Nos forêts intérieures #7

Le projet Nos forêts Intérieures sèmera ses forêts pour une dernière saison.

Depuis l’automne 2015, la metteure en scène Céline Schnepf, en compagnie d’artistes complices et de l’équipe du Merlan travaillent ensemble à la mise en oeuvre du projet Nos Forêts Intérieures. Construit autour de l’imaginaire de la forêt, ce projet s’adresse aux plus petits des spectateurs mais également aux adultes qui les accompagnent : parents, grands-parents, mais aussi personnel des crèches, professionnels de la petite enfance, enseignants, associations… Il est co-construit à chaque fois avec divers partenaires et trouve ainsi toute sa résonance et sa pertinence dans cette inscription territoriale.

Chaque année, ce projet transforme et poétise des lieux pour un temps fort avec au centre de chacun d’entre eux, une création théâtrale destinée à la toute petite enfance. Cette saison vous pourrez découvrir Far West en novembre.

Autour de ces spectacles : une exposition de  » boîte à forêt « , des artistes invités, des ateliers artistiques, des espaces de contemplation, des transformations de l’espace et d’autres surprises encore.

Biennale des écritures du réel

À l’initiative du Théâtre La Cité à Marseille, en collaboration avec de nombreux partenaires à Marseille, Aix-en-Provence, Avignon et Cavaillon.

Du théâtre, du cinéma, de la musique, de la danse, des lectures, des conférences et des tables rondes.

UNE OUVERTURE SOUS LE SIGNE DE LA TENDRESSE
Invitation de la metteure en scène belge Frédérique Lecomte pour un happening avec Les super-héros de la cohésion sociale ! suivi de la projection d’un film sur son travail avec des enfants victimes de guerre Congo Paradiso. Théâtre de bistrot, concert et bal également au programme.

QUATRE FILS A SUIVRE
Continent jeunesse Auteurs face au réel Dans le vif du sujet Europe, quel théâtre

UN BON MOMENT
Balades, Récit de Suzanne Dalecky écrit et lu par Till Roeskens dans les jardins de la Gare Franche, suivi d’un repas aux herbes sauvages et d’un concert.

L’EXPERIENCE GATTI
Un hommage à Armand Gatti en clôture de la Biennale. Plongée dans une vie et une oeuvre protéiforme qui se mirent à la mesure de l’histoire du siècle dernier.