Les Carnets de Bagouet – Christine Le Moigne

Les Carnets de Bagouet – Christine Le Moigne - Culture Expositions - Rétrospectives Arts plastiques / graphiques Dessin Exposition - KLAP Maison pour la danse - Spectacle-Marseille - Sortir-a-Marseille

Christine Le Moigne, plasticienne et scénographe, contribue durant de nombreuses années aux créations de Dominique Bagouet. Elle dévoile quelques pages des carnets du chorégraphe, où sont recueillis des graphiques de danses, des notes d’intention et des esquisses de silhouettes. L’exposition exclusive s’articule autour des œuvres Insaisies (1982), F. et Stein et Grande maison (1983), Déserts d’amour (1984) et So Schnell (1990). On en voit surgir le bouillonnement créatif et l’esprit d’un artiste investi dans tous les aspects de ses projets.

L’exposition Les Carnets de Bagouet, créée à la demande de KLAP Maison pour la danse, témoigne de la complicité et de la collaboration de deux artistes aux parcours liés. Elle s’enrichit de la sélection de documents vidéo projetés à la suite de la représentation du solo de Sylvain Prunenec, Le Fil, le 6 décembre.

Exposition à découvrir les soirs de représentation à KLAP Maison pour la danse.

Fondre sous la clim

Fondre sous la clim - Culture Expositions - Rétrospectives Art contemporain Dessin Sculpture Exposition - Galerie de la SCEP - Spectacle-Marseille - Sortir-a-Marseille

Vernissage samedi 27 août 2022 de 15h à 22h lors de la Rentrée de l’art contemporain à Marseille.

Pour sa quinzième exposition, la galerie de la Scep invite Adrien Lagrange, Alan Schmalz et Damien Manuel (le mauvais profil) à investir l’espace de la galerie mêlant ainsi les pratiques du dessin et de la sculpture.

Mental Mutations – Nathalie Noé Adam

Mental Mutations – Nathalie Noé Adam - Culture Expositions - Rétrospectives Dessin Exposition - Urban Gallery - Spectacle-Marseille - Sortir-a-Marseille

Le dessin est un savant mélange entre ce qui est de l’ordre du savoir – faire, du regard et de l’intuition de l’artiste.

Les œuvres montrées dans l’exposition Mental Mutations sont nées à partir des réflexions de Nathalie sur ce qui relève de l’observation et ce qui serait une évocation visuelle abstraite du travail mental.

L’artiste se sert notamment de la méditation pour guider son trait. La méditation a pris une place centrale dans la vie de Nathalie et elle l’intègre donc naturellement dans son travail. Dans la série des Mentals elle amorce chaque dessin après avoir effectué une méditation. Grâce à cette technique elle relie le visible à la pensée, la représentation à l’énergie qui la guide. Ainsi le trait se libère de l’objet et suit la pensée évocatrice.

Elle se réfère ainsi à des questions métaphysiques de l’existence humaine pour créer des œuvres qui nous racontent l’interférence entre l’humain, son corps, son action, et le monde extérieur qui l’entoure.

Vernissage le 26 août 2022 de 18h à 21h
Nocturne le 27 août 2022 de 13h30 à 22h

[SDS34] Hendrik Hegray – Skullflower, Live in Antwerpen, 27.01.2007

[SDS34] Hendrik Hegray – Skullflower, Live in Antwerpen, 27.01.2007 - Culture Expositions - Rétrospectives Photographie Sculpture Vidéo Dessin Exposition - Salon du salon - Spectacle-Marseille - Sortir-a-Marseille

Vernissage le 28 août 2022 de 12h à 16h
Rencontre avec l’artiste le 25 août 2022 de 14h à 19h

Hendrik Hegray pratique le dessin, la musique, la performance, la photo, la vidéo, la sculpture.

Influencé à la fin des années 90 par les mouvements liés au graphisme et au dessin underground, il publie de nombreuses revues Nazi Knife, Ed. Paraguay, False Flag (W Jonas Delaborde) avec une implication particulière dans le domaine de l’auto-édition.

Hendrik Hegray développe une œuvre forte, fragile, radicale et aberrante qui, malgré sa radicalité et sa position en « marge » a pu bénéficier d’importantes mises en avant avec les expositions L’époque, les humeurs, les valeurs, l’attention Fondation Ricard, 2014 ; Rêve de cuir, Treize 2016 ; Futur Ancien Fugitif, Palais de Tokyo 2019 ; FREESTyLE = CLAQUEMENTs DE CUISSE, Galerie Valeria Cetraro 2020 …

Hendrik Hegray poursuit un chemin au gré d’envies, de partages, de rencontres, et propose une variation de sa capacité à tendre au monde un miroir accidenté, peuplé de ses chimères, inventions, de ses débris et découvertes.

Galerie Valeria Cetraro & Salon du Salon Project Space.

Ici, nous ne brodons pas de coussins – Olimpia Zagnoli

Ici, nous ne brodons pas de coussins – Olimpia Zagnoli - Culture Expositions - Rétrospectives Peinture Sculpture Dessin Exposition - Galerie Kolektiv - Spectacle-Marseille - Sortir-a-Marseille

La première exposition en France de l’illustratrice de renommée internationale Olimpia Zagnoli, se tiendra à Marseille au sein de l’emblématique Unité d’Habitation de Le Corbusier.

Une sélection d’œuvres sera présentée à la galerie Kolektiv Cité Radieuse, située en plein cœur de l’édifice. Seront présentés des illustrations, dessins, sculptures, objets et tissus, établissant un dialogue avec les formes et la palette chromatique du lieu.

L’exposition permet de découvrir le riche univers visuel de l’artiste italienne, qui a prêté son trait direct et enjoué aux domaines les plus divers, de la mode à la publicité, du design à l’art visuel. L’exposition est soutenue par la Maison Christian Dior (sponsor principal) et bénéficie de l’aimable concours de l’Institut culturel italien de Marseille.

L’art pour tous à tout prix

L’art pour tous à tout prix - Culture Expositions - Rétrospectives Art moderne / contemporain Peinture Dessin Exposition - Marseille 3013 - Spectacle-Marseille - Sortir-a-Marseille

Huit artistes plasticiens, originaires de Provence, mais aussi du Grand Est et de Paris : Julien Bagout (peinture), Jean-Jacques Hahn-Cary (sculpture), Emmanuelle de Rosa (assemblage), Mélissa Fries (dessin), Didier Gianella (collage
numérique), Matthieu Kedzierski (photographie argentique), LOPLOP Christine Lopez (collage) et Petra von Schnaps (photographie argentique).

Collections permanentes du Musée des Beaux-Arts

Collections permanentes du Musée des Beaux-Arts - Culture Expositions - Rétrospectives Peinture Sculpture Dessin Exposition - Musée des Beaux-Arts - (MBA) - Spectacle-Marseille - Sortir-a-Marseille

Le Musée des Beaux-Arts de Marseille est un des quinze premiers musées créés en France par le Consulat en 1801. Il est installé depuis 1869 dans l’aile gauche du Palais Lonchamp et présente des œuvres du XVIe au XIXe siècles.

Le Musée des Beaux-Arts de Marseille présente des peintures et sculptures, italiennes, françaises, flamandes et hollandaises, du XVIe au XIXe siècles.

Les oeuvres de Lavinia Fontana, Guerchin, Lanfranco, Pannini et Tiepolo, illustrent l’évolution de la peinture en Italie de la fin de la renaissance au XVIIIe siècle.

Les écoles du Nord sont représentées par des tableaux de Jordaens, Stomer, et la Chasse au sanglier, chef-d’oeuvre de Rubens. Les tableaux de Champaigne, Vouet, Lesueur témoignent du renouveau de la peinture française pendant le règne de Louis XIII et ceux de Nattier, Vernet, Greuze, Hubert Robert ou David, du triomphe de l’école française au siècle des Lumières.

Une des caractéristiques de la collection du musée des Beaux-Arts est de témoigner du dynamisme des arts en Provence du XVIIe et XVIIIe siècles. Les oeuvres du peintre Louis Finson, ami de Caravage, de Jean Daret, Nicolas Mignard ou Michel Serre rappellent combien la Provence a su, durant deux siècles, attirer et retenir les artistes de l’Europe du Nord et du Sud.

Un exceptionnel ensemble de peintures, sculptures et dessins du plus grand artiste baroque français, Pierre Puget, né à Marseille en 1620 et mort dans cette même ville en 1694, après avoir mené une brillante carrière entre la France et l’Italie, est la parfaite illustration de cet heureux mélange des influences artistiques en Provence.

L’École française du XIXe siècle est également l’un des temps forts de la collection permanente. Aux côtés des plus grands maîtres, Courbet, Corot, Daubigny, Millet et Puvis de Chavannes, figurent les représentants de l’école de Marseille comme Loubon, Guigou, ou Ziem qui vont imposer leur vision originale des paysages lumineux du Midi.

La Voix intérieure, chef-d’oeuvre de Rodin, donné par le sculpteur au musée, les bustes des célébrités du Juste Milieu ou le Ratapoil de Daumier, sont les oeuvres les plus célèbres de la galerie de sculpture du XIXe siècle.

► Afin d’être certain(e) de pouvoir bénéficier de la visite complète de toutes nos salles d’exposition, nous vous invitons à contacter le Musée avant votre visite

► Toutes les visites et activités autour de l’exposition sont disponibles sur le site musees.marseille.fr