► Afin d’être certain(e) de pouvoir bénéficier de la visite complète de toutes nos salles d’exposition, nous vous invitons à contacter le Musée avant votre visite

► Toutes les visites et activités autour de l’exposition sont disponibles sur le site des musées

Beate et Serge Klarsfeld, les combats de la mémoire 1968 -1976

Beate et Serge Klarsfeld, les combats de la mémoire 1968 -1976 - Culture Expositions - Rétrospectives Sciences humaines et sociales Exposition - Musée d'Histoire de Marseille - (MHM) - Spectacle-Marseille - Sortir-a-Marseille

Dans la continuité du programme d’activités culturelles et mémorielles initié en 2023 à l’occasion de la commémoration des 80 ans des rafles et de la destruction des quartiers nord du Vieux-Port en janvier et février 1943, le Mémorial de la Shoah et la Ville de Marseille se sont rapprochés en vue de la présentation de l’exposition “ Beate et Serge Klarsfeld, les combats de la Mémoire 1968-1978 ” au Musée d’Histoire de Marseille du 18 avril au 1er septembre 2024.

56 ans après la gifle administrée par Beate Klarsfeld en 1968 au chancelier ouest allemand, Kurt Georg Kiesinger (ancien responsable de la propagande radiophonique du Reich vers l’étranger), et 46 ans après la publication, en 1978, par Serge Klarsfeld du Mémorial de la déportation des Juifs de France, l’exposition a souhaité retracer le parcours de Beate et Serge Klarsfeld en faveur des victimes de la Shoah et de la connaissance historique, contre l’impunité d’anciens responsables de la Solution
finale et contre l’antisémitisme.

Au-delà du combat d’un couple, d’une vie, la décennie 1968-1978 marque un tournant important dans l’évolution de la mémoire de la Shoah en Europe et dans le monde. L’action spectaculaire de
Beate et Serge Klarsfeld, menée sur plusieurs continents, exerce un rôle majeur dans ce mouvement vers la reconnaissance.

Alors que la guerre froide n’est pas terminée et que le contexte mondial est celui de profonds bouleversements culturels et politiques, le couple Klarsfeld s’engage et bouleverse le regard sur le nazisme et le génocide des Juifs en Allemagne et en France.
Après la publication de leurs mémoires en 2015, l’histoire et les motivations des engagements de Beate et Serge Klarsfeld sont restituées par l’exposition grâce à de nombreux documents et objets inédits, rejoignant celles de toute une génération dont ils deviennent les symboles. Leur influence se poursuit jusqu’à aujourd’hui.

Commissaire scientifique :
Olivier Lalieu, historien, responsable de l’aménagement des
lieux de mémoire et des projets externes au Mémorial de la Shoah

Recherche et documentation :
Olivier Lalieu et le centre de documentation du Mémorial de la Shoah.

Coordination itinérance :
Caroline François, chargée des expositions itinérantes, Mémorial de la Shoah.

LE PARCOURS DE L’EXPOSITION

L’exposition “Beate et Serge Klarsfeld, les combats de la mémoire” se construit sur un fil chronologique pour restituer pas à pas les ressorts, les péripéties, les enjeux d’une action où se mêlent à dessein vie publique et vie privée. Elle s’ouvre sur un portrait croisé de Beate et Serge Klarsfeld, leur milieu, leur parcours, leur rencontre. Elle s’achève sur un bilan de leur action jusqu’à nos jours.
Des coupures de presse, des archives, des objets personnels, des photographies illustrent le propos. Un film d’entretiens inédits avec Beate et Serge Klarsfeld ainsi que des militants de la première heure est installé au cœur de l’exposition.

L’exposition se découpe en 7 sections :

– Le temps de la rencontre
Serge, une enfance entre la Roumanie et la France
Beate, à Berlin sous le nazisme et ses décombres
Un coup de foudre

– Les Premiers combats
L’amorce d’une prise de conscience
L’élection du chancelier Kiesinger, l’acte fondateur

– La Gifle
– À la recherche de la vérité et de la justice
– Le procès de Cologne 1979-1980
– Une vie de lutte
– Le combat se poursuit

► Afin d’être certain(e) de pouvoir bénéficier de la visite complète de toutes nos salles d’exposition, nous vous invitons à contacter le Musée avant votre visite.

► Toutes les visites et activités autour de l’exposition sont disponibles sur le site musees.marseille.fr

Exposition permanente Cosquer Méditerranée

Exposition permanente Cosquer Méditerranée - Culture Expositions - Rétrospectives Préhistoire Sciences Exposition - Cosquer Méditerranée - Spectacle-Marseille - Sortir-a-Marseille

Classée à l’inventaire des monuments historiques, la grotte Cosquer découverte il y a 30 ans à 37 m de profondeur au Cap Morgiou dans le massif des calanques à Marseille, est aujourd’hui restituée au cœur de la Villa Méditerranée…
Précieuse de par son incroyable richesse d’œuvres d’art pariétal et merveilles géologiques, la grotte Cosquer est un joyau fragile aujourd’hui rendu accessible à tous.

La grotte Cosquer restituée :

La grotte restituée est située au niveau -2 sous la mer, son accès se fait uniquement par monte-charge. la durée de la visite est de 35 minutes.

Depuis une base sous-marine imaginaire, par groupe de 6 personnes, visitez la restitution de la grotte Cosquer dans une atmosphère proche de l’originale. Vous parcourez les les 1750m² de la grotte restituée confortablement installés à bord des modules d’exploration et équipés d’un audioguide (disponible en 6 langues). Le récit sur les secrets de la grotte Cosquer vous sont racontés par le comédien marseillais Philippe Caubère.

Une visite riche de 480 gravures et peintures pariétales réalisées entre 33 000 et 19 000 ans avant le présent. A cela s’ajoute des spéléothèmes et autres merveilles géologiques reproduits et mis en scènes avec un souci de réalisme s’appuyant sur des données scientifiques.

La Galerie Méditerranée :

La galerie méditerranée est située au niveau 3 dans le porte-à-faux. Accessible avec votre billet grotte.

La galerie Méditerranée met l’accent sur les Homo sapiens ayant fréquenté la grotte, leurs rapports aux animaux, leurs manières de se représenter au monde et leur rapport à la mer. Sur 2 500m², vivez une expérience immersive permettant de partir à la découverte de l’art pariétal paléolithique et les raisons qui ont mené à l’ennoiement de la grotte.

Un bestiaire inédit y est également présenté, grandeur nature. Vous retrouverez les espèces animales représentées sur les parois de la grotte. Pour l’essentiel il s’agit d’espèces disparues ou protégées. Vous y découvrirez tour à tour un bison, un auroch, un mégacéros, une antilope saïga, un phoque et les trois grands pingouins, stars de la grotte Cosquer.

Le centre Cassidain de plongée :

Situé au rez-de-chaussée

Découvrez le matériel et les équipements des plongeurs amateurs et professionnels à l’époque de la découverte de la grotte par Henri Cosquer.

Journées européennes de l’archéologie

Journées européennes de l’archéologie - Culture Tous les autres évènements Expositions - Rétrospectives Conférences - Débats Et sinon… Antiquité Sciences Archéologie Conférence / Débat / Rencontre Exposition Démonstration - Village de l'archéologie au Musée d'histoire de Marseille et autres lieux - Spectacle-Marseille - Sortir-a-Marseille

Vous avez rendez-vous avec votre histoire !

Passionnés d’histoire ou simples curieux, en famille ou avec sa classe, venez découvrir les coulisses du patrimoine et de la recherche archéologique.

Les Journées européennes de l’archéologie, coordonnées au niveau national par l’Inrap, Institut national de recherches archéologiques préventives, mobilisent les acteurs du monde de l’archéologie pour faire découvrir cette discipline, sensibiliser à la richesse et à la préservation du patrimoine archéologique et partager les résultats des travaux de recherche menés dans ce domaine.

Elles sont un moyen pour les archéologues de faire connaître leur métier et de sensibiliser les publics au riche patrimoine archéologique français, mais aussi aux enjeux sociétaux liés à l’archéologie, recherche du savoir enseveli pour le partager de manière désintéressée au plus grand nombre, par opposition au pillage, acte de prédation illégale, qui violente le patrimoine et s’effectue au détriment du savoir collectif.

Ces Journées se dérouleront du 14 au 16 juin 2024, avec des propositions de visites de sites et d’expositions, d’ateliers, de conférences ; nous vous donnons rendez-vous dans nos musées, dans nos bibliothèques, mais aussi sur des sites historiques pour découvrir ou redécouvrir les trésors de notre patrimoine commun.

Proposées par la Mairie de Marseille (Direction de la Culture, musée d’Histoire de Marseille et son pôle archéologique, musée d’archéologie méditerranéenne, muséum d’histoire naturelle).

En partenariat avec l’Inrap. Avec la participation des opérateurs culturels
(programme sous réserve de modification)

Le programme détaillé complet est disponible sur musees.marseille.fr à l’approche des Les Journées européennes de l’archéologie.

Le par­cours­ muséographique du Musée d’Histoire de Marseille

Le par­cours­ muséographique du Musée d’Histoire de Marseille - Culture Expositions - Rétrospectives Historique Archéologie Sciences Exposition - Musée d'Histoire de Marseille - (MHM) - Spectacle-Marseille - Sortir-a-Marseille

Un musée d’Histoire pour un patrimoine vivant :

Marseille se dote d’un musée d’Histoire en 1983. Véritable musée de site, il s’inscrit pleinement dans les aménagements du Centre Bourse dont le chantier permit aux archéologues de mettre au jour entre 1967 et 1983 les vestiges monumentaux de la cité grecque et romaine. Conservés in situ, ces vestiges forment une introduction idéale à la visite du musée.

En 2013, le Musée d’Histoire de Marseille rouvre ses portes dans un tout nouveau parcours muséographique, didactique et numérique, allant de la Préhistoire à nos jours. Cet ensemble patrimonial, musée et site, offre au public des clés de lecture pour comprendre la ville d’aujourd’hui et son évolution.

UN MUSÉE D’HISTOIRE, UN MUSÉE DE VILLE

Musée moderne et accessible à tous, il propose une offre culturelle innovante et pédagogique. Les dispositifs multimédia présents dans le musée, sur le site archéologique de la Bourse et à travers la ville – le long de l’ancienne voie grecque jusqu’au fort Saint-Jean – permettent aux visiteurs de partir à la rencontre de Marseille et de ses habitants d’hier et d’aujourd’hui. Les effets de la réalité augmentée, les reconstitutions en 3D, les ambiances sonores permettent d’embarquer dans une grande machine à voyager dans le temps.

2 600 ANS D’HISTOIRE EN 13 SÉQUENCES

Le parcours muséographique s’appuie sur deux idées fortes : Marseille est la plus ancienne ville de France et c’est une ville portuaire ouverte sur la mer Méditerranée. Partant de ces deux évidences, le visiteur découvre l’histoire de la ville grâce à un fil d’Ariane maritime reliant treize séquences chronologiques, des premières occupations préhistoriques aux développements urbains contemporains.

Exposition virtuelle – Big Bang Bourse

Un parcours historique et ludique géolocalisé au coeur de Marseille, accessible gratuitement avec votre smartphone

Embarquez avec l’archéonaute pour un voyage insolite au coeur de Marseille et découvrez l’histoire incroyable du quartier de la Bourse, de l’Antiquité à nos jours.

Le quartier dit « de derrière la Bourse », aujourd’hui disparu, était délimité par le Cours Belsunce à l’est, La Canebière au sud, la rue de la République à l’ouest et la rue Colbert au nord.
Son histoire est marquée par plusieurs événements, qui ont bouleversé sa physionomie, depuis le percement de la rue Impériale en 1862 (actuelle rue de la République) jusqu’à sa totale destruction à la fin des années 1930.

Plongez dans un récit original et parcourez plus de 30 contenus audiovisuels en déambulant dans les rues du quartier de la Bourse.

Interviews, fictions, archives, témoignages, récits…
Application web réalisée par Tabasco Vidéo en partenariat avec le musée d’Histoire. Accessible sur https://bigbangbourse.com

Infos pratiques :

Pour profiter de cette expérience in-situ dans les meilleures conditions, vérifiez que la batterie de votre téléphone est chargée, que vous avez des datas en 4G, et munissez-vous d’un casque audio.

Vous pouvez naviguer librement dans les contenus ou choisir de les découvrir dans le sens du récit. Le point de départ se situe alors sur la Canebière devant le Palais de la Bourse.

► Afin d’être certain(e) de pouvoir bénéficier de la visite complète de toutes nos salles d’exposition, nous vous invitons à contacter le Musée avant votre visite.

► Le Musée d’Histoire de Marseille dispose d’un centre de documentation.
Uniquement sur rendez-vous par mail : documentation-mhm@marseille.fr et au 04 91 55 36 20.

► Toutes les visites et activités autour de l’exposition sont disponibles sur le site musees.marseille.fr

Collections permanentes du Musée d’Archéologie Méditerranéenne

Collections permanentes du Musée d’Archéologie Méditerranéenne - Culture Expositions - Rétrospectives Historique Sciences Archéologie Exposition - Musée d'Archéologie Méditerranéenne - Spectacle-Marseille - Sortir-a-Marseille

Le Musée d’Archéologie Méditerranéenne accueille deux collections majeures : le département d’égyptologie, premier de France après le Louvre et la nouveau département des civilisations du proche orient et du bassin méditerranéen.

La présentation dans un nouvel écrin, du département des civilisations antiques du bassin méditerranéen, valorise prés de 800 objets du Musée d’Archéologie Méditerranéenne et propose un nouveau discours et de nouvelles hypothèses.

Le visiteur est convié à un fascinant voyage de prés de six mille ans, une histoire qui part du Proche-Orient et qui traverse tout le pourtour méditerranéen.

Des inventions majeures pour l’homme ont vu le jour dans cette partie géographique du monde. Des progrès techniques et des savoir-faire encore utilisés par l’homme aujourd’hui ont été mis au point, toujours dans ce même périmètre. Comment faire le lien entre tous ces objets ? Comment dérouler leur histoire, pour mieux les comprendre et les admirer ? C’est un parcours à double lecture auquel le visiteur est convié.

Grâce à des espaces expliquant les diverses invention et techniques (l’écriture, le verre, les alliages cuivreux…) ponctuant la visite, il est possible d’envisager l’histoire artistique de l’objet, de le contextualiser, de le socialiser et de mieux comprendre les besoins et les contraintes des artisans et des techniciens qui l’ont réalisé. Les croyances et la ferveur, qui animaient ces femmes et hommes, se sont au fil des siècles, mêlées, séparées parfois, avec toujours l’espoir de progresser et d’avancer pour vivre mieux au sein d’un groupe, dans une société.

Des focus thématiques sur plusieurs savoir-faire antiques, les τέχναι (technaï), sont proposés au visiteur pour qu’il puisse apprécier de lui-même la maîtrise technique des artisans de l’époque et dans bien des cas, la prouesse dont relèvent certaines créations.

Vendredi 16 juin à 17h
Nouvelle présentation éphémère département Égyptologie (en lien avec les graffitis de Délos)
Présentation d’un papyrus inédit.
La navigation est au cœur de la civilisation de l’Égypte ancienne, Son importance se reflète dans le « livre de l’amdouat » : le lieu de passage quotidiennement de Rê pendant les heures de la nuit, quand il voyage d’ouest en est, et qu’il doit lutter contre Apophis afin de se lever chaque matin et ramener la lumière et l’ordre sur la terre.
Tout public, durée environ 1h

Sans réservation, dans la limite des places disponibles

► Afin d’être certain(e) de pouvoir bénéficier de la visite complète de toutes nos salles d’exposition, nous vous invitons à contacter le Musée avant votre visite.

► Fermeture de la salle « Bassin Méditerranéen / Proche-Orient » (Rome/Grèce) jusqu’au au vendredi 17 mai 2024 inclus pour le montage de l’exposition  »Pentathlon antique, Pentathlon 2024 ». Réouverture le samedi 18 mai 2024 au soir pour la Nuit des Musées.

Collection permanente du Muséum d’Histoire Naturelle de Marseille

Collection permanente du Muséum d’Histoire Naturelle de Marseille - Culture Expositions - Rétrospectives Animaux Fleurs / Plantes Sciences Exposition - Muséum d'Histoire Naturelle - Spectacle-Marseille - Sortir-a-Marseille

Le Muséum d’histoire naturelle de Marseille a fêté en 2019 ses 200 ans et les 150 ans de son installation au Palais Longchamp, inauguré en 1869. Ce double anniversaire a été l’occasion de repenser les espaces d’expositions permanentes du Muséum pour offrir aux visiteurs une vision résolument contemporaine du patrimoine naturel et scientifique.

Des espaces repensés

Les expositions permanentes du Muséum situées au niveau 1 dataient de 1986 pour la Salle Safari, avec quelques remaniements dans les années 2000.
« Les présentations n’étaient plus d’actualité et n’intégraient pas une vision globale de la biodiversité. Les parties préhistoire et évolution ont été également reprises dans le nouveau parcours en intégrant l’ensemble des êtres vivants. » « Par ailleurs, une part des objets archéologiques rejoignent un nouvel espace du Musée d’histoire » indique son conservateur et directeur Anne MEDARD.

Le nouveau parcours innovant « Terre d’évolution », qui a ouvert ses portes au public le vendredi 18 septembre, à la veille des journées européennes du patrimoine, propose sur les trois salles de découvrir l’histoire du vivant, toutes espèces animales et végétales et toutes périodes géologiques et actuelle confondues
« En une seule exposition, le public part à la découverte de la biodiversité autour de sept thématiques : « Vivre là », « Se reproduire », « Se protéger », « Communiquer, percevoir », « Respirer ou pas », « Se nourrir » et « Évoluer ». « Les collections emblématiques du Muséum sont toujours présentes, mais elles sont complétées par des acquisitions de ces 15 dernières années non encore présentées » poursuit Anne MEDARD. Plus de 1 800 espèces sont exposées sur les 60 000 spécimens conservés dans les réserves du Muséum. « Ce sera plus de 1 000 découvertes nouvelles pour les visiteurs du Muséum ! »

La salle de Provence magnifiée

Protégée au titre des Monuments Historiques, la salle de Provence est une vitrine de la muséographie du XIXe siècle et offre un écrin unique aux spécimens fossiles et naturalisées de Provence, d’où de nombreuses espèces ont aujourd’hui disparu.
Elle regorge de nombreux détails historiques. Pas moins de 40 blasons provençaux accompagnent des fresques murales peintes en 1869 par Raphaël PONSON, représentant les principaux écosystèmes régionaux.  » Nous nous devions de conservé l’esprit de cette salle : c’est l’une des plus belles salles de France et d’Europe conservées dans son jus. Un « musée du musée » en quelque sorte. Mais nous en avons amélioré l’éclairage et, à l’entrée, nous proposons deux bornes interactives pour compléter la visite.  » indique le conservateur.

Sur les paliers des monumentaux escaliers en pierre, avec ses deux fresques de 1900 de Jean-François AUBURTIN, de nouveaux mobiliers complètent les vitrines historiques, conçues à l’origine de la création du Muséum, avec une présentation de la préhistoire régionale.

Un Muséum d’histoire naturelle à redécouvrir.
N’oubliez pas que le premier dimanche de chaque mois, tous les musées de Marseille sont gratuits !

► Afin d’être certain(e) de pouvoir bénéficier de la visite complète de toutes nos salles d’exposition, nous vous invitons à contacter le Musée avant votre visite

► Toutes les visites et activités autour de l’exposition sont disponibles sur le site des musées

Musée de l’Illusion

Musée de l’Illusion - Culture Expositions - Rétrospectives Sciences Nouvelles technologies Exposition - Les Voûtes de la Major - Spectacle-Marseille - Sortir-a-Marseille

Bienvenue dans le monde fascinant et immersif de l’illusion où tous les sens sont chamboulés ; cet univers est capable de troubler les plus téméraires tout en se cultivant…Rien n’est véritablement comme il semble l’être, surtout au Musée de l’Illusion ! Le Musée propose une expérience unique et originale où pédagogie se lie au divertissement.

Le Musée de l’illusion est un lieu unique en son genre, qui propose des expériences visuelles et interactives pour tromper notre perception de la réalité. Les illusions d’optique, les jeux de miroirs, les trompe-l’œil et les défis sensoriels sont autant d’activités qui permettent aux visiteurs de découvrir les mystères de notre cerveau et de tester leurs sens.
En immersion, les visiteurs peuvent, par exemple, se promener dans une pièce infinie, marcher sur un plafond, défier les lois de la gravité, ou encore se prendre en photo avec des illusions d’optique étonnantes

Chaque recoin du Musée de l’Illusion s’accompagne d’une explication rationnelle et scientifique qui permet d’apprendre des pouvoirs extraordinaires sur la vue, la perception et le fonctionnement de l’intellect. Objectif ? Découvrir pourquoi les yeux perçoivent des choses que le cerveau n’arrive pas à comprendre.

Ici on casse les codes ! Si une image vaut mille mots, soyez sûr qu’une illusion en cache plus d’un million !

► Défier la perception !

Les visiteurs vont faire preuve d’audace et sauter les yeux fermés dans l’univers tridimensionnel créé par le Tunnel Vortex ! Sous son air visiblement stable et plat, cette illusion s’octroie le droit de rendre complètement dingue. En parcourant son chemin, personne ne sera capable d’avancer. Incroyable, non ?!

Le parcours mène ensuite dans la Salle des Miroirs pour observer son propre reflet déformé, également dans la Salle de l’Infini pour se risquer au comportement imprévisible de la pièce. Une occasion unique pour tenter de résister aux lois de la gravité et des dimensions. Il est fort à parier que les visiteurs prendront la pose !

► Défier les yeux et régaler l’esprit !

Les visiteurs peuvent, tour à tour plonger dans une collection d’hologrammes, regarder chaque illusion d’optique d’un peu plus près et observer attentivement chaque exposition. Elles rappellent brillamment et de façon ludique que la perception du monde n’est souvent qu’un spectre d’illusions.

• La salle renversée
Prêt à changer la vision du monde de façon radicale ? Pourquoi pas jusqu’à 90 degrés ? Des poses les plus incroyables permettent aux visiteurs de prendre des photos mémorables où l’imagination sera la seule limite !

• La tête dans l’assiette
Toujours voulu tout avoir sur un plateau ? Eh bien, il est temps que ce souhait devienne réalité. Personne ne sera blessé, c’est promis ! En revanche, cela amusera la galerie.

• La chaise Beuchet
Il est incroyable de voir à quel point la taille perçue d’une personne dépend du contexte qui est suggéré par les objets autour. C’est en s’asseyant tout simplement sur une chaise que les lois de la perception sont explorées et les proportions modifiées !

• Les illusions d’optique
Il s’agit d’images fascinantes qui jouent des tours, troublent les yeux et l’esprit. Ces illusions visuelles ne font que rappeler que les sens sont imparfaits et que la perception du monde est souvent déformée. Une collection d’illusions d’optique à ne pas manquer !